Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 08:40

08-12-17-243

08-12-17-243

Bonjour les amis !

 

Je souris car je viens de lire qu’une amie d’une amie Américaine avait une souris qui était entrée dans sa maison et qu’elle avait dû tout monter sur l’étagère du haut près du plafond pour protéger ses affaires !Comme si la souris, si ces affaires l’intéressent, ne va pas savoir grimper tout là-haut !!!!

Notre petite chatte a rapporté une souris pour jouer devant la porte de la cuisine. Mais la souris a gentiment grimpé le long du mur de pierres, est passée sous la planche qui cache au-dessus de la porte et allez savoir jusqu’où elle est allée ? Lasouris-chat était les yeux levés à l’attendre pendant tout un temps on aurait dit qu’elle attendait un miracle du ciel ! Mais le miracle n’eut pas lieu !

 

Il fait gris, ailleurs carrément moche, du coup j’avais plein de courrier entre celui d’hier et celui d’aujourd’hui.

De plus mon après-midi avait été écourté car c’était jour des pains d’une part et lessive à la main pour certaines choses dont je n’ai pas suffisamment de change semblable, ce sont des vêtements que je préfère. J’évite de faire une lessive machine si elle n’est pas pleine.

Quand j’étais jeune je portais des choses ajustées que je choisissais, cousais le plus souvent, pour être jolies. Maintenant je ne souhaite que des sacs doux et chauds ! ahahah

 

Vous avez sans doute entendu que Yahoo a été piraté et que si vous êtes chez eux, il est prudent que vous changiez toutes vos coordonnées car tout a été dérobé, détourné, adresses, identités, numéros de téléphone etc. Il semblerait que les comptes bancaires ne soient pas touchés, j’espère ! Et on veut que nous mettions tout sur Internet ? Voilà qui rassure !

 

Une véritable enquête policière entre Elantra et moi à propos des plantes. Comme en France les plantes ont des noms vernaculaires différents d’un village à l’autre, et parfois un même nom est donné à des plantes très différentes ! La discussion était entre le cresson et l’ail et j’ai découvert qu’ils ont un ail des bois que je ne connais pas du tout. Je connais « l’ail des ours », mais le bulbe n’est pas très gros et la tige est fine comme de la ciboulette autant que je sache. Au Canada ils ont  des bulbes importants et pas des tiges d’ail mais de feuilles. En avez-vous connaissance en France ? Moi pas !

L'oignon sauvage (Allium tricoccum)

L'ail des bois est une plante herbacée vivace, issue d'un bulbe tuniqué, ovoïde-conique, de 2 à 6 cm de longueur. La plante a entre 1 et 3 feuilles elliptiques, pétiolées, basilaires, semblables à celles du muguet, mesurant de 10 à 30 cm de longueur et de 2 à 6 cm de largeur. La plante a entre 3 à 25 fleurs qui sont petites, blanchâtres, formant une ombelle hémisphérique au sommet d’une hampe dressée de 15 à 40 cm de hauteur. Son fruit consiste en une capsule à 3 loges, chacune contenant une grosse graine sphérique noire et lisse, de 2,5 mm de diamètre. La plante est reconnaissable parce qu'elle sent et goûte l’ail1. Au Canada, l'ail des bois est réputé être un délice, de plus en plus rare.

A ne pas confondre avec du muguet ce serait dangereux, quoique peut-être, seules les graines du muguet sont-elles poison ?

ail des bois Canada

Et puisque nous parlons du Canada le froid et la neige sont arrivés chez eux, 20 cm de poudre et -20°C au thermomètre ! Il neige également en Oregon –USA et au Vietnam chez Tam ce sont les inondations ! La nature ne fait pas trop de cadeaux en ce moment, on pourrait être dispensés de la violence destructive des humains !

 

image Internet

Mais je bavarde et vous avez à faire !

Voici la fin de l’histoire…

CHIEN PERDU DE NOËL 6/6

Les jours qui suivirent furent très occupés pour Joseph mais il n’oubliera jamais le lendemain matin du jour où il avait rapporté l’animal dans ses bras.

Il s’était levé dans la nuit, le « chaleil » à la main pour donner une cuillerée d’eau miellée, froide maintenant, à son protégé.  Il le caressait légèrement, lui disait quelques mots et retournait se coucher, les pieds gelés par le carrelage de la cuisine refroidie. Mais quand il entrouvrait le nid de paille l’enfant était heureux de sentir une tiède température dégagée par le chiot et conservée par la garniture et la couverture.

Au matin, Marie s’était levée avant lui et avait allumé le feu. Louis était déjà dehors à couper du bois. Joseph se sentit coupable d’avoir dormi et se précipita sur la caisse la peur au ventre. Quand il dégagea la couverture, deux beaux yeux de miel le regardèrent droit dans les siens, la tête légèrement soulevée !

-Tu es réveillé ! Oh mon chien, tu es réveillé !!! Marie, Louis, vous avez vu !

-Oui mon bonhomme, je lui ai donné un peu d’eau mais je t’ai attendu pour son lait, tu vas essayer de le lui faire boire.  

-A la cuillère ?

-Attends, peut-être pas, on va voir. Avec ta main gauche soulève un peu sa tête, attention à son oreille, et avec la droite présente lui cette soucoupe de lait, on va voir s’il lape…

Joseph suivit les prescriptions. Il y eut un petit moment de suspens silencieux dans la pièce, chacun retenant son souffle avec espoir…et…

-Ca y est ! Il a léché, il lèche ! C’est bien mon chien, bois ! Oh il a tout bu il en veut d’autre !

Marie et Joseph rient de la joie du gamin qu’ils partagent !

-Attends. Pour un premier coup c’est bien. A toi de venir déjeuner et on verra après à lui en redonner d’autre  …

 

Ce régime s’améliora d’heure en heure, le chien fut servi, de lait de poule, puis de bouillon de poule et il ne refusait rien ! Il ne sortait pas de sa caisse, et le moment de refaire son pansement était un instant douloureux pour tous, mais cela cicatrisait fort bien et comme disait Joseph :

-Avec ton oreille coupée je te reconnaitrai de loin, il n’y en aura pas un autre comme toi ! Ça te donne un genre !

Et tous de rire à sa remarque.

Joseph levait le chien doucement pour lui faire faire pipi dehors et le chien accomplissait son ouvrage comme si il l’avait appris depuis toujours et l’attendait. Pas une fois il ne mouilla dans sa caisse.

Mais nul ne sut pourquoi, juste avant Noël, Moïse ne se réveillait pas. Il n’était pas mort, il respirait, son cœur battait, mais il n’ouvrait pas les yeux, ne bougeait pas….

Toute la maisonnée fut en profonde inquiétude.

-Il ne va pas mourir, dites ! Suppliait le jeune garçon…

-Je ne sais pas. Il faut être fort Louis car c’est possible. Dis-toi que tu auras fait de ton mieux, mais tu le sais, les choses arrivent sans que l’on puisse rien changer…

-Je ne veux pas, je ne veux pas qu’il meurt aussi ! pleure Joseph la tête enfoncée dans le giron offert de Marie.

- Chut, chut mon petit… Ce n’est qu’un chien, tu ne le connais pas ! Tu savais qu’il pouvait mourir, il était trop fatigué ! Il respirait dans son sac mais il devait avoir si froid, si peur et il a perdu beaucoup de sang ! Au moins, s’il meurt à cause de cruelles personnes qui méritent la prison pour cela, il emportera avec lui l’image d’un adorable et courageux petit garçon qui l’aura aidé et aimé. Chut, là, ne pleure pas…et puis peut-être trouverons-nous un autre chien, plus tard ?

- Je ne veux pas d’autre chien Marie ! On ne peut remplacer ce que l’on aime déjà !

-Tu as raison mon garçon, dit Marie qui accuse le coup… Il est difficile d’aimer après…Mais on le peut. On le peut puisque je t’aime tellement….Elle avale une salive lourde de chagrin  puis soudain dresse la tête qu’elle avait inclinée sur celle du gamin…

Ce qui m’inquiète c’est qu’il n’a pas fait de crotte…

-Il n’a pas mangé beaucoup de solide ! répond Louis.

-Certes mais un bébé au lait crotte tout de même ! Lui n’a rien évacué. Il a peut-être quelque chose aux intestins, une sorte de nœud et alors il est peut être empoisonné par ses propres selles ?

-Tu crois ?
                -Je ne sais pas ! Je ne sais rien ! Je n’y connais rien !

-Il va mourir ? L’enfant relève la tête du tablier trempé de larmes de Marie.

-Peut-être… J’en ai bien peur…Il faut que tu sois fort !

-Mais c’est Noël, il ne peut pas me faire ça dit Joseph entre deux hoquets…

-On t’avait prévenu… C’était un risque… Bon, attends,  je vais faire quelque chose.

Et Marie prit un chiffon doux sur lequel elle déposa une petite goutte d’huile. Avec ceci elle caressa doucement l’anus du chien …Peut-être est-il séché ? Elle ne savait pas trop, elle fit cela d’instinct ! Puis elle montra à Joseph comment lui caresser le ventre en massages très doux… Mais cela ne servit à rien.

Il fallait aller se coucher  et c’est la mort dans l’âme que Joseph réussit enfin à s’endormir.

Le lendemain matin c’était Noël. Un triste noël dans un jour gris et froid s’annonçait.

Le gamin s’habilla et vint pour retrouver Moïse. Il devait traverser la grande salle et Ô merveille un sapin était décoré ! Ses protecteurs avaient fait cela en douce pendant qu’il dormait ! Le gamin fut touché profondément et se mit à pleurer entre joie et chagrin, ne sachant plus où il en était. Louis et Marie l’ayant entendu arrivaient à leur tour et tout en se souhaitant un bon Noël prirent l’enfant dans leurs bras et c’était à celui qui pleurait le plus, Joseph étant le gagnant en gros sanglots…

Ensemble ils allèrent retrouver le chien, résignés à ce qu’ils allaient trouver.

-Oh Mon Dieu ! S’écrièrent les trois personnes ensemble ! Moïse !Non ! Ce n’est pas possible…

Moïse était assis dans sa caisse à côté d’une crotte aussi moche et puante que toutes les crottes de chien mais que les trois personnages trouvèrent absolument magnifique et pour laquelle ils félicitèrent longuement le chien ravi de tant d’attentions.

-Je crois que j’ai eu le plus beau cadeau de Noël qui puisse exister, un petit chien et…

 Une magnifique crotte de Noël !!!

 

PS- Ne prenez surtout pas mes déductions vétérinaires au sérieux, en ce temps-là il n’y avait pas l’usage de vétérinaire pour des petits animaux et chacun faisait comme il pouvait et ce ne sont que les tentatives maladroites et déductions hasardeuses que je puis faire.

Hélène Porcher 16-12-04-

 

Voilà Mésange, je voulais la titrer « la crotte de Noël » mais cela était casser la chute !

Et Gi, tu avais deviné et te voilà rassurée, le petit chien va vivre longtemps et heureux avec un Joseph qui va apprendre à aimer et se faire aimer de sa nouvelle famille !

Là-dessus, au boulot les amis !

Je vous souhaite à tous une bonne journée et je vous envoie toutes mes amitiés bien réveillées.
LN

 

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

mésange 17/12/2016 18:41

Bonsoir, Hélène
Je pense (en toute modestie) que "Crotte de Noël" était un meilleur tir titre : cela gardait le mystère alors jusqu'au bout alors que "chien perdu..." faisait penser dès le début que dans le sac qui était dans le ruisseau, il y avait un chien et c'est dommage... alors que le fait que le petit chien ne crotte pas n'arrive que tout à la fin et que cela est dramatique... La chute est une sorte de miracle de Noël....
Bon, mais ce n'est que mon ressenti : à voir ce que VOUS en pensez !
Bonne soirée et bonne nuit !

LN 18/12/2016 10:24

J'aurais dû vous demander quand j'ai douté-cherché, vous m'auriez été de bon conseil...
Bon, quand j'enverrai la copie à la bibliothèque nationale, je changerai le titre!
Merci de votre attention chère Mésange, je vous garde une graine de tournesol en plus!
Je vous embrasse bien fort!
LN

DL 17/12/2016 17:14

Une fort belle histoire "hélènique" ... Merci bell'LN, une fois de plus tu as réjoui notre âme d'enfant adulte ! Merci bonne dame ... que l'Univers vous bénisse vous et tous vos amis !

LN 18/12/2016 10:22

Oh là je me sens pousser une auréole! Je suis certaine que cela va améliorer ma beauté naturelle! Au moins tu me dessines un grand sourire et c'est déjà bien!
Bonne journée à vous deux et je vous embrasse bien fort..double ration bien sûr!
LN

gi 17/12/2016 17:11

Eh bien en voilà une jolie fin d'histoire....
IL y a eu grand soleil, Jacques a du baisser le volet mais voilà maintenant tt est gris et j'ai bien fait de ramasser mon linge.
Bonne soirée. Bisous. Gi

LN 18/12/2016 10:20

Tu es plus courageuse que moi, j'ai la flemme de descendeze mon linge au fond du jardin sans être certaine qu'il sera sec! S'il me faut RE-l'étendre dedans, autant commencer par ça et ne pas courir! ahaha ca sèche bien dans le dortoir des chats même si cela les dérange un peu d'avoir ces "chiffons" devant leur nez!!! ahahah
Je t'embrasse Gi et bonne journée!
LN

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche