Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 08:45

11-12-27-111

11-12-27-111

Chers amis.

 

Quand nous avons vu que nous ne serions jamais assez riches pour acheter un pavillon et qu’une seule petite retraite ne paierait pas un loyer et le reste, que nous ne pouvions rester dans notre logement d’alors bien trop précaire, nous avions compris qu’il nous fallait quelque chose qui nous coûte le moins possible « après » et que nous l’arrangions nous-mêmes le plus possible.

Aussi avons-nous trouvé ce bel endroit, peut- être avec des inconvénients mais aussi avec des avantages qui nous allaient, sans parler de la beauté et la paix du décor qui était un + sérieux.

Mais Michel était à la retraite déjà, cela faisait beaucoup à faire.

Pourtant nous, enfin, LUI surtout, avons tenté de penser à tout pour assurer notre sécurité.

Ainsi nous nous sommes méfiés de la dépendance à l’électricité.

Michel a installé un chauffage de façon à ce que la circulation se fasse par un système de contrepoids « bélier », je ne vous expliquerai pas, j’en suis incapable, ainsi le chauffage sans accélérateur peut monter aux étages et revenir sans difficultés. En effet avec notre première petite cuisinière à bois cela marchait. Il y a aussi un réservoir dans le fond de la cheminée qui chauffe avec le foyer. Ensuite Michel a voulu une cuisinière à feu continu pour nous donner la possibilité d’aller quelque part sans revenir dans la maison glaciale parce que le feu n’avait pas été rechargé. Cela nous donne quelques heures pour faire les courses. Seulement impossible de trouver une cuisinière chauffage central qui n’ait pas d’accélérateur électrique ! Et si il se coupe, cela empêche le système initial de fonctionner et il fait très peu chaud en bas et cela bout en haut ! Nous devons veiller à ce que le feu en plus reste ralenti sinon l’eau bouillante s’échappe et envahit la cuisine, ce qui vaut mieux qu’une explosion en haut !

Mais on s’en est arrangés, surtout ces jours ci où il faisait moins froid, sinon on s’est mis le dos à la cheminée et si cela n’allait pas, on pouvait toujours se retrouver dans les chambres ; OK ça va quand même. Mais c’est dommage alors que Michel avait bien pensé à ce problème.

Comme on peut être fatigués, malades, vieux, nous avons pensé que nous pourrions devenir incapables de couper du bois aussi nous avons installé une chaudière à gaz et un grand réservoir de gaz… Mais il n’existe plus de chaudière à gaz sans appareil électrique ! Nous avons été obligés de prendre cela, ce qui est complètement inopérant en cas de coupure ! Malades, nous pouvons geler tranquillement et les conduites d’eau également.

 Nous avons pris une cuisinière à gaz en bouteille afin d’avoir cette indépendance à nouveau. Une plaque électrique pour si on tombait bêtement en panne de gaz ou la flemme d’aller chercher la bouteille à une heure indue… Ou bien quand on sera si vieux qu’on aura tendance à oublier d’éteindre le gaz peut-être ? Mais les fours des cuisinières à gaz sont tous électriques ! Donc pas de four.

J’ai cuit mon pain à la cocotte sur le gaz, c’est bizarre mais c’est mangeable.

Pour couper le bois Michel a une scie électrique. Mais, pas si bête, si cela ne fonctionne pas, il a une tronçonneuse à essence.

Et la tronçonneuse refusait obstinément de démarrer ! En fin de compte il a changé la bougie. Après avoir craché de colère de s’être fait avoir elle a démarré, de mauvaise humeur,  et Michel a pu couper un peu de bois.

Et comme nous avons déjà eu l’expérience de la tempête 99/2000 nous avons acheté un groupe électrogène pour les congélateurs.

Il n’a jamais voulu démarrer ! Michel s’est tué le bras qui était déjà abimé mais rien à faire. Il a démonté le moteur, nettoyé, remonté, tout cela dehors dans le froid et le vent, non seulement l’essence ne veut pas arriver au carburateur mais même la ficelle s’est bloquée ! On a renoncé, j’avais plus peur pour Michel que pour les congélateurs !!!!

Comme quoi, bien qu’ayant essayé de tout prévoir, d’avoir fait ce qu’il fallait pour cela, quand cela ne veut pas, on n’y peut rien !

 

Mais cela ne nous a pas empêchés de vivre. Après la grosse crainte « pourvu qu’un arbre ne tombe pas sur la maison » qui était la crainte majeure ; nous sommes restés avec un peu l’inquiétude de perdre ce qui était dans les congélateurs, non pas tant pour la valeur marchande de ce qui était dedans et d’ailleurs la dame de l’EDF a dit que nous pourrions demander un dédommagement, mais parce que c’était NOS légumes et NOS champignons qui étaient dedans !!!! Nous avons bien du mal à avoir une maigre récolte, si en plus on la perd dans le congélateur, c’est tout de même frustrant, avouons-le !

 

Nous avons été embêtés du manque de téléphone pour plusieurs raisons :

  1. Parce que je ne pouvais prévenir ceux qui se seraient inquiétés pour nous, ma petite sœur en premier, je ne pouvais appeler maman qui risquait, si elle avait un peu de tête ce jour-là, de se croire abandonnée. SURTOUT PAS CA !!!
  2.  Parce qu’en cas de problème nous ne pouvions demander aucun secours.

Le portable parfois a une barre chez nous, mais là il m’a fallu courir sur la route, dans le vent jusqu’à près d’un kilomètre pour avoir un contact. J’avais copié les numéros que je devais appeler sur un papier et pour l’un d’entre eux, je m’étais trompée de ligne auquel cas cela ne risquait pas d’aboutir. J’ai appelé la poste de Meymac à la place de mon amie !!!! Stupide moi ! Et la poste de Meymac, un dimanche ne me fut d’aucune utilité !!! ;-)

Mais la ligne nous a été rendue plus tôt que le courant..

 

Pour l’eau, Et oui, la pompe marche à l’électricité ! Nous avions la source, donc pas de problème de ce côté-là sinon d’aller chercher l’eau, mais cela n’était pas difficile. Je vous avoue que je n’ai pas fait de lessives ces jours ci ahahah !!!

 

Voici pour l’organisation d’une maison isolée et, comme vous voyez, on peut s’en sortir sans trop de difficultés.

 

Je tiens à préciser qu’en plus des appels téléphoniques d’une précieuse amie qui veille sur nous comme un ange gardien et sait mieux que moi se débrouiller avec l’administration, nous avons un couple voisin à environ quatre ou cinq kilomètres d’ici, que nous connaissons depuis peu mais que j’apprécie de plus en plus pour ce que sont ces deux personnes. Et l’épouse, toujours très courageuse, a pris sa voiture pour venir sous la pluie nous offrir un coin de son congélateur (elle avait eu des coupures mais ça marchait chez elle) ce qui était vraiment très très gentil.  Mais nous avons deux congélateurs…C’était trop et bien du trimbalage !

Je vous dirai comment on survit moralement au manque d’électricité demain, là vous avez assez pour comprendre la situation matérielle.

 

Aujourd’hui c’est dentiste (GRRRR) et journée perdue, nous essaierons de trouver du maïs en grains car mes poules refusent de manger le blé et le l’éparpillent partout. Je ne comprends pas, étant petite les poules étaient contentes avec le blé, il n’y avait pas de maïs dans ce temps-là, et parfois de l’avoine mais pas trop, la fermière disait que cela les « échauffait », je ne sais trop ce qu’elle voulait dire par cela.

J’arrête de vous « prendre la tête » comme disent les jeunes et je vous souhaite une bonne journée à tous avec toutes mes amitiés !!!

LN

 

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Elantra 12/02/2017 00:10

Allô p'tite soeur... C'est plaisant de vivre loin dans une campagne presque isoler, mais les problèmes parfois nous tombent dessus sans crier gare. En cas d'urgence, même à un kilomètre, le temps file très vite et on perd notre sang-froid. On est très dépendant de l'électricité et depuis qu'on a eu une panne pendant plusieurs jours, les gens s'achètent de plus en plus de génératrice pour garder branché leur système de chauffage, ce qui est assez important. Ici, on ne veut plus qu'on chauffe au bois, ils disent qu'on fait plus de pollution que d'autres systèmes de chauffage! (foutaise) Je me suis demander si les briquettes de charbon pourraient remplacer le bois dans un foyer ou un poêle à bois, ça donne quand même beaucoup de chaleur quand on fait un BBQ le soir et qu'on a encore de la chaleur tôt le matin. ~ Ma mère avait un four à gaz ainsi que la cuisinière, j'imagine que peut-être on en fabrique plus chez-toi, mais ici, on peut encore s'en faire installer et s'en servir sans électricité. (même pour l'eau chaude) S'il fait aussi froid que dans un congélateur, vous pourriez construire quelque chose à l'extérieur pour garder au froid certaines choses, au moins pour un certain temps, vous pourriez économiser un peu. Dommage que vous n'avez pas un lac tout près pour remiser un peu de viande dans la glace. On pouvait aussi garder la glace jusqu'en automne quand on ce servait de bran-de-scie pour le camoufler donc on ce servait ce que la nature nous donnait. Il doit bien y avoir des trucs via l'internet pour utiliser la nature comme nos chers Indiens du passé. Pour ton eau, je me rappel qu'on avait une pompe à la main pour puiser l'eau du puits ce qui était efficace à cette époque, même que maintenant on a une manivelle pour faire le pompage. Est-ce possible que la tronçonneuse était gelé pour ne pas vouloir démarrer? Parfois l'essence a de l'eau et cela n'aide pas au démarrage. Peut-être la laisser pendant la nuit à l'intérieur pour s'en servir le lendemain. La neige aide beaucoup comme isolant qu'on ajoute autour de la maison mais si vous en avez pas beaucoup, c'est l'humidité qui donne le froid. J'aimerais bien pouvoir te donner plus d'idées, mais c'est quand cela nous arrive qu'on apprend à se défendre.
Bisous et bon dimanche,
Ton p'tit frère qui t'aime bien.

LN 12/02/2017 16:53

Nous n'avons pas suffisamment de neige pour compter dessus ni de froid non plus. Ilpeut geler la nuit et faire tres bon dans la journée.
Mais on pourrait acheter des conserves et faire des bocaux au lieu d'acheter et se servir de congélateur! Et oui, tout simplement! Mais quand ça marche, c'est si pratique! J'ai des choses en toutes petites quantités, en petits cubes, pour ne m'en servir que d'un peu dans tel plat, alors qu'en boite je perdrais le reste! Et ça c'est mon alchimie culinaire ahahaha C'est ça qui m'amuse sinon c'est toujours pareil...
Gros bisous Elantra!!!
LN

gi 07/02/2017 10:19

Parfois je me dis que j'ai bien de la chance de vivre ds une maison confortable. Dans ma vieille maison pleine de si tendres souvenirs et où je suis née ds une des chambres je me sentais bien depuis qu'on avait fait des travaux et supprimé des tas de portes qui ne servaient à rien, mais le dessous d'escaliers était étroit, mais avec les travaux on avait bien tt arrangé, seulement cette maison qui a été construite en 3 fois est pleine d'escaliers, 3 par ci, 4 par là, 6 d'un autre côté et 15 je crois ou plus pr aller ds les chambres et comme j'avais du mal pr monter me coucher on a fait une chambre en bas , et puis c'est Jacques qui ne pouvait plus monter les escaliers et quand on a eu une opportunité, ça faisait 4 ans qu'on l'espérait, on a vendu une grande partie du terrain qu'on n'arrivait plus à entretenir et j'ai beaucoup réfléchi à ma nouvelle maison , pratique pour tout avec portes larges pr qu'un fauteuil roulant puisse passer, et une rampe d'accès aussi, , j'ai sûrement pas pensé à tout mais au principal aussi je me sens vraiment privilégiée et quand je vois les difficultés que vs pouvez rencontrer dans cette région magnifique mais éloignée, je me dis que vs avez beaucoup de courage pr faire face avec tant d'humour. Les appareils sont de plus en plus sophistiqués et quand il n'y a plus d'électricité beaucoup sont perdus, mais vs avez su pallier à tant de choses aussi j'admire votre courage et cet amour qui vous lie.
Prenez bien soin de vous et bon courage pr cette AMidi. Bisous. Gi

LN 07/02/2017 10:31

Oui, en effet, tu as su t'installer avec une grande sagesse et c'est bien. Chacun fait comme il peut avec ce qu'il a, l'important c'est d'être assurés d'un toit! A l'intérieur spartiate ou confortable on s'arrange. J'aime à te savoir dans ton nid, tu le mérites! Et pour avoir vu des photos, en plus c'est tellement beau maison et alentours!!!
Je t'embrasse bien fort!
LN

mésange 07/02/2017 09:13

Bonjour, Hélène !
De la pluie (il faut de l'eau....) pas trop de froid (tant mieux, nous avons pu arracher trois poireaux sans aucun problème, le sol a bien dégelé...) pas de vent pour l'instant : c'est le printemps !!!! Pas si vite, paraît-il ... La météo annonce du froid pour la fin de semaine (vacances obligent....)
bon voyage à Bugeat aujourd'hui, j'espère que votre rendez-vous n'est pas trop tardif ... Et bonne journée à toutes : allez rêver chez Ginette : elle nous emmène au Japon direct !

LN 07/02/2017 10:28

Bonjour Mésange! Hier j'avais des envies de jardiner! Je suis même allée replanter les trois jacinthes de Noël! Mais je sais que le printemps est très long à revenir ici, donc...J'attendrai!!!
La dentiste est gentille et maintenant note mes rendez vous à 14-30 c'est parfait.
Avec tous mes mails je n'ai fait que cela hier et n'ai pas encore eu le temps de regarder le PPS de Gi, mais il est rentré chez moi, à l'abri! J'en profiterai ce soir j'espère!
Bonne journée, bonne soupe de poireau et beau pipi car c'est inévitable après les poireaux! ahahah
Je vous embrasse bien fort!
LN

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche