Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:30

Bonjour à tous !

 

 LIBERTÉ, ÉGALITÉ, MOBILITÉ !

      JOURNÉE MOBILITÉ

                HANDICAP

Testez votre ville !

VENDREDI 22 & SAMEDI 23 SEPTEMBRE

Gratuit, pour tous

VENDREDI 22 À 15H30

Salle de l’UP-Marie-Laurent

Réunion publique « Accessibilité & handicaps »

SAMEDI 23

Place Lovy, quartier de la gare

10h-12h : parcours « test » en situation de handicap

10h30 : déplacement en bus vers la rue Jean-Jaurès pour tester les aménagements récents et les nouveaux bus.

12h : échanges d’expériences entre participants

Nombreuses animations : tir laser, cirque, vélo-tandem...

RENSEIGNEMENTS : 06 86 15 03 14

 

Nous n’irons pas, je sais, ce n’est pas bien, mais cela ne m’empêche pas d’en prévenir tous ceux qui aimeraient participer !

 

Il y a encore tant de difficultés pour les personnes en difficultés pour se déplacer, pour pouvoir entrer dans des endroits publiques et je ne vous parle même pas des difficultés que ma sœur et mon beau-frère rencontrent rien que pour aller…à l’hôpital !!!! Pas d’ambulance. Jean n’a plus de force dans ses mains, ses bras et ses jambes, défaillance des nerfs. A la maison ils se sont bien organisés du mieux qu’ils pouvaient et grâce à la situation professionnelle qu’ils avaient et qui leur permet d’avoir une retraite honorable ! Car un lit d’accès facile et les installations de salle de bain ne sont pas bon marché, vous vous en doutez bien ! Ma sœur est vaillante et s’occupe de son mari avec tendresse et attention sans avoir besoin, pour l’instant d’assistance autre que celle de ses amis-voisins. Mais quand il faut retourner à l’hôpital il n’y a pas suffisamment d’ambulances. Enervement de téléphoner, appeler partout pour en avoir une…si possible ! Sinon ils doivent demander à des voisins de les aider pour soutenir, voire porter Jean dans la voiture, et le fauteuil roulant qui pèse une tonne ! Arrivés à l’hôpital (ma sœur conduit) ils doivent trouver de l’aide pour sortir Jean de la voiture !

En dehors de l’hôpital, sortie indispensable, ils ne bougent plus ! Tout devient trop difficile ! Ma sœur seule court partout pour eux deux… Et pour notre mère en maison de retraite…

Comme ils sont âgés comme nous, ils ont moins envie d’aller explorer le monde, d’accord…

Mais ils sont VIVANTS !

 Heureusement ils ont au village des amis très attentifs et serviables et ma sœur a su conquérir leur cœur.

Mais les jeunes ont toujours le désir d’aller ici ou là, voire l’obligation d’aller faire les courses, porter des papiers à la mairie, et d’avoir envie de faire pipi en route ! D’aller boire un pot dans un café avec des amis ! D’aller au cinéma ! Voir une exposition, entrer dans une bibliothèque et tant d’autres choses qui nous semblent tellement naturelles et évidentes quand on a deux bonnes jambes pour nous porter et deviennent le parcours du combattant, voire impossible quand on est en fauteuil, ou avec des béquilles ou simplement âgés avec une canne quand il s’agit de monter les marches !

Je ne blâme pas méchamment ceux qui n’ont encore rien fait. Je comprends leurs difficultés. Je vois des petits restaurants avec des toilettes, porte sur le nez, coincés entre deux murs avec la surface juste suffisante pour le siège et nos pieds. Vous me direz qu’ainsi ils risquent moins les chutes, mais en fait on n’entre pas avec le fauteuil, même une mère qui doit porter son petit sur le siège doit laisser la porte ouverte derrière elle parfois !

Mais quand on leur parle d’agrandir ils ouvrent des yeux ronds et vous répondent mais COMMENT ?

Non seulement ce peut-être une dépense excessive pour leur budget mais il peut y avoir une impossibilité de surface ! Prendre sur la salle déjà exigüe ? C’est une ou deux tables de moins ! C’est la marge monétaire perdue…

Quant aux marches, un pan incliné prend forcément plus de longueur que le petit escalier et si le trottoir est étroit, cela devient impossible ou du moins très difficile et plus cher de travaux.

Ca je le comprends très bien…. Mais quand c’est possible, il faut le faire !

Mais cela avance, nous en voyions tout de même de plus en plus ! Merci ! Alors continuons…Nous serons tous plus ou moins des handicapés un jour !

 

Quoi je ne suis pas amusante ce matin de vous rappeler de tristes possibilités ? Mais ce n’est pas à dire tristement non plus ! Juste un constat pour qu’ensemble nous nous fassions la vie plus facile !

Et que ce soit allongé, en fauteuil, appuyé sur une canne ou courant sur vos deux jambes, VIVEZ avec tout ce que vous avez en fonctionnement ! Vivez et profitez de tous les instants de joie possible, même si parfois c’est infime ou amer… VIVEZ car la vie est la plus forte et croyez bien que ma sœur et son mari savent encore rire, aider, aimer, s’émerveiller en dehors des moments plus cruels. Ils sont formidables !

Bon courage à tous quels que soient vos chagrins et vos difficultés et profitons pleinement de ce jour qui passe !

Bonjour à Christine qui a réparé son matériel et va nous retrouver après une longue absence !

Et bonne journée à vous tous, même quand je ne vous connais pas personnellement, je pense à vous avec amitié, quant aux autres vous savez que mon cœur vous est acquis !

Et à demain !!!!

LN

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

yvonne 16/09/2017 10:16

tu touches là un problème de société Hélène. Les difficultés d'une personne handicapée à vivre dans notre société... Il est impensable aujourd'hui que la société française soit avec un tel retard. Et ce n'est pas faute que des associations se soient battues et se battent encore ! Mais voilà, le commun des mortels non handicapé ne réagit pas et laisse faire. Du coup, l'état fait pareil. Il en serait tout autre si tous les français se battaient ! Ce qu'ignorent les gens c'est que tous, à un moment ou à un autre de la vie nous auront besoin d'accessibilité... Les blessés temporaires avec un pied dans le plâtre, les mamans avec les poussettes, les p'tits vieux (terme affectif) marchant difficilement et bien sur les personnes handicapées en fauteuil, mais aussi, sourdes, aveugles, etc.
Pour les établissements recevant du public (magasins, restos, etc.), il existe des normes et si certaines difficultés sont insurmontables ils sont dispensés mais pour cela passent en commission qui statuera. Sinon, ils avaient la possibilité de déposer des ad'apt demandant un sursit... S'ils ne l'ont pa sfait, ils doivent faire les travaux de suite, sous peine d'amende qui, bien entendu ne sont jamais, ou très rarement demandé... Ne pas oublier que que les lobbys dans ce domaine sont très forts et donc c'est le peuple qui en paie les difficultés. Il est bien dommage qu'il faille avoir un proche en situation difficile pour comprendre que la société n'est pas conforme... Alors battons-nous, tous ensemble pour qu'enfin l'accessibilité existe réellement ! Elle devait être complète en 2015... Et nous sommes tous responsables de cet échec qui pénalise les plus faible... comme toujours !

LN 16/09/2017 10:35

MRERCI POUR EUX-MERCI POUR NOUS chère Yvonne et tpus de vous battre ainsi pour chacun de nous et notre avenir...
Je t'embrasse bien fort ainsi que ta compagne.
LN

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche