Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 08:40

08-04-01-078

Bonjour à tous…

 

Nous nous « mailions » (de nos affaires bien sûr) ma sœur et moi et constations qu’après l’avoir reproché à nos anciens, nous faisons la même chose, c’est-à-dire à trouver que ce qui se fait maintenant, au mieux ne nous intéresse pas ou ne nous touche guère, au pire est ridicule et absurde …

Et comme je le constate de générations en générations, je pense que c’est une réaction naturelle.

Quand nous sommes jeunes, nous inscrivons dans nos mémoires ce qui nous construit, nos livres, nos tableaux, nos musiques et chansons , la mode et le style de l’époque. Pendant notre vie , en personnes intelligentes, nous abordons les différences de culture que nous rencontrons en essayant de trouver ce qui est intéressant ou plaisant, pour encore remplir notre paquetage de connaissances. Mais déjà le sac est lourd et nos sources de satisfaction bien assouvis. Ainsi les livres qui sortent, les nouveaux films primés, souvent nous semblent étranges et n’atteignent pas nos sentiments qui sont d’un autre temps et d’un autre langage.

Si l’un d’eux nous plait vraiment, vous constaterez avec moi que c’est, le plus souvent, parce qu’il ressemble à quelque chose que l’on aime ou plus exactement que nous avions appris à aimer.

Pourquoi pas ? Il y a de tout et chacun trouve ce dont il a envie ou besoin !

Et avez-vous remarqué que, avec l’âge, nous avons également tendance à revenir aux nourritures de notre enfance ?

La première fois que j’en ai fait la remarque c’est avec un monsieur qui commençait à être âgé mais était en excellente santé en dehors de problèmes respiratoires qui n’avaient aucun lien avec ce qu’il pouvait manger ou non. Il était de France mais adulte avait vécu dans des pays étrangers et rapporté du goût pour des nourritures étrangères épicées ou non, différentes en tous cas. Et petit à petit je l’ai vu réclamer à sa femme des aliments de plus en plus simples et proches de ce qu’il avait dans sa famille provinciale, préférant une simple purée au repas et une semoule au lait comme dessert.

Je vois que nous aussi ne mangeons pratiquement plus épicés-piquant comme nous le faisions dans le temps, juste un petit morceau de merguez pour parfumer un plat mais sans que ce soit la viande d’accompagnement, non plus de chorizo… Nous regrettons les yaourts légèrement acides et la crème fraîche de notre enfance… La levure alimentaire n’a plus le BON goût de la Springaline etc…

Et du coup je me demande si les enfants de maintenant, quand ils auront notre âge et que les cultures auront repris un peu de naturel, ne vont pas se lamenter :

-« Ah que je regrette les abricots d’entant ! Ceux-ci sont sucrés et ils sentent je ne sais quoi de confiture, nous avions des abricots qui étaient durs comme des pierres et qui pourrissaient en deux jours et c’est alors qu’ils étaient délicieux avec un petit goût vert et à la fois « tournés »!

Et n’est-ce pas répugnant cette viande que l’on coupe au fur et à mesure dans le muscle, sans barquette, serviette hygiénique au fond de la boîte et plastique autour ? »

Les choses tournent toujours, nous retournons à nos sources comme la vie tourne, la terre et tout le reste….

Quand nous nous demandons :

-Je régresse ? Je deviens stupide ? Sénile ? J’ai lu ce livre dont tout le monde parle comme d’une révélation (ou vu ce film…) et je ne comprends pas quel intérêt il peut avoir, je le trouve même ceci, cela, que je n’aime pas du tout… Je suis blasé ou quoi, je n’aime plus rien ! »

Cela fait peur à notre intelligence alors que toute notre vie nous avons fait l’effort d’apprendre à connaître plus.

Alors dans ce cas, reprenez un livre que vous savez avoir aimé, un film qui vous laisse un si bon souvenir, et vous retrouverez votre enthousiasme et votre confiance en vous !

Mais ne crachons pas pour autant sur les œuvres nouvelles, il faut de tout pour faire un Monde et cela devient le leur et plus le nôtre….

 

Michel se bat avec son tuyau d’eau potable. Il en a une couronne à dérouler jusqu’à la pompe, mais le tuyau est si dur qu’il ne peut l’aplatir et doit le chauffer tout du long pour le maîtriser. Un imprévu qui ne l’amuse pas du tout !

Et moi j’ai trié dans les photos que nos invités m’avaient laissées très gentiment. En effet je n’en avais pas prises, je savais qu’ils en faisaient et tellement meilleures que les miennes. Je savais aussi pouvoir compter sur eux pour m’en envoyer. Mais mieux que cela, avec spontanéité, ils ont versé tout leur stock dans mon ordinateur ! Je viens de revivre leurs vacances non seulement chez nous mais là où ils étaient allés une semaine au bord de la mer, et comme ils mitraillent un maximum, il y en avait plus de 500 ! Mais quel plaisir de les voir vivre, rire, faire des grimaces, chahuter, pédaler, tremper, une famille heureuse de vivre et de partager ces instants ensemble… Et la petite de deux ans et toutes ses expressions et ses petites manières !!! Comme certains clichés sont pris coup sur coup, en les passant cela faisait vivre le personnage ! J’en ai gardé beaucoup aussi parce que du coup j’ai des mouvements d’enfants en particuliers, qui peuvent m’aider pour mes dessins…Toujours en prévision de quand j’aurai le temps, je sais c’est stupide, mais renoncer serait bien pire !!!!

 

La photo jointe est ancienne d’un de nos octuplés. Elle n’est pas bonne mais elle est si drôle que j’aime à vous la partager même si elle me fait honte en tant que photographe et que peut-être vous l’ai-je déjà posée!!!!

Je vous souhaite plein d’autres sourires et une bonne journée, mon affection vous accompagne.

LN

PS- Ce mot a été écrit hier. Depuis j’ai de gros problèmes avec mon ordinateur et je crains le pire. J’ai passé une partie du début de nuit à nettoyer, cela semble marcher pour mon courrier, mais le reste ???? Si je suis hors ligne, ne vous inquiétez pas, vous saurez pourquoi. De plus ce matin a débuté sans électricité ! à suivre…GRRR

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche