Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 08:46

03-090

03-090-

Chers amis bonjour !

 

Ce main ce sera court, je n’ai rien préparé, rien pensé !

Je me suis enlisée dans le brouillard et oubliée dans un dessin hier… Tellement complètement que j’en ai fait brûler la soupe !!!

Je me suis perdue dans mes quelques 50 calques, je voulais faire simple et il est presque fini très complexe, je parle techniquement.

C’est de la faute de ma sœur.

Elle m’a envoyé un nouveau poème de Jean Richepin (nouveau pour moi !). J’aime tellement…

Lisez-le…Lisez –le tout haut…

Le chemin creux

Le long d'un chemin creux que nul arbre n'égaie,
Un grand champ de blé mûr, plein de soleil, s'endort,
Et le haut du talus, couronné d'une haie,
Est comme un ruban vert qui tient des cheveux d'or.

De la haie au chemin tombe une pente herbeuse
Que la taupe soulève en sommet inégaux,
Et que les grillons noirs à la chanson verbeuse
Font pétiller de leurs monotones échos.

Passe un insecte bleu vibrant dans la lumière,
Et le lézard s'éveille et file, étincelant,
Et près des flaques d'eau qui luisent dans l'ornière
La grenouille coasse un chant rauque en râlant.

Ce chemin est très loin du bourg et des grand'routes.
Comme il est mal commode, on ne s'y risque pas.
Et du matin au soir les heures passent toutes
Sans qu'on voie un visage ou qu'on entende un pas.

C'est là, le front couvert par une épine blanche,
Au murmure endormeur des champs silencieux,
Sous cette urne de paix dont la liqueur s'épanche
Comme un vin de soleil dans le saphir des cieux,

C'est là que vient le gueux, en bête poursuivie,
Parmi l'âcre senteur des herbes et des blés,
Baigner son corps poudreux et rajeunir sa vie
Dans le repos brûlant de ses sens accablés.

Et quand il dort, le noir vagabond, le maroufle
Aux souliers éculés, aux haillons dégoûtants,
Comme une mère émue et qui retient son souffle
La nature se tait pour qu'il dorme longtemps.

C’est PARFAIT… Les mots, les rythmes, les rimes, tout tombe juste là où il faut sans heurt ! Et les images sont nettes, sans fioriture, et tellement vraies….

Je me suis acharnée sur la première strophe, première image…

Mais du coup je me suis réveillée à 2h29 exactement, j’étais côté pendule, et quand enfin je me suis rendormie c’était pour patauger dans un rêve-cauchemar où, une fois de plus , j’étais perdue, perdue dans l’espace d’une sorte de pensionnat,  dans un désordre incommensurable, j’avais mon appareil photo cassé et j’en pleurais, impossible de téléphoner, seule au milieu du chaos, ne sachant que faire et allant d’un endroit à l’autre sans trouver de solution… C’est un rêve récurant hélas…

Nous sommes… déjà mercredi ? Heureusement que je suis allée vérifier car j’allais écrire mardi ! Du brouillard encore et pas chaud, mais nous nous attendions presque à trouver de la neige au réveil tant hier soir était glacé, là le rideau est blanc très lumineux…Cela va peut-être se lever…et ma cervelle aussi ?

Je vous souhaite à tous un esprit plus clair que le mien, j’espère pouvoir au moins finir mon dessin tout de même… ;-)

Mais si pendant ces quelques heures j’avais tout oublié, c’est vrai, c’est avec joie et un sentiment de sécurité que je vous retrouve. Vous êtes là et je vous embrasse tous avec bonheur !

LN

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Elantra 22/03/2017 20:00

Hihihi.. Allô p'tite soeur.... Je vois que parfois, on se perd dans nos idées et comme je t'en avait parler, on commence quelques choses sans parvenir à tout finir dans une journée. Ça m'arrive aussi de faire brunir un peu trop mes repas, on se concentre trop sur un sujet qu'on en perd la notion du temps, ce temps si précieux à notre âge. 'Baigner son corps poudreux et rajeunir sa vie"... C'est bien penser, surtout quand arrive le temps d'aller au lit, hihihi.
Bisous et bonne soirée,
Ton p'tit frère qui t'aime bien.

LN 22/03/2017 23:23

eh oui P'Tit Frère comme tu le dis! Et on a vite fait de de plonger dans nos petites créations et d'oublier le reste du monde!!!
Mais là il est11h20 temps d'aller au lit et de retrouver mon cher bouquin de Maeve Binchy et, accessoirement...mon bonhomme ahahah
Je t'embrasse et bonne nuit Hubert
LN

gi 22/03/2017 09:34

Ce matin il fait beau , soleil, ciel bleu et sans vent.
Ce poème je le connaissais mais oublié. il est très beau. Bisous. Gi

LN 22/03/2017 15:57

Je n'ai pas connu ce poète par l'école. Mais maman avait une mémoire prodigieuse et elle aimait beaucoup la poésie aussi, parfois un détail lui amenait un poème à la mémoire et elle avait un tel talent pour les dire!!!! Seulement elle ne m'a pas élevée tout le temps, ce ne furent que de courtes découvertes!
Je te souhaite une bonne journée mais si c'est comme ici, le soleil brille mais il ne fait pas trop chaud, méfie toi!
Gros gros bisous!
LN

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche