Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 08:51

Digitals MHel

Digitales Photo MHel

Bonjour les amis !

Notre amie MHel nous offre cette belle photo de digitales !!!! J’ai modestement remisées les miennes, cette photo étant bien plus jolie !!!!Merci !

LA LETTRE…

La feuille qu’il tenait échappa de ses doigts, flottant doucement jusqu’au sol où elle se coucha alors que ses genoux se plièrent  et que le garçon glissa lentement sur lui-même, les mains écrasées sur les oreilles et le visage entre les genoux.

Le bruit avait éclaté avec une violence inouïe, explosion de son cerveau qui le gardait sourd à tout ce qui l’entourait. Devant ses paupières closes le monde s’écroulait dans un fracas de fin du monde. Il sentait la poudre, le souffle des explosions, le tremblement de la terre sous lui. Son cœur battait à tout rompre, il se mourrait ! Tout volait en éclats, ses souvenirs, son avenir, sa vie…

Il resta un long moment ainsi, écrasé dans le silence lourd qui revenait doucement autour de lui… C’était fini, tout était fini, il ne restait rien…

Il bascula en arrière pour se retrouver assis sur le sol. Il écarta les mains avec une lente prudence et ajusta son regard vague devant lui, la porte était grande ouverte et la poussière qui descendait mollement devant ses yeux attrapait les rayons du soleil et jouait des transparences tout en éclaircissant progressivement le haut de l’arbre à mesure qu’elle descendait…

L’arbre. L’arbre de tous les jours était là, immobile, impassible…L’arbre de tous les matins dans la lumière de l’aube en partant travailler, l’arbre des femmes réunies là par les beaux après-midi, épluchant ou tricotant en parlant des enfants, l’arbre  des palabres des hommes dans la fraicheur retrouvée des soirs d’été, l’arbre des anciens qui venaient se rappeler du bon vieux temps…L’arbre était là. Le souffle léger de cette belle journée faisait frémir doucement quelques feuilles.

Il se leva, s’approcha de l’ouverture, les jambes tremblantes, il claquait des dents… Le village était toujours là, petit à petit les cris des enfants qui jouaient l’atteignirent, s’enflant progressivement, les femmes étaient là qui riaient, rien n’avait bougé… Tout était à sa place…

Lui seul avait tout perdu… Et la vie continuait, imperturbablement….Comme d’habitude….

Hélène Porcher 17-06-14

C’est une impression que j’ai rencontrée souvent, pensant à d’autres ou à moi-même, tout s’écroule en nous,  dans notre vie et, autour de nous, rien n’a changé. Nous serons transformés à jamais par ce qui vient de nous arriver, nous sommes là, déboussolés ne sachant où aller, et le monde suit son traintrain, indifférant… Le soleil brille et chantent les oiseaux…

Mais rassurez-vous, ce n’est qu’un texte ! Je ne suis pas dans cet état ! Tout va bien ! Ou presque… Même si mon amie est définitivement partie cette nuit… Son fils est adorable et m’a envoyé un mail immédiatement….

Mais il me reste des vivants qui vont devoir subir des épreuves difficiles et je dois penser à eux de toute la force de mon affection…Pas le temps de pleurnicher !

Ce fut encore une journée pesante. C’est pourquoi après avoir nettoyé les fraisiers il faisait bon d’écrire dans mon bureau !

Pas de nouvelle souris dans la nasse. Et celle de la cage se porte bien en dehors de sa queue qui n’est pas jolie-jolie. Je vais essayer de garder ma prisonnière pour la montrer à une petite fille de 2 ans qui va venir chez nous semaine prochaine !

Avis aux Corréziens et touristes !

Je reçois aujourd’hui les avis de parution du blog de 10 juin et des commentaires !!! Tout arrive à qui sait attendre, mais ne pensez jamais avoir averti quelqu’un par un mail, pensez à téléphoner jusqu’à entendre la voix de votre interlocuteur pour être certain que le message est arrivé à bon port.

C’est ainsi que ma sœur a été trahie, ne recevant pas un mail lui annonçant l’accident de son petit fils et sa fille fâchée de tant d’indifférence ! Au moment où l’on a le plus besoin l’un de l’autre, c’est dur !!!!

 

Je file, mais je pense bien fort à tous et ma tendresse déborde !

LN

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Mirella 15/06/2017 22:42

Hello ma douce Helene , c'est deja Vendredi chez moi et je viens te souhaiter une bonne fin de semaine , portez vous bien vous deux bisous de Mirella qui vous aime bien .

LN 16/06/2017 10:40

Bonjour Mirella! J'espère que tu vas mieux et que ton rhume n'est plu qu'un mauvais souvenir. C'est pénible même si ce n'est pas vraiment grave, encore qu'à nos âges il faille faire attention tout de même.
Bon week end à toi et je t'embrasse bien fort!
LN

mésange 15/06/2017 15:03

Bonjour Hélène !
"" Un pays noir où il y a des loups et de grandes digitales de pourpre pleines de rosée jusqu'au bord ".Bravo, Marie-Hélène pour cette belle photo des belles digitales qui illuminent si bien nos bords de chemins en ce moment... En faisant étudier la nouvelle "Installation" d’Alphonse Daudet, je demandais toujours à mes élèves si quelque chose ne leur paraissait pas curieux, voire impossible dans cette phrase : je ne crois pas avoir entendu souvent la réponse.... Et vous, connaissez-vous la réponse ?
Je compatis Hélène à votre chagrin, doublement, ayant vu partir aussi un ami cette semaine... Lui aussi laisse un immense vide, pas de la même façon, certes, mais les chagrin ne sont pas des sciences exactes, ni mesurables....Ils sont des douleurs qui taraudent...;
Bonne journée au soleil capricieux de cette journée trop chaude....

LN 15/06/2017 16:12

Bonjour Chère Mésange...
Je crois que maintenant il me faut vivre avec un Panthéon d'ami-e-s disparu-e-s... J'y pensais cette nuit, récapitulant tous ceux que j'ai tant aimés et qui ne sont plus, la liste s'allonge et je dois reconnaitre qu'avec l'une de mes nourrices et Jacky , Judy est la plus lourde parce qu'elle était quotidienne. Car soyons honnête, je suis heureuse que Judy soit partie en paix sans reprendre connaissance, sans peur pour ceux qu'elle laissait, elle avait fait son ouvrage avec succès et elle l'a vu! Et je souhaitais de toute ma tendresse pour elle justement qu'elle ne se réveille pas si ce devait être pour se voir amoindrie physiquement ou pire encore intellectuellement. C'est TRES EGOISTEMENT sur moi que je suis triste car moi je suis amputée d'elle...Je suis parfaitement consciente de cet égoisme! Mais n'exagérons pas, mon malheur n'est pas si grand que perdre un conjoint par exemple qui ébranle en plus tout un équilibre quotidien, ou pire un enfant qui représente notre avenir....
Pour votre phrase je ne sais trop de quoi vous voulez parler et si je remarque une chose c'est qu'il est bien difficile de trouver une réserve de rosée dans un cornet renversé! que sont les fleurs de digitales!
Je vous embrasse bien fort Mésange!
LN

gi 15/06/2017 10:08

Une pensée à ton amie Judith qui s'en est allé , et aussi à sa famille. Je crois sincèrement que le plus difficile est pour ceux qui restent....

Très jolie cette photo.

IL fait très chaud. Je suis triste aussi car je ne pourrais pas accompagner mon époux pour son entrée les ambulanciers ne pouvant pas me ramener chez moi, Jacques l'a mieux pris que moi... Mais l'essentiel c'est que tt se passe bien et il y a tant qui ont plus de peine que nous.

Il fait très chaud et cette AMidi je vais aux courses avec une aide ménagère car après les heures accordées pr mon époux seront supprimées pd son absence mais j'en ai assez avec les miennes, heureusement quant aux courses étant seule je me débrouillerais.

Bonne journée à tous. Bisous. gi
J'espère que captcha ne m'ennuiera pas autant qu'hier !!!

LN 15/06/2017 10:39

Ma chère GI, ta vie devient bien difficile! Etant donné que ton mari sera transporte en ambulance il sera tout de suite dans le bain et pris en charge, tu ne pourrais lui servir à grand chose en étant avec lui et il sait tes sentiments pour lui et les emporte au chaud dans son coeur. Prends soin de toi pour l'accueillir à son retour, c'est là que tu pourras lui donner tout ce que tu peux d'accueil de soin de tendresse et de patience... Je souhaite que tout se passe au mieux et vite, qu'il rentre vite chez vous et dans tes bras.
Et toi, seule, tu auras bien moins de besoins, cela devrait s'arranger sans trop de difficultés...Bon courage à vous deux et je pense à vous!
Affectueusement.
LN

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche