Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 08:22

Confiance de Patapouf

confiance de Patapouf!

Bonjour les amis !

Je suis certaine que vous allez bien, avec ce temps magnifique on ne peut qu’allez au mieux ! En tous cas je l’espère !

La montagne est jolie, un peu étrange et légèrement angoissante, tout est rose ! Un rose un peu sombre teinté de gris…Même dans la maison la lumière change la couleur des choses…

Lachouette n’est toujours pas rentrée mais Patapouf arrive à l’instant ! Mais Michel sait où il était… A Baga… Patapouf était très excité !-«  Il a soigné son rut à Baga ! »

On doit trouver plein d’astuces pour garder le moral et Michel sourit courageusement mais entre les chats qui disparaissent et le camion qu’il démonte de ses étagères et toutes les astuces d’accrochage et sécurités qu’il avait installées pour transporter les outils et échafaudages sans danger, je vois bien qu’il est triste au fond de lui…. Et je déteste quand il est triste, je voudrais pouvoir le préserver de tout ce qui risque de le blesser…Mais…Oui, comme toujours…Je n’y peux rien….

La photo c’est Patapouf. N’est-ce pas l’image même de la confiance ? Car il dormait profondément !!!

 

Toujours dans mes cartes… Mais  j’ai déjà une lessive qui sèche !La deuxième attend. Les problèmes d’intendance restent…

Donc voici la suite de l’histoire :

LE CHAT DE NOËL 3-/4

-« Attention, ne vous brûlez pas. Vous me direz pour la prochaine fois s’il me faut le faire plus ou moins fort ce café. Je n’ai pas l’habitude de cette sorte de cafetière…

J’ai vu un panier plein de houx et de papiers de Noël, vous étiez en train de faire quelque chose ?

-Oui, je voulais faire des décorations de Noël ! Et c’est d’ailleurs en cherchant où je pourrais poser un crochet que je suis bêtement tombé de l’échelle et mon pied est resté coincé entre deux barreaux…

-Arrêtez, vous me faites mal !  dit-elle dans une grimace de douleur et un sourire. Là il est un peu tard, mais si vous voulez, demain je reviens et nous les ferons ensemble ? Je ne suis pas maladroite vous verrez…

-Oh avec GRRAAAND plaisir Il ne nous reste pas beaucoup de temps, Noël est dans trois jours !

Les infirmières viennent faire ma piqure le matin, j’ai donc tout l’après-midi pour m’ennuyer ! Votre venue sera comme un soleil sortant après le brouillard du matin !

-Eh bien c’est d’accord. Là, dites-moi ce que je peux faire, j’ai vu qu’il y avait un peu de nettoyage, je m’en occupe.

…………………………………….. Bruits de ménage………………………..

  • Bon j’ai fini. J’ai tout préparé, vous n’aurez juste qu’à chauffer. Pour votre petit déjeuner cela attendra dans le réfrigérateur, mais c’est prêt également. Ensuite vous aurez les infirmières… Ça ira ?
  • Oui, avec mes béquilles je peux me déplacer ! Vous êtes gentille, je vous remercie et je vous avoue que, coincé ainsi, la solitude m‘effrayait un peu…
  • C’est courageux de l’avouer, ce sont des points en votre faveur !
  • Fichez-vous de moi en plus !
  • Non, je suis sincère ! D’ailleurs vous voyez bien que je souris, et je ne mens jamais. Bon, je vous laisse, vous ne voyez rien de plus que je puisse faire ? Au Revoir Monsieur à demain !

Elle reprit son manteau, ouvrit la porte…et …

-Tiens, te voilà toi ! Monsieur ! Votre chat est rentré ! cria-t-elle ! Au revoir ! Puis plus bas, « au-revoir le chat » !!!

Et du fond du couloir une voix d’homme cria :

-Au revoir, merci et à demain !!!! »

A suivre…

Je vous souhaite à tous une bonne journée et je retourne à mes papiers, mes coupes et mes tris !!!

Je vous envoie plein d’affectueux bisous, attrapez-les, vous le pourrez facilement, ils volent bas car ils sont lourds de tendresse !

LN

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 08:27

10-12-11-17610-12-11-176

Bonjour à tous !

 

La journée commence avec « Le petit âne Brésilien » , vous souvenez-vous de cette chanson ? C’était chanté par Patrice et Mario si je me souviens bien et quand on la chante…Ou l’écoute… on entend le trot du petit âne ! C’était une mignonne histoire racontée et nous l’avions jouée au CCJF de Sancerre pour un Noël. J’étais évidemment le garçon, j’étais pratiquement la seule à porter un pantalon à cette époque…à part Annick…

 

Je n’ai pas grand-chose à vous raconter car je me suis abrutie sur mes cartes. Je commence les impressions, coupes et tris et ce dernier est le plus difficile : qui préfèrerait quoi ?

C’est ma façon de faire « Atelier du Père Noël » et de me chauffer les oreilles dans mon petit stress personnel !

Mais j’ai la suite de l’histoire à vous confier !

 

LE CHAT DE NOËL-2/4

 

-toctoctoc…

-« Entrez ! Entrez, entrez !

-C’est moi, « La sauveuse de chats ! »

- Accrochez votre manteau à la patère vous devez être trempée ma pauvre ! Et suivez tout droit… 

- Bonjour Monsieur

-Bonjour Madame ! Je vous en prie installez-vous comme vous pouvez, je suis désolé de ne pouvoir vous aider…

-Je crois que c’est moi qui devrai vous assister m’avez-vous dit, et dans mon panier je vous ai apporté de la soupe et de quoi diner ce soir, mais je ne connais pas vos goûts.

- C’est gentil, je vous remercie, mais peut-être devrions nous commencer par nous présenter, je ne connais même pas votre nom ! Le mien c’est Akim Ibn Saoud ! J’espère que mon nom ne vous effraie pas… Je suis d’origine marocaine.

- J’avais déjà compris que vous n’étiez pas origine d’Oslo ! ;-) Cela va être pire quand vous saurez mon nom ! Rébecca Lévi !

-Ah en effet, décidément toute cette rencontre est étrange. Mais je vous rassure, j’ai plus d’habitudes que de religion et je n’ai jamais été raciste. Mes grands-parents une fois en France n’étais musulmans purs et durs qu’à la maison, mais une fois dehors, ils étaient fiers d’être en France et reconnaissants…et tentaient de passer inaperçus !.

- Je suis pareille à vous, mes racines sont en Afrique du Nord par mon père mais nous n’avons jamais pratiqué de religion. Mes croyances seraient bien au-dessus de cela.

-Je vous comprends ! Vous êtes venue sur votre âne ?

-Oh non, il pleut et de plus ce n’était pas bien loin. Marcher me fait du bien !

-Moi aussi j’aime ça…quand j’ai deux jambes pour ce faire ! Sourit Akim. Pendant que nous y sommes, J’ai 45 ans je suis veuf depuis 6 ans, ma femme est décédée d’un cancer et nous n’avions pas eu d’enfant à cause de cela. Nous nous étions rencontrés tard et la maladie était déjà préoccupante aussi avons-nous préféré de pas avoir de descendance qu’elle risquait de ne pouvoir élever elle-même… Et elle avait raison, bien que parfois je regrette… Mais j’ai entendu dire que vous étiez seule également ?

-J’ai 50 ans. Divorcée avant d’avoir des enfants, je m’occupais de ceux des autres et cela remplissait ma vie…Et puis après mon divorce, il y a 25ans, j’ai préféré rester seule. Il y a 10 ans, non, 12, je me suis arrêtée et j’ai trouvé la vieille maison. J’aime cette région du Vaucluse que je connaissais pour des vacances étant enfant avec ma famille. La bâtisse était saine, la maison toute petite et pas chère, tout à y faire, il y avait cette petite prairie derrière, c’était juste ce qu’il me fallait. J’ai arrangé comme j’ai pu, j’ai appris à bricoler pour me faire un coin possible à vivre et j’ai réalisé mon rêve en achetant Cadi-Chou, incitée par l’abri qui était déjà sur place. Le plus difficile fut de trouver la charrette ! rit-Rebecca !

- J’ai perdu mon travail, je n’en pouvais plus de la pression et du stress. N’ayant pas de charges pourquoi m’obliger ? Je suis pigiste, j’écris des articles pour certains journaux. Aussi ai-je trouvé ce préfabriqué tout installé et je suis venu vivre enfin, dans ce coin calme après le vacarme de Paris. Et je gagne suffisamment pour vivre en envoyant mes articles, quelques contacts par an avec les éditeurs me suffisent. Et puis il y a le téléphone et on nous promet qu’un jour nous aurons Internet !

-Cela m’arrangerait bien car je fais des illustrations mais j’aurais besoin de plus de contacts que je n’en ai. Seulement je redoute le monde alors je recule…Je sais ce n’est pas glorieux mais je suis ainsi faite… D’ailleurs comme vous l’avez-dit vous-même, au village on m’appelle la sauvage, avec gentillesse néanmoins, ils ont très gentils. Mais il est certain que si j’admire et approuve les efforts de la commune pour réunir le village dans des fêtes et expositions et repas, je ne me sens pas à mon aise d’y aller. Déjà, je n’aime ni boire, ni manger, les banquets sont longs, je m’y ennuie, et en général pourtant, c’est la base des rencontres !

Dites, à propos, voulez-vous que je vous fasse quelque chose à boire ?

-Il y a du café dans le placard de la cuisine cela vous irait ?

-Parfaitement. J’y vais ! C’est par là ? OK…

A suivre !

 

Je vous laisse faire votre journée, je me dépêche de me débarrasser de mes tâches ménagères afin de replonger dans mes distributions de cartes !

Bonne journée à tous, vous aussi vous devez commencer vos préparatifs, et les paquets pour les enfants et petites enfants et peut-être même arrières petits enfants ! Ça finit par chiffrer tout ça !

Je vous envoie non pas des boules, des étoiles, des cloches et des sapins mais surtout de grosses bises à tous !!!

LN

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 08:58

10-12-28-18210-12-28-182

Bonjour à vous, tous !

Et c’est à nouveau lundi !

Notre chatte n’est toujours pas rentrée et nous sommes de plus en plus inquiets…Tant de choses peuvent lui être arrivées, l’idée qu’elle puisse souffrir seule dans un coin nous est difficilement supportable.

Et ceci m’a amenée à une réflexion qui m’a filé un coup dans l’estomac.

Il y a des années notre chatte, pas Lachouette, une autre, est revenue avec un plomb dans le flanc. Il avait fallu l’emporter chez le vétérinaire pour le lui faire retirer et désinfecter etc… Pensant à cela, vous savez comme les pensées glissent quand on ne les contrôle pas, je pense à ces gamins, petits chenapans d’un grand père voisin…En tous cas ce ne sont pas eux qui auraient fait du mal à Lachouette ils doivent être grands maintenant…Ils ont l’âge…d’être parents d’enfants qui auraient le même âge que ceux qui avaient fait des bêtises il y a vingt ans…. Il doit y avoir une deuxième génération d’enfants ! Tant de temps passé !!!!! Le choc.

En tous cas ce ne sont ni eux, ni les chasseurs, n’accusons personne ! La chatte était partie avant le week-end, jours de chasse et ils n’utilisent pas de plombs ! Je le précise car on a vite fait de faire le rapprochement.

 

J’ai écrit une petite histoire de Noël, je vais vous la soumettre. Vous pouvez bien entendu la zapper si elle ne vous convient pas ! Vous me direz…

 

LE CHAT DE NOËL -1/4

 

« -Dire que dans quelques jours c’est Noël… Je déteste Noël. Ah j’aimais bien, avant ! Mais maintenant… Pourtant quelle importance ? Si je voulais faire la fête, je pourrais ! Il y a des tas d’endroits où l’on peut s’amuser ! Je pourrais aller au restaurant en ville ! Et rentrer seule dans la neige et le froid dans une maison froide et…Bon, d’accord, moi cela ne m’amuserait pas,- « alors ne râle pas ! » Je pourrais même aller au repas de noël au village ! Je sais qu’ils m’accueilleraient très gentiment ! Mais j’y serais mal à l’aise, ce n’est pas ça… Je déteste Noël et c’est stupide, je n’ai qu’à en faire un jour comme les autres ! Qu’est-ce qui m’en empêche ? Qu’est-ce que je veux de plus ? Rien, je ne sais pas, mais vivement que Noël soit passé et qu’on n’en parle plus…Jusqu’à l’année prochaine. Je vais faire quelques cartes tout de même pour les vœux aux quelques amis qui sont au loin…

       « Tiens, te voilà toi ? Laisse Balthazar ! Ne l’embête pas , laisse-le entrer. Là, tu es un bon gros chien… Viens le chat ! Mais tu portes un ruban maintenant ? Alors tu n’es pas abandonné ! Viens-là que je regarde… Il y a un numéro de téléphone…

Oh je suis désolée Minet, je t’aurais bien gardé ! Je t’aimais déjà ! Mais il semble qu’il y ait déjà quelqu’un qui s’intéresse à toi… Allez, installe-toi sur mon fauteuil, je vais appeler ce numéro, notre destin à deux est au bout de ce fil….

- Allo ? Bonjour Monsieur. J’ai là un chat qui m’a donné votre numéro de téléphone !

-Oui,  c’est moi qui l’ai recueilli, je ne savais pas qu’il appartenait à quelqu’un, il était tout maigre et…

….

-Non, c’est bien normal et j’étais déjà attachée à lui ! Mais il vous appartient et je vous promets de ne plus le nourrir, ni le faire entrer chez moi, maintenant que vous êtes revenu, il va reprendre ses anciennes habitudes !

...

-J’espère que votre jambe va vite guérir, je vous souhaite un prompt rétablissement !  Au r…

-Mais je ne sais qui vous êtes ! Vous habitez où ? Ah oui, je vois où c’est ! Moi je suis à l’autre bout du village, la petite maison …

-Ahahah Oui, c’est moi « la sauvage » ! Bon, je passerai vous voir puisque vous vous ennuyez trop, mais je ne pourrai apporter le chat, il ne se laissera pas faire, je ne suis pas en voiture…

-Ah vous savez cela aussi… Mon âne a du succès au village et voir quelqu’un aller faire son marché avec un âne ne passe pas inaperçu !Et vous n’avez pas peur ?

- On me considère comme un peu …Bizarre !

-D’accord, compatissante à votre état de handicapé, je passerai vous voir demain après-midi ! ahahah Au revoir Monsieur. »

 

Rebecca reposa le téléphone avec un sourire amusé sur le visage. Elle s’adressa au chat :

-Et bien, tu m’en fais faire des choses ! Je vais devoir aller aider un monsieur que je ne connais pas ! Manquait plus que cela ! Enfin, pauvre homme il semble tout seul et c’est malheureux, il s’est cassé la jambe ! C’est parce qu’il a été emporté à l’hôpital quelques jours que tu as déboulé chez moi ! Gros malin !… Tu étais abandonné pauvre minet ! Et juste au moment de Noël, c’est moche d’être bloqué avec un plâtre! Il m’a demandé d’aller lui donner un coup de main, il ne connait personne, je ne peux pas le laisser tomber pendant les fêtes… Et de toute façon, je n’ai rien d’autre à faire de ces jours-ci en dehors de mon boulot ! Autant que je sois utile ! Et n’est-ce pas cela l’esprit de Noël ?

A suivre….

Je vous souhaite à tous une belle et bonne journée, la météo semble nous être favorable ! Mais méfiez-vous tout de même, si le soleil est là, il n’est pas forcément si chaud, les ombres restent froides maintenant.

Je vous fais un gros câlin du matin et je vais courir petit-déjeuner !

LN

 

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 08:40

10-12-28-181

10-12-28-181

Bonjour à tous !

Je viens peut-être de comprendre quelque chose…

Oh ça va ! Pas la peine de crier Alléluia en baisant le sol à l’annonce de ce miracle, d’autant plus que c’est peut-être une grosse erreur de ma part !

Une amie me parlant d’un homme ayant un problème d’équilibre à cause d’une blessure à l’oreille m’expliquait qu’il devait faire des exercices pour apprendre à son cerveau à compenser cette partie détruite de son oreille.

Ce sont des exercices visuels, il doit fixer un point, tourner sur lui-même et fixer à nouveau jusqu’à ce que le point arrête de tourner dans sa tête.

Cet exercice ne dure pas très longtemps chaque fois, car c’est très fatigant. Quand il rentre chez lui, il tremble d’épuisement et tombe dans un sommeil profond pour un long moment.

Sans aller jusque-là, j’ai peut-être trouvé réponse à une question qui me taraude : Pourquoi suis-je TELLEMENT fatiguée en revenant du super marché ?

Je ne conduis pas, je n’ai pas à tant marcher, je ne porte rien, (hors la tonne de mon sac à main), je ne pousse même pas le caddie ! Et je suis plus fatiguée que de trimballer une trentaine d’arrosoirs que j’arrache à la cuve. Cela me semble tellement illogique !

Mais que j’aie le cerveau fatigué ne m’étonnerait pas avec la pression que je lui inflige à vouloir répondre à tous mes correspondants en si peu de temps et à chercher mes dessins et à faire TANT d’efforts pour essayer de me rappeler ceci et cela…Ajouté à la liste de ce que je dois acheter, contrôler le prix, la date, de n‘y voir rien sur les étiquettes sans devoir m’ « areuiller » comme une poule cherchant un ver etc… C’est peut être mon cerveau qui me fatigue !!!???

Et si voir mal et entendre mal demandaient plus d’efforts que l’on ne pense ?

Ce voyage en Bretagne qui m’a tant fatiguée alors que je ne faisais rien pendant des heures dans cette voiture que Michel conduit, si c’était à force de fixer la route pour voir à temps directions et panneaux ?

Bon, mes petits manques ne sont pas des affaires d’état et ne valaient pas tant d’en parler, sauf qu’ils peuvent vous mettre la puce…à l’oreille ! .. .sur votre propre cas !

Je pense fatigue et musculaire, je n’ai jamais pensé que mon cerveau pouvait fatiguer, ME fatiguer ! Le pauvre petit je dois même le souler ! Vous ne m’avez que le temps du blog, lui il m’a 24h/24 d’autant plus que même la nuit il tourne et me fabrique des rêves sans cesse ! Je ferme les yeux et je le laisse me défiler des images ! Peut-être qu’il vide alors ses tiroirs pour faire de la place ?

Y a-t-il une société protectrice contre les abus sur cerveaux en faiblesse ?

 

C’est dimanche…Gi ! Tu y penses !? ahahah Moi ça y est j’ai mes granules sous la langue, Michel lui a un cerveau qui fonctionne et une mémoire efficace, c’est lui qui se rappelle ! Oh vous là, vous êtes méchante, je vous ai entendu dire : « son cerveau n‘est pas fatigué, il est tout neuf il ne pense à rien ! » Eh bien ce n’est pas vrai. Il ne pense pas aux mêmes choses que moi, et nous ne pensons peut-être pas aux mêmes choses que vous, mais il sait beaucoup de choses et c’est bien plus souvent moi qui lui demande que le contraire ! Ah c’était pour rire !!! OK !!! Je croyais que vous aviez un compte à régler avec les mâles !

 

Lachouette n’est toujours pas rentrée et nous sommes très inquiets. Jamais elle n’est partie si longtemps. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé de mal et qu’elle n’est pas en train de souffrir dans un coin, toute seule… Michel est triste, il n’en parle pas, mais je sais que c’est à cause de cela. Ah les chats. Tellement imprévisibles…

 

Allez chers amis, je vous laisse vivre votre dimanche au mieux ! Il va faire beau je crois, profitons-en ! Moi je vais finir une petite histoire…

Et que mes amitiés vous fassent chaud au cœur !

LN

 

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 09:00

07-10-18-195

07-10-18-195

Bonjour à tous !

Quelle journée ce vendredi !

Mais tout de suite je vous rassure et je vous remercie de vos bonnes pensées car mon beau-frère doit être rentré chez lui ce soir. Il devait l’être à 3h et à 5h il ne l’était toujours pas, mais les routes de banlieue à l’heure de sortie du travail et un vendredi soir sont très encombrées et j’espère qu’à l’heure où je tape, ils sont tous deux réunis et heureux de se retrouver aussi sain et sauf qu’avant.

Toutes les analyses ont été faites et elles sont aussi bonnes que possibles donc, on peut penser que ce soit un petit calcul qui ait écorché au passage et comme notre Jean est sous anticoagulant, cela aurait fait un peu beaucoup…Espérons que ce ne soit que cela et beaucoup d’émotions pour leur permettre de compter leurs amis !

Je reconnais que j’ai eu très peur pour eux…

Manque de docteurs disponibles, une aide-soignante m’a dit que le seul moyen c’est le 15, les pompiers et l’hôpital….

Soyons plus amusants et détendus :

Nous sommes allés promener notre J9 pour l’un ou peut-être son dernier voyage … Nous avions des débarras à porter à la déchetterie. Je m’attendais à des tas un peu partout or rien ne traine c’est absolument impeccable. Et les hommes qui sont là sont très gentils et prêts à aider à mettre dans les bennes correspondantes.

Comme nous avions un sac de bocaux à confiture (des conserves de choux, mais lavés séchés) à jeter il fallait les glisser dans une benne à verre comme celle que nous connaissons tous. Michel me tend le sac pour que j’aille les mettre un à un dans la tirelire. Je saute du camion les deux pieds en même temps, ce que je fais souvent et plouf ! Sur les fesses ! Mes pieds n’ont pas répondus, une fois de plus. Même pas mal, mais un peu ridicule tout de même ! Bon, nous en avons ri ensemble et un des hommes m’a fait signe de venir, m’a entrainée dans un recoin…. Mais non ! Ce n’est pas ce que vous imaginez ! Il m’a emmenée près d’une boîte dont l’ouverture ronde avait été élargie et il a pu mettre le col de mon sac dans le trou et faire ainsi passer mes bocaux sans que j’aie à les prendre un par un ! Merci Monsieur, c’était bien gentil.

Ensuite nous sommes allés chercher du chocolat pour Michel car il n’y en avait plus à Inter quand nous y étions allés. Si nous sommes coincés par la neige et sans chocolat, je n’ose imaginer !!! ahahah Du coup j’ai repris des sachets de soupe asiatiques elles sont très bonnes et en ajoutant du vermicelle et de l’eau je fais une soupe juste excellente pour quatre, soit : notre diner et petit déjeuner.

Là, un monsieur à l’entrée du magasin a demandé à voir dans nos sacs…C’est la première fois que je vois cela ici. J’ai demandé à la caissière s’il devait rester, elle m’a dit qu’elle ne le pensait pas. Pourquoi aujourd’hui ? Nous n’avions prévenu personne de notre passage ahahah !Ils auraient pu l’habiller en père Noël !

Ensuite GammVert. Ils sont également charmants dans ce magasin, hommes et femme. Nous avons donc refait le stock de grains, de gaz, nous serons parés à fermer l’igloo si nécessaire. Et le monsieur m’a donné un beau calendrier pour jardiner avec la lune ! J’avais déjà bien du mal avec mes mains, alors avec la lune… ahahaha

Au retour nous nous sommes arrêtés pour parler à ma voisine amie. Quelle nature ! A peine vêtue elle n‘avait pas froid alors que nous étions gelés dans nos manteaux ! Et j’ai pu faire un gros câlin à leur chien, trop gentil !

Rentrés à la maison je me suis aperçue que j’avais emporté au moins un tiers de son cher animal ! Enfin…côté poils !!! Mais je lui pardonne volontiers, c’était si gentil et en plus c’est moi qui l’ai appelé. Et mon pantalon  ira se faire voir…au prochain tour de lessive ! J’ai tout de même retiré le plus gros avec le rouleau de papiers qui collent ! C’est très bien.

Une fois tout rangé, nous nous sommes réchauffés avec des gaufres et du chocolat chaud, rien de tel !

C’est alors que le téléphone a sonné pour nous donner la bonne nouvelle du retour attendu de notre cher Beau-Frère.

Ce qui nous fait en définitive, malgré le départ effrayant, une excellente journée ! Même mon amie Judy va mieux et se remet à manger après ce rhume qui l’a mise bien bas à cause de ses poumons.

Et puis…

Sur le chemin du retour, cette splendeur…

Le soleil qui baissait la tête, tout de cuivre roux flamboyant, tirait des traits de lumière au long des troncs sombres de la forêt et s’écoulait en filets paresseux sur les pentes entre les sapins, ne s’arrêtant que le temps d’allumer une à une les fougères d’or sur leur passage! C’était beau à m’en amener les larmes aux yeux… A me donner envie de peindre, dites-Vous ? Oh même pas ! J’ai bien trop d’humilité et de conscience de mon incapacité pour même penser à essayer !

Merci chers amis de m’avoir laissé me reposer en votre compagnie, et je vais fermer mon matériel maintenant pour aller préparer une bonne soupe chinoise, et mettre mon pain à monter pour le cuire demain matin.

Je vous souhaite à tous une bonne nuit de sommeil et vous envoie à chacun un baiser doux comme un duvet d’oison ! A demain les amis !

Samedi ! Bonjour, j'espère que vous avez bien dormi!

Mon beau-frère est rentré à 20h30, et j’en connais deux qui ce matin sont bien heureux de se retrouver tous les deux.

Malgré tout il leur faut envisager maintenant des déplacements pour échographies et autres examens qui n’ont pu être faits à l’hôpital ? Difficile d’avoir des  rendez-vous et difficultés de déplacement avec le fauteuil roulant, ma soeur n’étant pas un Hercule et mon beau-frère pas une plume. Mais au moins ils sont ENSEMBLE.

Et ma sœur confirme une fois de plus la gentillesse, la patience et l’efficacité du personnel surtout féminin des services hospitaliers.

Patapouf est ce matin près de moi alors qu’il restait en bas ces jours derniers mais Lachouette n’est pas rentrée depuis quelques jours et cela commence à nous inquiéter. Deux trois jours, cela lui arrive, mais là ça fait plus longtemps… Faut-il en perdre un pour en gagner un autre ? Ce ne serait pas juste ! Lachouette est très gentille et ne pose jamais de problème….C’est d’ailleurs pourquoi vous m’entendez rarement en parler. A suivre….

Bonne journée à tous, bon week-end, et surtout prenez plaisir à vivre et que ceux qui sont encore ensemble prennent conscience de leur chance….Profitez l’un de l’autre avec tendresse !

Je vous embrasse tous et vous remercie de votre fidélité ! Ca fait chaud au cœur !!!!!

LN

 

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 08:55

Bonjour les amis !

Je commence ce blog le soir, trop peu de temps pour recommencer un dessin. Et peut-être ai-je assez souffert sur le précédent pour aujourd’hui ? ahahah !!!

Aujourd’hui j’ai fini les boutons de mon super pull-édredon, je vous le présente ci-dessus. Oh foin d’élégance ! C’est un gros sac, mais il devrait me tenir chaud si l’hiver est trop rude. Comme il me restait de la laine j’y ai ajouté la capuche, c’est la totale ! Non, je n’en ai pas assez pour tricoter le pantalon ahahah !!! Je vous ai eue, vous alliez le dire !!!!Ce qui fut amusant c’est de le tricoter entièrement d’un seul morceau du bas du devant au bas de derrière, seule la capuche fut reprise à mailles, comme les brassières de bébé !Je vous ai mis un gros plan des boutons dont je vous avais parlés, dedans c’est un anneau de plastique acheté à Top fouille-Maxi prix- Truc machin (ils changent de nom mais c’est à peu près le même genre de commerce) et ces anneaux étaient prévus pour des rideaux.

Sur mon col et la photo, le bouton du haut semble ovale et de travers mais je vous assure qu’en vérité il est rond.

La soupe cuit : tomates pelées en boîte, pistou, ail , oignons et vermicelle. Facile et rien ne réchauffe autant, vermicelle ou aux pommes de terre, que les soupes à la tomate. L’avez-vous remarqué ? Ou peut-être aussi les soupes de poissons. Mais je n’en fais plus souvent.Pour le pistou j’achète un petit pot et je fais des petits tas dans un moule à glaçons et je congèle, c’est bien pratique de ne prendre qu’un ou deux petits cubes et de ne pas perdre le fond du pot !

Là, je vais aller voir tout ça, au son de « Sue » la « mal-entendante » du FBI de la télé, série pas mal faite, j’aime bien. Michel la regarde tous les soirs mais je n’arrive que pour la fin !

Le ciel est clair, le satellite est étincelant on ne voit que lui et les pauvres étoiles font bien pâlottes à côté, ce qui est très injuste. Au loin deux étoiles orangées, les lumières de La Saulière, seule manifestation d’êtres vivants et encore, car ce sont les lumières publiques !

Je vous souhaite donc à tous une bonne soirée, je pense bien à vous, une bonne nuit avec un sommeil constant et reposant jusqu’au matin et je reprendrai ce petit bavardage avec vous demain !

Un bisou tout doux pour de beaux rêves !

Vendredi matin :

Enfer et damnation comme dirait maman !

Mon cher beau-frère est à l’hôpital en urgence, j’ai peur pour lui et pour ma petite sœur. De plus nous ne savons pourquoi il a été envoyé à un hôpital bien loin de chez eux, ce qui va augmenter les difficultés pour ma sœur. Que d’angoisses, elle qui avec raisons déteste déjà ce mois de mauvais souvenirs pour elle… S’il vous plait, ayez une bonne pensée pour eux, ce sont des gentils !!!....Et nous les aimons….

Du coup mes pensées sont bloquées sur eux, et je ne sais plus ce que je voulais vous dire, je me rattraperai plus tard.

Mais je sais que je souhaite de tout mon cœur que tout aille bien pour tous ceux que j’aime, EUX et VOUS ! Mais même pour tout autre inconnu qui n’a jamais fait trop de mal aux autres…. Nous sommes si fragiles au fond de nous….

Prenez bien soin de vous, il fait froid, couvrez-vous bien et je vous embrasse bien fort et merci d’être patiemment là à lire et partager mes petits drames personnels et tellement insignifiants face à l’immensité de l’existence et de tout ce qui s’y passe….

Avec toute mon affection !

LN

 

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 08:50

03-126

03-126

Bonjour les amis !

Et voilà, nous y sommes, c’est le mois de décembre qui commence…

Les cordées de l’APF nous offrent un calendrier de l’Avent à ouvrir page à page chaque jour… Il faut que je pense à y aller voir !

Je ne sais si cette partie-là est offerte à tous ou s’il faut être inscrit, mais si vous en avez le temps, allez-y faire un tour, vous allez découvrir tant de choses sur ce site que je ne saurai vous le décrire !

Les Cordées de l’APF : Le calendrier de l’Avent 

https://adventmyfriend.com/11480/5c9c227a91/

Les enfants ont des calendriers de l’Avent de plus en plus sophistiqués et coûteux et comme il y a des petits cadeaux cachés derrière chaque fenêtre, il en faut un pour chaque gosse, c’est toujours ça de gagné pour le commerce ! C’est bien joué !

Pourtant le faire dessiner et découper par les enfants avec deux feuilles de carton c’est tellement amusant…

J’en ai vu un très beau, à acheter bien sûr, mais en bois en forme de sapin et à monter, ce fut certainement un bel après-midi en famille que de monter tout cela et de garnir les petites cases… Et de plus…Il pourra resservir et on peut mettre deux friandises dans chaque case !!!  Je ne sais s’ils ont prévu des constructions semblables pour famille nombreuse !!! ;-)

 

Pour vous qui n’avez pas vu « Terre inconnue » hier, j’ai regardé la discussion et c’était très intéressant. En fait le premier village n’était pas si loin, une cinquantaine de kilomètres, une demi-heure à dos de chameau. Mais les enfants scolarisés sont en général pensionnaires.

Le fils qui veut reprendre l’élevage de chameaux dans les sillons de son père et par respect pour lui dont il est très fier, va reprendre des études par correspondance sous la décision de son père. Il veut que ses enfants aient une double éducation, familiale traditionnelle, mais aussi le contact avec la culture moderne et l’éducation scolaire.

Mais là où ils sont, au milieu de nulle part, ils ont un potable qui fonctionne, EUX ! Bon, j’ai appris qu’il fallait tout de même chercher un peu les points de réception, cela calme ma jalousie ahahah !!!

Et le groupe de la télé a eu des nouvelles.

Le chameau étalon acheté avec les visiteurs a été nommé Fred du nom de l’animateur, Fréderic Lopez. Il est magnifique (Le chameau !) et tellement drôle avec une perruque en désordre de poils noirs et gris lui retombant dans les yeux! Mais il s’est enfuit ! Il a été retrouvé à 150 km de là grâce à…Je vous le donne en mille…. Grâce à Facebook !!!! Un gamin a mis la photo sur cet espace d’Internet en indiquant qu’il était perdu et tous ont cherché dans leur coin jusqu’à ce que quelqu’un annonce qu’il avait retrouvé Fred le chameau !!! C’est assez stupéfiant ce mélange de primitif de leur vie et pourtant l’utilisation d’outils tellement modernes !

Ce que j’ai aimé aussi c’est quand Frédéric Lopez a demandé au Monsieur ce qu’il appréciait en sa femme, quelles étaient ses qualités, il a répondu :

-« Je ne veux pas vous dire parce que ma femme est mon trésor, et si je disais ses qualités j’aurais trop peur qu’on vienne me la voler ! »

Qui de nous, mesdames, n’aimerait pas s’entendre attribuer un tel compliment ?

Il a vu cette femme et il a su que c’était celle qu’il voulait, mais il ne la connaissait pas. Il est allé lui dire qu’il voulait l’épouser mais elle a demandé à réfléchir…Il est reparti loin, pour des mois je crois, puis un jour il est revenu la chercher, elle avait réfléchi et elle a dit oui. Ils ne se connaissaient pas plus que cela et elle l’a suivi au diable…. Et ils sont devenus un excellent couple…

Je pense que le combat de chaque jour pour survivre, en devant compter l’un sur l’autre et partager le bon et le mauvais, sans concurrence et sans tentation non plus, est un bon moyen de construire des couples solides. Je vois cela souvent dans mes livres sur les pionniers américains, ou même dans les histoires anciennes campagnardes de notre pays… Mariés par la force des choses et apprenant à s’apprécier puis à s’aimer….

Ils ont eu deux garçons et ils auraient voulu une fille, mais pas moyen d’avoir une nouvelle grossesse. Ils en étaient très malheureux et elle surtout je pense. Et ils ont pensé à l’adoption… Juste pensé… Ils sont allés visiter une sœur à eux qui avait accouché et il se trouve qu’une très jeune fille avait eu un bébé et voulait laisser l’enfant à l’adoption. Ils ont été trop heureux d’accepter la nouvelle-née. Le bébé ne digérait pas bien de lait de chamelle et perdait un peu ses forces. La nouvelle maman a mis l’enfant à son sein et au bout d’un mois elle a vu son lait revenir et a pu allaiter la petite ! N’est-ce pas merveilleux !!!

Je savais que cela se pouvait car une femme proche de moi a eu une montée de lait quand sa fille a accouché…. Ce sont souvent des femmes qui ont beaucoup allaité et dont le lait n’a pas été coupé avec des médicaments. Mais il faut une belle conviction d’amour pour que le système soit ainsi stimulé !

Hier j’ai réappris à construire un pentagone pour faire une étoile à 5 branches régulières. Je me suis retrouvée en 5e de collège en géométrie avec le compas en main ! Mais ne me demandez pas la démonstration du pourquoi on arrive à ce résultat, la démonstration est bien trop loin de ma mémoire! Ah les triangles semblables!!! Merci Internet !

Longue coupure d’Internet hier soir…. Ah si nous étions dans le désert de Gobi ! ahahah

Une amie me disait que cela ne lui plairait pas du tout, préférant un climat chaud. Et moi qui suis toujours gelée, frileuse, je n’admire que les pays froids. Je me suis passionnée pour ces pauvres Inuits qui ont été complètement détruits par les Blancs, comme les Indiens Américains d’ailleurs… Et là, jeune bien sûr ! Je me serais bien vue au milieu des chameaux…. Vous me direz que des chameaux, je pourrais bien en trouver un ou deux autour de nous ! Mais ce serait méchant ! C’est juste pour rire !

Allez, maintenant ma préférence va au coin du feu ! L’homme frappe de la hache sur les bûches posées debout sur la pierre du foyer et ce bruit réconfortant monte jusqu’à moi, accuse la présence de mon compagnon de vie prenant soin de nous, la promesse d’un bon feu dans le dos alors que nous mangerons la soupe côte à côte… Les chats déjà soignés et repus s’endorment en rond le nez sous la queue sur les canapés et fauteuils…. Le bonheur…..

Je vous souhaite à tous une bonne journée avec un bon chauffage et de bons manteaux, sans oublier les boissons bien chaudes et les repas bien roboratifs !... La ligne ? Pour le printemps !

Je vous envoie toute la chaleur de mon amitié, ne vous inquiétez pas, cela me réchauffe en même temps !

LN-L’image c’est chez nous, mais en 2003 ! Nous avions eu pas mal de neige !!!!

 

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 09:13

08-07-27-176

08-07-27-176

Bonjour les amis !

 

Oh, hier soir j’étais vannée ! Je ne sais pourquoi, mais faire les courses me fatigue bien plus que d’arroser tout le jardin à l’arrosoir !

Et Michel n’ayant pas pris la bouteille de gaz vide, il était inutile d’aller chercher le grain  pour les poules, c’est au même endroit, aussi devrons nous à nouveau perdre un après-midi ! grrrrrrr

Mais il y a eu quelque chose de bien gentil pour éclairer ma corvée:

Nos assurances sont à la banque. Michel va arrêter l’assurance de J9 car il va s’en séparer…(BOOOOU !)

  • Mais monsieur il vous faut le papier de vente ou de don pour que nous puissions arrêter votre assurance !
  • Et où est-ce que je trouve ce papier ?
  • A la préfecture.
  • -Oh, soupire Michel, il va falloir se trainer jusqu’à Tulle !
  • Non monsieur, vous pouvez l’avoir directement par internet !

Michel se tourne en toute confiance vers moi, mais je me plains à mon tour…

-Oh mais je ne suis pas douée pour chercher sur Internet…

-Ne vous inquiétez pas vous verrez, c’est facile, me répond gentiment Monsieur-tout-sourire.

Je me tourne vers la jeune fille derrière le guichet et je lui demande :

-Pourriez-vous s’il vous plait me noter le nom du papier à demander ?…

Elle prend un papier et commence à écrire…Je m’approche d’elle et

j’ajoute…

-Et puis l’endroit où je dois chercher sur Internet…à Préfecture ?

- « Tiens, dit-elle en ouvrant les rideaux…les voilà »

Non, je ne sais si elle connaissait ce poème « Les pauvres gens » de Victor Hugo, et elle n’a rien dit mais elle m’a tendu les deux feuilles imprimées, qu’elle avait, sans rien dire, été chercher elle-même sur Internet!

C’était si gentil que je lui ai fait une grosse bise sur la joue…et la récompense fut encore pour moi, c’était un réel plaisir car elle avait une joue jeune, ferme et ronde bien agréable, faite pour les baisers !

 

L’autre jour le facteur m’a apporté un paquet et il m’a fait signer, comme bien avant quand nous avions déjà été faire des papiers à la banque, sur une plaquette électronique. A la banque comme à la postière, sur le coup, je n’ai pas réfléchi, juste trouvé cela bizarre et désagréable, la signature étant absolument grotesque et non reconnaissable.

Mais maintenant que j’y repense, principalement à propos de la poste…à quoi cela sert-il ? Où est la garantie ? La signature ne ressemble en rien à ma signature, mais en plus sur la plaquette je n’ai rien vu qui me dise si j’ai signé ma condamnation à mort ou quoi ? ET n’importe qui pouvait signer à ma place et garder mon paquet ! Sauf que, bien sûr ici je connais l’adorable Laurence notre postière dévouée et qu’elle nous connait….

Quelle garantie et quel recours offrent ces signatures bizarres ?

Il y a aussi le releveur de compteur je crois qui use de ce moyen….

Si au moins il y avait un stylet, la signature pourrait ressembler un peu plus, mais je me souviens qu’à la banque la dame en avait un et le résultat n’était guère meilleur, j’ai dû m’y reprendre à trois fois, je n’avais pas la bonne pression semble-t-il. Pourtant je dessine sur ma plaquette sans problème….

 

Mais ça, c’était hier.

Là, nous sommes mercredi matin et je suis aussi vannée que si je ne m’étais pas couchée et nous somme TERRRRIBLEMENT en retard car Michel s’est rendormi ! Donc je ne me suis pas réveillée !

Non, du calme les amis, nous n’avons pas fait des folies de nos corps toute la nuit !

Non, je n’ai pas été tellement prise par mon livre que je viens de finir, que j’en ai oublié le sommeil.

Non mais c’était « Terre Inconnue » à la télévision, et je n’aurais voulu rater cette émission pour rien au monde (ou presque rien) !

Une fois de plus c’était adorable, tellement simplement humain…Un paradis hors du temps et du monde agité… La Mongolie, improbable avec son climat extrême et ces espaces sans limite… Et une poignée d’humains parmi de nombreux animaux qui vivent en tendresse avec courage, sagesse et volonté.

Des chameaux peluches absolument superbes et des chevreaux rigolos attendrissants.

Et j’étais fascinée par…les dents de ces mongoles. Les avez-vous remarquées ? Larges, blanches, impeccables !

Nous avons enregistré la discussion après la projection, nous regarderons plus tard, je suis impatiente.

Je vous en reparlerai sans doute, mais là il faut que je vous quitte et sur les « chapeaux de roues » !!!!

Je vous envoie mes amitiés rapides mais tout aussi chaleureusement que d’habitude !!!

« A plus » les amis !!!!

LN

 

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 10:23

Peinture acrylique du bout du doigts-110

 

Bonjour à tous !

Il fait frais les amis, va falloir se couvrir ! -2°C hier soir et ce matin gelée blanche mais je ne pense pas que cela soit pire.

Pas grand-chose à vous dire car je suis toujours loin de tout à l’intérieur de mes constructions de cartes… Mais pourtant je pensais à quelque chose…

 

Le racisme. Non. LES racismes. Je parle de tous les racismes, de tout ce qui fait peur parce que différent de soi.  Ce peut être la couleur de peau, oui, mais aussi la façon de penser, la façon, de prier, la façon de s’exprimer…ce peut être la façon de saluer, de marcher, de pleurer (oui, qui a entendu la voisine espagnole pleurer fait la différence !) la façon de s’habiller, la façon de parler, la façon de cuisiner …Ce peut être aussi le handicap, la maladie, la difformité… Voire même les goûts et tant d’autres détails qui font nos différences et notre diversité.

Mais nous savons qu’il ne  « faut pas être raciste » !

C’est quoi le contraire de raciste ? Pas raciste n’est pas un mot… Le seul qui me vienne à l’esprit c’est TOLERANCE et pourtant, il ne me plait pas du tout ! Oh non !

-Je te tolère mais tiens-toi tranquille que je ne te voies plus !

- Je ne tolère pas que tu fasses ceci !

Tolérer c’est s’obliger à accepter à contre cœur et demander à l’autre d’être humble devant l’honneur qu’on lui fait d’accepter qu’il respire le même air que soi ! C’est méprisant ou au « moins si pire » indifférent…

Ne pas être raciste ce n’est pas ne pas voir la différence ! Ce n’est pas nier par des circonvolutions linguistiques que l’Africain est noir, l’Asiatique est jaune, le monsieur à la kipa est juif, la dame dans son fauteuil roulant est handicapée, voire même qu’LN n’est pas futée !

Ce n’est pas prudemment regarder ailleurs pour éviter d’avoir à affronter cette différence, ce n’est pas ignorer l’existence de l’autre !

C’est regarder ces personnes pour ce qu’elles ont de bien, les aborder comme un ami possible tant qu’on n’a pas la preuve du contraire, ce qui peut arriver avec n’importe qui, quelle que soit sa différence ou sa ressemblance avec nous-même.

C’est VOIR la PERSONNE pour pouvoir la placer avant ses différences apparentes et parler avec elle pour apprendre comment cette personne peut penser différemment, agir différemment, vivre différemment et les pourquoi qui vont avec et alors nous pourrions beaucoup apprendre de ces personnes et de nous-mêmes, ajouter à nos propres expériences , à notre façon de penser…Ou rejeter bien évidemment ! Comme avec nos semblables ! Nous n’aimons pas tout le monde ! Même de notre propre clan familial !

Et pourtant, tout au fond, nous sommes faits de même, avec les mêmes frayeurs, les mêmes espérances, les mêmes douleurs et les mêmes joies…

Si nous n’avions regardé plus loin que nos habitudes, que de choses autour de nous n’existeraient pas et nous manqueraient ! Le plus évident c’est autour de la cuisine ! Qui ne mange jamais de couscous, de pizza, de soupe chinoise… Etant jeunes nous ne connaissions pas les poivrons et je ne me souviens pas de courgettes dans le jardin des vieilles nourrices… Mais les citrouilles, oui !

Alors approche personnage différent, et dis-moi ce que tu aimes, ce que tu vois, ce que tu penses, apprends-moi ta vie que j’enrichisse la mienne, et je partagerai la mienne avec toi !

Et peut-être même, je pourrais adresser ce texte à quelque animal que ce soit ! Serpent, araignée, chats, etc.  Animaux redoutés avant même d’être rencontrés, vous êtes intéressants également, même si je dois prendre des précautions pour vous aborder parce que vous pouvez m’être dangereux, je n’ai pas de moyens pour vous expliquer que je vous aime déjà !

Avec un grand sourire, Je vous souhaite une bonne journée, nous ce sera certainement supermarché, et je vous embrasse tous de bon cœur !

LN

 

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 08:29

26 Nov.16 en Corrèze26 nov.16 en Corrèze.

Bonjour à Tous !

Lundi, semaine toute neuve !

Nous ne sommes pas allés voir les chiens autour du lac de Sèchemailles de Meymac , mais j’ai pensé à eux, j’espère que tout s’est bien passé pour tout le monde et les animaux, et ils ont eu la chance d’un temps superbe ! Vous me direz que pour des chiens de traineaux, ils auraient peut-être préféré la neige…Mais les spectateurs, peut-être pas !...

 

     Mon amie m’accompagne au quotidien mais geint quand elle doit faire le pain pire que le boulanger lui-même.. Le pétrissage la fait grincer de partout. Elle est griffée par le temps, décolorée, bringuebalante. Ses jambes jouent dans les jointures. Elle est fatiguée…Mais elle est toujours là…

Elle en a vu des choses, des meilleures et des pires, tout au long de sa vie… Elle a reçu sans grincher les joies, les chagrins, des festivités et les devoirs. Elle a été lavée, essuyée, brossée avec soin mais elle a aussi reçu des coups, de toutes sortes, sans protester, qui ont laissé des traces et elle est toujours là….

La table de cuisine en Formica ! Achetée quand on s’est mariés !

 

Il ne s’est pas passé grand-chose ce dimanche, Michel a ratissé des feuilles et fait les tas…français bien sûr*…pour de futur composts.

(*L’Etat français pour ceux que mon humour douteux ne peut atteindre !)

Et moi j’ai nettoyé les carreaux que le soleil me forçait à voir et j’ai plongé dans mes cartes de Noël….

J’ai fait un pain de plus pour le congélateur, « oui il aime bien le pain maison ! »  Non, mais parfois j’ai besoin, comme ce matin, d’une tranche ou deux pour faire la soudure avec le prochain qui sort du four et sera trop chaud !

 

Patapouf m’a complètement ignorée, il s’est écroulé sur le fauteuil de toile en rentrant le matin, au rez-de chaussée, et n’a pas trouvé la force de monter jusqu’à mon bureau…La force…Ni la nécessité ! La nourriture est en bas, soyons réalistes !

 

« Ca M’Intéresse » parle d’animaux dont la réputation n’est pas prouvée. Entre autres il dit que « la pie voleuse » ça n’existe pas tellement. Sur 64 cas observées par des savants, aucune n’a manifesté d’intérêt pour voler quoi que ce soit et ils les trouvaient plutôt timides….
Alors, je ne peux pas assurer que toutes les pies soient voleuses. Peut-être seulement les pies apprivoisées…Ou peut être seulement la nôtre ! Ou les leurs étaient stressées ? Mais Pipelette m’a fait tous les tours inimaginables, du paquet de cigarettes réduise en poussière après un sérieux…passage à tabac ! Mes gros ciseaux écailleurs, des outils à Michel et même les clés de la voiture que l’on a retrouvées des années après dans le tas de sable que l’on finissait dans du ciment.

Beaucoup d’autres choses qui ont été oubliées n’étant pas importantes.
Je reconnais qu’elle n’a jamais volé mes bijoux, je ne sais où elle aurait pu en trouver !

ET sans compter tout ce qu’elle piquait dans l’assiette de Michel, morceaux de viande en particulier, qu’elle cachait dans les tubes de nos chaises de camping ! Ce sont les guêpes qui l’ont dénoncée !

Alors les pies « voleuses » moi je vous le dis, ça existe ! Ca vole dans les deux sens...Non, pas à reculons! Mais les deux sens du mot!

 

Je vais me dépêcher pour me remettre à mes cartes, je n’ai pas encore assez de choix et il y en a qui me plaisent plus ou moins que je n’utiliserai peut-être pas. Donc : J’y retourne !

Bonne journée chers amis, prenez plaisir à la faire aussi bien que possible !

Je vous la souhaite douce mais je n’ose espérer le soleil, c’est gris brumeux ce matin…

Avec mes bonnes intentions maladroites mais sincères et affectueuses…

LN

Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche