Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 08:37

09-05-17-117

09-05-17-117

Bonjour les amis !

J’espère que vous tenez le coup face à l’hiver qui s’annonce, parait-il, devant être le plus froid depuis 100 ans. Je n’ai pas 100 ans mais je me souviens d’hivers particulièrement froids ! Pire nous attend ? Oh ben alors !

P ‘t’ête ben qu’oui- P’t’ête ben qu’non ! Une chance sur deux ! Qui vivra verra. Mais faites attention d’avoir du carburant d’avance !

Et puis Mesdames…A vos tricots !

Celui que je me fais avec des restes de laine sera un véritable sac à patate, cela m’ira parfaitement, c’est pourquoi je ne mets pas de S à patate ! ahahah

 

J’ai plein de petits papiers pour ne pas oublier. Mais parfois j’oublie de jeter et j’oublie si j’ai exécuté ce que j’ai écrit. Alors pardonnez-moi je vous prie si je radote !

 

J’ai lu que les humains mâles et femelles étaient de même taille et même poids à l’origine. Ce serait parce que le mâle chasse et qu’il se sert de droit de la plus grosse part de viande, qu’il se serait plus développé que la femme, afin de devenir plus lourd contre l’adversaire.

Dit ainsi cela semble égoïste et grossier comme si c’était de choix que le mâle décidait de s’offrir la plus grosse part.

En fait je crois que c’est vrai mais programmé dans nos fonctions, car je retrouve ce reflexe chez les animaux.

Les mâles sont plus gros en général dans la plupart des races et principalement chez les mammifères et chasseurs. Les chattes apportent des souris que le chat mange. Il ne les leur vole pas, elles les lui donnent et parfois il n’en veut même pas ( mais ça c’est de la faute de Michel qui les gave). Dans les animaux que j’ai soignés le mâle mange toujours plus, les grillons mâles aussi sont plus gros que les femelles, même si je n’ai pu comparer ce qu’ils absorbaient.

Bien entendu il y a des exceptions, des conditions physiques différentes aussi.

 

Autre chose :

Nous avons toutes, mesdames, remarqué que les cadeaux de ces messieurs sont le plus souvent conditionnés par l’intensité de leur désir. A mesure que l’âge, ou la maladie, ou le stress, ralentit leur libido, ils oublient la fleur surprise en rentrant du boulot et même les anniversaires et Noëls. « Achète-toi ce que tu veux » répondront les plus généreux d’entre eux.

Vous pourriez croire que c’est une  question d’éducation, ou plus gave de quelque reproche, d’indifférence ou pire encore, de désamour !

Rassurez-vous, pas forcément, c’est seulement inscrit dans le patrimoine des mâles.

Les coqs, jeunes et bien portants, ne touchent pas aux insectes dans le poulailler, ni à la viande. Si j’en apporte, ils bloquent l’insecte pour l’empêcher d’échapper et ils appellent ces dames. Dames qui se précipitent et semblent se disputer bêtement alors qu’il y en a d’autres, en se courant après comme des folles. Cela, c’est aussi inscrit. Elles n’ont ni couteau, ni fourchette et cela leur permet de tirer chacune de leur côté pour déchirer les proies. C’est quand même bien foutu la nature !

Les femelles qui vont devoir pondre et couver des poussins, ont besoin de plus de protéines car elles doivent fabriquer le poussin à venir au creux de l’œuf et elles vont pratiquement jeuner pendant 21 jours, tout cela va prendre sur leur stock vital.

Les femelles moustiques nous font des prises de sang, pour les mêmes raisons…Mais elles ne couvent pas !

Les coqs ne doivent pas avoir lu de traité à ce propos, mais pourtant ils le savent. C’est donc inscrit dans leurs gènes.

Mais attendez quelques temps, que le coq soit fatigué, supplanté par un jeune mâle, ou fatigué malade et là, n’ayant plus accès au programme libido, il mangera la viande et les insectes tout comme une poule.

Il n’est alors plus question de courtoisie ni de générosité. Pas de dodo, pas de cadeau. ;-)

Je déchire et jette mon papier, mais cela ne vous garantit pas que l’idée ne me revienne, que je ne me souvienne plus de vous avoir dit et que je note à nouveau !

C’est pourquoi j’aime bien discuté avec Maman, elle oublie tout, comme moi, donc je peux répéter sans crainte ! Mais elle, c’est de ces derniers temps… Moi, c’est de toujours…

Allez, séchez vos larmes, ce n’est pas grave, « on va arranger ça ! »

 

L’autre note :

La négation…enseignement reçu par un ami qui l’a entendu à France-Inter je crois.

Au début nous n’usions que de NE pour la négation, ainsi qu’il en est dans d’autres langues :

Je ne bois…

Je ne mange…

Je ne couds…

Je ne marche…

Puis l’usage c’est amusé à ajouter un complément…

Je ne bois…GOUTTE…

Je ne mange…MIETTE…

Je ne couds…POINT…

Je ne marche PAS…

 

De bois le son fit glisser à Vois…Je n’y vois goutte…Erreur mais l’usage est toujours le plus fort.

Miette a pratiquement disparu.

Mais PAS ou POINT sont restés obligatoires dans la plupart des situations.

Avouez que c’est passionnant…    

Non ? Désolée, mais moi j’adore savoir ces trucs là….

Bon eh bien pour l’instant, je m’arrête là. Mais non, je ne suis pas vexée ! Ce serait bien mal me connaître ! ;-)

Ah !!! Mon papier ! Ca y est, il est déchiré !

 

Dites-moi : est-ce que les oiseaux arrivent sur votre fenêtre ? Je n’en vois aucun !!!

Et là-dessus je vous laisse commencer vaillamment votre journée !

Prenez bien soin de vous, moi je commence à chercher des idées de cartes de Noël !

Je vous envoie toutes mes chaleureuses amitiés, Ô oui ! Vive l’amitié !!!!

LN

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
J'aime bien ton dessin d'hier avec cette belle couleur et celui de ce jour tt simple mais je ne saurais le reproduire me plait aussi par sa simplicité et pas ses couleurs.<br /> <br /> Eh bien tu ns en dis des choses , certaines je les ignorais et les autres agréables à lire. merci. il n'y a que toi pr se pencher sur ts ces sujets.<br /> <br /> Ce matin il faisait 5° mais le ciel est dégagé en gde partie et le soleil brille, Ah si je pouvais t'en envoyer ainsi qu'à Mésange que le froid profite pr activer ses douleurs. Bisous. Gi<br /> <br /> PS : je viens de lire les mots de "Mésange". J'avais lu l'article hier, vraiment c'est de la démence !! ça n'a pas de mots ...<br /> <br /> J'ai vu il y a quelques jours des nuées d'étourneaux qui ont eu la gentillesse de me laisser leur fiante sur la partie de la terrasse non couverte !! <br /> <br /> Quant aux pts oiseaux mon voisin en a vu quelques uns, il a mis des boules de graisse moi pas encore.
Répondre
L
Bonjour Gi! Tu n'as pas fait attention si tu avais vu l'étourneau de DL??? ahahah<br /> Bon, tu sembles confirmer la possibilité de la migration des etourneaux vers le sud! Qu'est ce que c'est beau un étourneau dans la lumière, tout perlé de pierres précieuses!<br /> Je t'embrasse bien fort GI! Prends soin de toi!!!<br /> LN
D
P.S. Ils sont mignons tes oiseaux, je les adopterais. Ici aussi les oiseaux se font un peu plus rares. Mon copain Mio, étourneau sansonnet, avec lequel je causais les matins et quelquefois au coucher du soleil, m'a quittée depuis plusieurs jours ... Un avis de recherche a été lancé ! lol
Répondre
L
Adresse toi à des correspondants dans le Sud! Pas fou l'étourneau même si l'on se sert de lui pour parler d'un "tête en l'air"! Pourtant je ne savais pas que les étourneaux quittaient en hiver...Faudrait que je cherche...<br /> Bisous!<br /> LN
D
La race humaine est sordide ! C'est le moins que l'on puisse dire à lire les histoires de LN et de Dame Mésange ... Faible, mais bien faible consolation, c'est partout semblable ... Nous sommes au paradis - ou du moins dans l'antichambre - avoir autour de nous des "amies" douces, tendres, humaines dans le "meilleur" du mot, sensibles ... et j'en passe, les auréoles vont serrer la tête ! lol<br /> Mes hommages, belles dames, et au plaisir de vous lire !
Répondre
L
Je pense qu'il y a beaucoup de personnes comme nous, bien plus que de mauvaises. Nous sommes pris au piège dans des lois inhumaines, aveugles et sourdes, dans des systèmes que les responsables ne savent démêler sans risquer de faire un exemple qui puisse être utilisé par d'autres plus méchants...Je crois que cela s'appelle ...jurisprudence? Je ne sais le mot vient de passer sur la pointe des pieds dans ma cervelle...<br /> Mais j'espère que cette femme trouve autour d'elle une certaine chaleur d'entraide et de réconfort...<br /> Merci gente DL je t'embrasse bien fort!<br /> LN
M
Bonjour, Hélène et toutes nos amies !<br /> Je suis indignée et je vous livre l'article que je viens de lire...<br /> <br /> La justice vient de demander à une mère de famille de rembourser les loyers impayés de son mari, "meurtrier" de sa fille, rapporte La Provence.<br /> <br /> "Je ne veux pas payer les dettes de l'assassin de ma fille", a lâché au quotidien régional, Virginie. Le 3 janvier dernier, son mari, Frank Marchal, 45 ans, avait tué leur fille de 8 ans, Élisa, en lui administrant des médicaments avant de l'étouffer avec un oreiller.<br /> <br /> Il s'était ensuite donné la mort, dans un hôtel de Grignan, dans la Drôme. <br /> <br /> Depuis le drame, Virginie tente tant bien que mal de se reconstruire à l'Isle-sur-Sorgue, dans le Vaucluse. Mais il y a quelques jours, la mère de famille a reçu une lettre d'un huissier de justice lui demandant de régler les dettes de son mari, dont elle avait demandé le divorce en 2014, soit près de 3 000 euros. Sauf que le divorce n'a jamais été prononcé. "À ce jour, aux yeux de la loi, je suis considérée comme veuve. En France, on peut se marier post mortem, mais on ne divorce pas les morts, il n'existe pas d'exemple de divorce post mortem", déplore Virginie qui a d'ores et déjà fait "opposition à l'acte d'huissier". En attendant, la mère d'Élisa va tenter un dernier recours : faire annuler son mariage.<br /> <br /> Alors, vous voyez un peu, entre ça et le procès des "parents" (si l'on peut dire !!!!) de la petite Fiona, je finirai, je crois pat ne plus regarder, ni lire aucune information ! Le monde humain est non seulement méchant, mais complètement fou ! Heureusement, il reste quelques personnes ici et là dont on se demande comment elles résistent à la folie ambiante !<br /> Résistons, mes amies, tant que nous pouvons ! Et vivons une journée selon nos coeurs....<br /> <br /> Ah! J'allais oublier, peu d'oiseaux chez moi non plus, sauf les deux jours où il a fait plus froid.
Répondre
L
C'est affreux et sidérant! Tout l'est...l'acte de cet homme.. La situation de cette femme...Et que la justice ne s'adapte pas aux situations dans des cas pareils... Il reste le propriétaire qui a peut -être aussi besoin d'argent! Le tout est un sac de noeuds inextricables.<br /> J'ajouterai au débat cette femme âgée, martyrisée par son mari toute sa vie, ses filles en témoignent, et qui a fini par craquer et tuer son mari... condamnée, promise d'être graciée et qui ne l'est pas....<br /> Une femme que je connais a demandé au troquet de ne plus servir d'alcool à son mari en dérive et que dorénavant elle ne paierais plus les facture étant seule à travailler avec deux enfants et son mari à charge. Et elle a été sommée de payer tout un tas de factures accumulée au bout de quelques mois car tout a continué sans l'entendre...<br /> Tant de cas de misère et d'absurdité, de justice aveugle et sourde, de violence et de misère....<br /> Oui Mésange, allons guetter nos petits oiseaux!!!<br /> Je vous embrasse bien fort!<br /> LN