Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 09:18

17-06-05-040

17-06-05-040

Bonjour les amis !

 

Le vent de la paresse vous a-t-il aussi étourdis hier ?

Oh je sais, pas vous qui avez des obligations d’urgences et de soins et devez, coûte que coûte rester au combat quotidien…

Mais parmi mes compagnes nous sommes plusieurs à avoir succombé aux insistances du farniente ! Nous pourrions penser que c’est le temps maussade et froid de l’après midi qui nous avait découragés ! Mais cela allait bien plus loin puisque mes correspondantes étrangères étaient grosso modo dans la même humeur !

J’avais projeté, raisonnablement, d’aller nettoyer les mauvaises herbes du potager mais mon travail de maison fini, au moment de sortir, il faisait si froid…

Et puis, bon je vous dis tout n’est-ce pas ?

Pendant que je faisais la vaisselle, le rangement de cuisine, enfin ça je n’ai pas besoin de vous expliquer, vous connaissez trop bien ! Pendant ce temps Michel suivait un film à la télévision. Donc de la cuisine je tendais mon reste d’ouïe pour écouter l’histoire qui me prenait sérieusement au coeur… Déjà une voiture entièrement conçue haute protection électronique, ça me taquine la curiosité. Ensuite une jeune maman et son bébé. Et à cause d’une cigarette fumée dans la voiture par une maman fatiguée énervée, voilà que la voiture se rebelle et prend les commandes. Et alors tout déraille et cela finit par la maman dehors dans un désert de soleil et de roches et le bébé enfermé dans la cocotte-minute inviolable que devient la voiture…

Mettez-vous à ma place ! Je ne pouvais pas laisser cette pauvre femme désespérée regarder mourir son bébé dans la voiture et lui tourner le dos pour aller gratter trois malheureuses plantules…qui n’empêcheront pas mes haricots bien sortis de pourrir si ça continue, de toute façon !!!

Et puis, il est bon de savoir comment ils peuvent s’en sortir, de leur donner des conseils et d’en prendre, si jamais cela nous arrivait !!!

Donc ce n’est pas par faiblesse, mais non, qu’alliez-vous penser ! C’est pas nécessité, un imprévu auquel je devais faire face !

Alors une fois mon torchon mouillé et ma vaisselle sèche et rangée, je suis allée m’asseoir, du bout des fesses, sur le canapé à côté de mon mari.

Nous étions inquiets pour les personnages du film, nous avions froid, alors petit à petit, je ne sais comment c’est arrivé, mais j’ai glissé progressivement…Peut-être ai-je même été un peu incitée ? Je crois bien avoir senti de grandes mains… Bref, je me suis retrouvée lovée dans un homme tout chaud et accueillant, protégée, mais terriblement inquiète pour le bébé « tu crois qu’il est mort ? » et admirative de l’énergie du désespoir de la maman et venant à son secours de nos alarmes bruyantes : « mets une pierre, mets une pierre derrière la roue, la voiture va glisser ! ah ça y est elle a entendu… »… »Attention le gros chien arrive, non pas sous la voiture !!! »

Et voilà, ils ont réussi, ils sont sauvés…Générique de fin. Publicité.

Oh se relever du canapé-soporifique et perdre la chaleur de l’autre…Le ciel est devenu gris vert, le vent souffle, il fait froid…

Michel va mettre la chaudière en marche une petite heure…

Je ne suis pas allée au jardin. Que vais-je faire ? « C’est pas ma faute ! » (Ni celle de Macron mais la phrase reste !) alors je suis montée dans mon bureau, j’ai allumé mon tableau de bord et je me suis embarquée dans mon aventure préférée et j’ai peint ces marguerites…

Jusqu’au moment des gaufres vers 6h30 et là j’ai repris le licou de la bonne ménagère et bonne camarade pour le reste de la journée mais Impossible de répondre aux commentaires du blog qui sont parvenus sans avis de réception, ni au courrier, cela ne fonctionnait pas…

Après tout c’était lundi de Pentecôte et férié !

Quelle chance de pouvoir en profiter…

 

Aujourd’hui ce n’est même pas la peine d’y penser, il pleut, tout est trempé… Vais-je être « obligée » de rester à peindre ? Chutttt !!!!! On verra bien ! Ne vous inquiétez pas j’ai des tiroirs regorgeants de projets et Michel vient de dire qu’il allait rallumer la cuisinière !

Et vous chers tous ! Je suis certaine que vous avez également plein de choses qui attendent sans que vous ayez jamais le temps de tout faire, je parle de ceux qui ont encore le choix de leur temps, pas hélas ceux qui sont pris par les soins pour un être cher…ou des obligations d’urgence… A ces derniers j’offre ma compassion sincère et je suis très consciente de notre chance…

 

Alors à chacun de vous, quel que soit votre emploi du temps, je vous souhaite une bonne journée et je vous envoie des torrents d’affections !

LN

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

gi 06/06/2017 16:18

Très jolies tes marguerites et aussi ton dessin découpage oiseaux : je les aime beaucoup...

Tu as bien fait de te glisser auprès de ton époux pour finir de regarder ce film poignant.
IL fait gris puis un rayon de soleil et puis encore de la grisaille !!!

Bonne fin de journée. Bisous. gi

GI 06/06/2017 16:24

Je vais essayer le captcha peut-être est-il de meilleure humeur!
Merci d'être passée et de tes gentillesse. Il fait un vent terrible aujourd'hui mais c'est drôle, les arbres se tordent à une certaine hauteur mais plus bas dans notre jardin, rien ne bouge!!! Ce doit être par respect pour mes coquelicots!!!
Je te fais de gros bisous Gi!
LN

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche