Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 08:37

00-79 A LE MARCHE DE MEYMAC

Bonjour les amis !

 

Une chose amusante :

Nous avons, Maman et moi une amie qui est partie vivre au Vietnam. Cette femme, là-bas, achète un recueil de nouvelles  écrites par un américain, traduites en français. Et l’une de ces histoires est une de celles que maman a traduites dans le temps ! Il faut dire qu’elle en a écrit, traduit et ré-écrit  des milliers et plus !!! Mais cela fait drôle de retomber dessus et…au Vietnam !

Ré-écrit c’était le pire car on lui confiait de très vieilles histoires  de magazines féminins américains et il fallait refaire l’histoire dans le contexte actuel! Les temps, les mœurs ayant changés bien souvent l’histoire était difficile à réadapter !Un sacré travail qui ne lui plaisait pas du tout et qui était très mal payé, ses employeurs prétendant que c’était plus facile que de devoir trouver des sujets nouveaux. C’est faux, bien sûr et ils le savaient…Mais maman avait besoin de travailler pour vivre ….

Elle a aussi servi de « nègre » à des VIP….qui signaient le livre bien sûr !

 

Revenons au présent : Il n’a pas trop plu l’après midi aussi avons-nous pu travailler, Michel à la source et moi aux feuilles de radis. J’en ai encore un rang à faire. J’ai nettoyé à nouveau un peu du jardin.

Je ne comprends pas pourquoi mes poireaux se couchent dans tous les sens. Pourtant j’ai coupé les « feuilles » comme on m’a appris et par deux fois, pour faire fortifier les futs, mais ils sont tout maigres et se plient, se couchent… Si vous avez une suggestion, je suis preneuse !!! J’ai vu ceux de ma « voisine » ils se tiennent bien fiers et ils ne sont pas plus gros que les miens pourtant ! Je lui demanderai aussi…

 

Nous avons déjeuné du jardin et diné de notre premier minestrone maison, encore que tout n’en était pas. J’ai triché !

J’ai récolté les pommes de terre oubliées qui repoussent toute seules. Elles ne donnent qu’une petite patate ou deux pas plus mais c’est cadeau et ce sont des pommes de terre nouvelles que j’ai fait sauter.

Le soir j‘en avais retrouvé quelques-unes, avec la poignée de petit pois de la veille, un des poireaux que j’avais trouvé cassé, quelques feuilles de radis et j’ai triché en ajoutant la courgette et la tomate du commerce qui restaient des enfants, des herbes du jardin (je veux dire des herbes condimentaires, nous ne sommes pas bêtes à manger du foin ! Ben non !) des coquillettes, deux rondelles de saucisson à l’ail, le tout coupé en très très petits morceaux et, en guise de Pecorino ou de parmesan, j’utilise un fromage de chèvre que je fais sécher et que je gratte. On s’est régalés ! Souvenir de ma voisine Antonelle, Sarde et adorable à qui j’envoie une pensée affectueuse. Elle m’a appris plusieurs recettes de son pays et nous avons passé quelques années côte à côte pour mon plus grand plaisir ! Elle m’a même appris à fabriquer des pâtes en les écrasant du pouce pour les rouler en coquillage sur le plaque de verre du réfrigérateur afin de faire le cannelé dessus ! Nous avions du temps….Comment faisions nous ? Elle avait un mari et deux gamins !!! Et nous pouvions passer l’après- midi à faire des pâtes et des ravioli …OK, je n’avais que Judy comme correspondante et pas d’ordinateur pour me distraire de mes devoirs ahahah.

 

Aucun regret, les temps, les choses sont différents, mais tout est BIEN !!!

Je vous souhaite une excellente journée à tous avec comme hier un peu de soleil au moins !!!!

Avec mon affection !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 08:36

00-74-A

Bonjour à vous tous !!!

 

Comment allez-vous chers tous !

Hier pas chaud, j’ai dû aller ressortir un pull d’hiver j’avais froid dans le dos! Pourtant le soleil sortait de temps en temps, mais dans un grand vent.

 

Michel a sauté du canapé en criant et se jetant pour attraper Patapouf à pleines mains :

-« Non, non, mais ça ne va pas ! Tu ne vas pas pisser sur les meubles !  Regarde ce que tu as fait,  tu es malade !!!?

-Ben quoi ?

-Après tout ce que je fais pour toi ? Et le lait ? Et les croquettes que je te donne et tu me fais ça ? Arrête !

-Mais je fais comme toi !

-Mais moi je ne pisse pas sur les meubles !!!

-Mais tu pisses bien sur MES arbres dans le jardin ? C’est pareil… »

ET oui, les mâles, même instinct ! ahahah Marquer leur territoire !

 

Avez-vous remarqué que l’on dit UN assassin mais pas une assassine, on dit une tueuse.

L’assassin laisse entendre qu’il le fait avec une raison pour cela. La tueuse le ferait sans réfléchir… Encore du sexisme ahahah

 

A Grand Chastang en Corrèze il y a une immense surface couverte de panneaux photovoltaïques, 43700 panneaux qui produisent de l’électricité pour 7200 personnes chauffage compris depuis le mois d’avril. Une deuxième surface sera en activité en 2018 et le terrain autour est soigneusement entretenu par…des moutons ! Comme tout cela avance vite et se transforme ! J’espère que l’on ne va pas nous interdire notre cheminée ahahah ! Mais je reconnais que ces nouveaux systèmes seront moins polluants, il va falloir y passer, mais c’est TELLEMENT agréable une cheminée avec des flammes qui dansent et cette lumière magique.

 

Si vous vous basez sur mon blog, la Corrèze reste pour vous un endroit retardataire de vie rurale et frustre, confiné en dehors des grandes voies de circulation et survivant en autarcie… Mais vous auriez tort de vous en arrêter là !  Nous sommes des « cas » dont il ne doit pas rester beaucoup d’exemplaires. La Corrèze, même du nord est moderne et riche d’arts et de créations, d’entreprises, d’activités sportives et ludiques, de lieux de culture et d’animations, de spectacles et musiques en tous genres et pas seulement de la vielle et des poèmes courtois de troubadours !Elle est riche d’un passé historique et préhistorique qui ont laissé des traces visibles et vivantes et que les Corrézien s »appliquent à mettre en valeur.

Nous sommes vieux et fatigués de courir, nous sommes venus nous cacher dans ce trou de paix (veillez à l’orthographe du mot paix) avec de petits moyens et nous y sommes heureux, peut-être à faire rêver ceux qui sont bousculés dans les activités et les dépenses du monde moderne, mais nous ne sommes pas des spécimens exemplaires de la région, loin de là ! C’est juste une ile au milieu des forêts et deux naufragés de la vie ! ahahahh Mais nous ne donnerions notre place contre aucun palais !!!!

 

J’ai récolté 17 petits pois sur les 3 m de pois plantés plusieurs fois car ils étaient coupés… par qui ?... à la base au début de leur croissance. Oh mais attendez, ce ne sont pas 17 petits pois, ce sont 17 cosses ! Il y a en moyenne 3 ou 4 pois dans chaque ! Tout de même ! Je ne pense pas les congeler !!!!

Je remarque que beaucoup de hauts de tiges, là où étaient les fleurs, ont été coupés. Insectes ? Souris ? Chevreuils ? Les grands artistes sont discrets et ne signent pas leurs œuvres !

J’ai commencé la récolte des feuilles de radis. Oh il n’y en a pas tant mais c’est un peu long avant de pouvoir les congeler aussi je le fais en plusieurs fois.

Les haricots TOUS semés le même jour, au même endroit, j’en avais fait 3 rectangles. Deux sont droits et le troisième est couché les tiges pliées. Pourquoi ?

Je me demande si les chevreuils seraient coupables mais alors comment font-ils pour entrer et sortir de cet enclos grillagé ????

J’ai récolté les petites patates des pieds sauvages qui ont repoussés n’importe où , oubliés des années précédente, et j’ai une petite cuisine de pommes de terre nouvelles pour midi !

Et tout ce que j’avais nettoyé avant les grosses pluies a repoussé de plus belle comme si je n’avais rien fait. Donc j’espère qu’il ne va pas pleuvoir et, si vous me cherchez, vous appelez dans le terrain, d’accord ?

Michel lui commence à déménager les pierres et la terre autour de la grosse citerne. Il me fait peur à tirer et soulever de si grosses pierres et tout cela est instable… Mais comme il dit « la peur n’évite pas le danger… » Ce qui est totalement faux car avec la peur cela nous rend plus prudent tout de même !

 

Alors au travail, il y a de quoi nous occuper ! Sans oublier de tuer les mouches à la tapette !

Bonne journée à tous, et je vous envoie une flopée de baisers !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 11:37

J’aime cette possibilité de commentaires ou chacun apporte sa pierre dans une discussion, cela nous enrichit.

J’ai voulu répondre dans l’espace des commentaires mais il semble que :

Soit ma réponse est trop longue (et la connexion est particulièrement difficile aujourd’hui…)

Soit le copié-collé ne fonctionne pas pour les commentaires.

J’ouvre donc une nouvelle page.

Merci Mésange !

J’adore quand vous êtes en Sainte Colère ! Je vous calme d’un gros bisou et on en parle gentiment :

 

1- J’ai téléphoné chez Annie, mais c’est un monsieur qui m’a répondu qu’elle était partie en vacances. Et c’est  très bien.

 

2- l’info m’étant venue après que ma belle-sœur m’ait téléphoné parce qu’elle l’avait entendue à la télé c’est ce qui m’a poussée à chercher. D’où Internet, reportages faits avec Annie.

 

3- Je suis d’accord pour les donations, et le nombre de petits efforts qui, réunis, peuvent faire bouger les choses. J’en fait partie.

 

4- Certes certains jettent la boite de Haricots mais beaucoup d’autres en profitent.

Certes les pièces jaunes ont tout de même ouvert certains espaces.

Donc de même, si certains refuseraient les écharpes en question … certains autres pourraient en être contents et comme tous les goûts sont dans la nature, même trouver jolie ce que l’autre trouve laid.

 

5- sur les annonces on peut tricoter l’intérieur des écharpes en mousse ou en jersey. C’est peut-être une erreur du texte ennuyeux si on doit jeter des écharpes non conformes.

« Il faut faire environ 2 cm de point mousse tout autour et faire le milieu de l’écharpe en jersey endroit ou tout en point mousse ».La Montagne

 

Mais j’aimerais savoir comment ces écharpes RAPPORTENT quelque chose au téléthon ? Seront-elles vendues ?  C’est cela qui m’interpelle !!!  C’est là ma question. Est-ce qu’être au Guinesss des records rapporte au Téléthon ?

 

J’aimerais aussi que l’argent soit vraiment envoyé aux œuvres dont ils parlent et que ce ne soit pas dispersé vers leurs petits copains, mais là c’est mission impossible je pense. Comme vous dites, au moins il en reste un peu pour ceux à qui cela est nécessaire. OK.

 

6- et cela n’a guère à voir avec les souris et les doryphores ! Et ce n’est pas VOUS qui trouverez superflu de protéger les chiens des recherches médicales inutiles.

 

7- et je pense ainsi que nous sommes plutôt d’accord tout compte fait, et qu’en me posant ces questions j’ai fait de la publicité pour les tricoteuses de Meymac !

A vos aiguilles Mesdames et avec toute ma sympathie !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 08:32

 

 

Bonjour à tous !

 

Là, je m’adresse plus particulièrement aux gens de Corrèze ou passant leurs vacances en Corrèze :

J’ai vu sur « Corrèze Magazine » un article intéressant au sujet de Tintignac à Naves près de Tulle. Il y a quelques années se sont ouvertes des fouilles et des traces gauloises sont trouvées, des objets d’Arts qui ont été entreposés en attente dans le Musée Chirac, mais ce site est ouvert et ils vont construire un beau musée. Il y a déjà des moyens pour connaître plein de choses intéressantes sur nos ancêtres en cet endroit… Je vous invite à aller voir sur Internet :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Site_arch%C3%A9ologique_de_Tintignac

Ils vous en parleront mieux que moi !!!

 

LA PHOTO :Image de vacances : « La leçon de choses !

Nous admirons la petite souris en famille. J’ai semé ces fleurs au pinceau afin de cacher le visage des enfants, je ne suis pas tranquille quant à ce qui est fait des photos sur Internet, particulièrement celles des enfants. Je sais, vous en êtes frustrés, mais je peux vous l’envoyer en privé à vous que je connais et que j’aime, en qui j’ai totalement confiance ! Cette photo a été prise par les parents des enfants.

 

Je souris en pensant que dans 2000 ans peut-être il y aura des fouilles au niveau de notre poulailler et qu’ils trouveront mon couteau perdu ! Alors un groupe de chercheurs se penchera sur l’objet difficilement compréhensible à des gens qui couperont avec un rayon laser de poche mais qui, bien que plein de connaissances, se demanderont comment il se fait que dans cette épaisseur d’époque, ce couteau soit tellement différent avec son manche gratté à la main dans du bois plutôt tendre, et fixé avec des rivets de cuivre alors que tous les autres étaient en plastique et soudés ! En effet mon couteau avait été fabriqué par Michel pour moi !!!!

Et toutes ces plumes autour du couteau tellement différent et surpreant !!! Etait-ce un couteau sacrificiel ? Ce carnage devait-il appeler les dieux à l’aide des habitants des lieux ? Avaient –ils été touchés par des épidémies ? Des ennemis ?

Enfin bref ils feront de cette histoire toute une histoire et c’est ainsi que se bâtit l’Histoire !!!

 

L’écharpe de Beynat….

Peut-être êtes-vous au courant car ils en ont parlé même à la télévision. La seule à ne pas savoir grand-chose, c’était moi, comme d’habitude. Je suis donc allée voir sur Internet !

Le projet de Meymac est de faire tricoter des écharpes d’un mètre sur 20 cm, tour au point mousse sur 2 cm, intérieur en mousse ou jersey uniquement, couleur indifférente,  puis de les réunir au moment du téléthon pour une longueur de pas moins de 79 kilomètres. 79 000 écharpes pour un poids de 7 tonnes et 105 000 pelotes de laine. Ils ne parlent pas de projeter de dérouler l’œuvre terminée sur la nationale de Brive à Meymac !

Ceci pour passer dans le livre des records.

Pourquoi 79 kilomètres ? C’est la distance de Meymac à Beynat de Brive…

Pourquoi pas ? Mais j’ai voulu savoir tout de même comment cela pourrait servir ou rapporter au téléthon et aux associations caritatives…

Il n’en est nullement question dans les textes. Il est seulement dit que cette immense écharpe serait cousue pendant le téléthon…

Mais j’espérais que ces écharpes seraient utiles, distribuées dans des foyers d’émigrants par exemple ou de sans logis pour l’hiver ! Ou vendues afin de donner des sous à ceux qui en ont besoin !

Mais on ne parle pas du tout de cela…

Est-ce que ces écharpes qui représentent tant de pulls over pour des nécessiteux vont être perdues ???

J’espère bien que non !!!!

Si c’est cela je ne participe pas ! Je ferai une écharpe pour quelqu’un qui en manque !

D’ailleurs je commence à douter sérieusement de la générosité du Téléthon, quand j’apprends qu’ils versent de l’argent pour faire des expériences et manipulations sur des chiens Beagle élevés dans des conditions infâmes pour les rendre plus « aimables » ! ( dénoncé par Brigitte Bardot)

Décidément, nous sommes bien plumés…. Et bien pigeonnés.

 

Bon, je bavarde et je vous empêche de travailler. J’espère qu’il fera meilleur qu’hier mais c’est bien gris, nous avons eu de gros orages très chargés d’eau, mais relativement brefs. Et nous sommes allés acheter du tuyau à Egletons pour les futurs travaux de source que Michel doit entreprendre…

Je vous souhaite à tous une bien belle journée dehors et sinon une très bonne journée à l’abri !!!

Avec mon affection toujours…
LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 08:42

Bonjour les amis,

 

La photo n’est pas de moi, c’est un détail des photos confiées par mes invités, j’ai trouvé cela si beau !!! Un père et sa petite fille….

 

Auriez-vous pu penser que ma petite personne puisse inspirer les grandes poétesses ?

Eh bien si….

J’en ai reçu deux magnifiques mais que je ne vous soumettrai point, ma modestie en souffrirait trop ! Bien que l’exagération de la chose pourrait vous ramener à de propres dimensions de dérision…

Mais j’en garde toute la richesse de générosité à mon encontre, juste pour moi. Merci aux auteurs que j’aime !

Par contre celui-ci m’a trop fait rire pour que je vous le cache ! Il a été inspiré lors de mes problèmes dentaires et Mireille Turello-Vilbonnet en a tiré cette façon de texte ancien en vieux « françois » aux vers parfaits débordants d’humour et de dérision ! Régalez-vous !

 

 

Mireille Turello-Vilbonnet.

 

Je vous l’ai copié afin d’être certaine de ne pas y semer de fautes en le transcrivant, mais je ne sais ce que cela va donner sur le blog. Je n’ai pas de moyen pour transformer ce que le  scanner me donne en texte, c’est soit PDF soit photo ce qui revient plus ou moins au même.

 

On m’a demandé comment je faisais des aubergines hot-dog :

J’ai un outil  qui fait des trous –tubes pour «  écoeurer », je traduis : retirer le cœur, des pommes. Sinon il faut ouvrir les aubergines et les lier ensuite et ce n’est pas si facile. Je fais donc un tunnel dans lequel j’enfonce une chipolata ou une saucisse de franckfort ou tout ce que vous voulez avec ou sans sauce, à votre goût et je cuis au four. Evidemment je ne perds pas ce que j’ai retiré du cœur, le meilleur, je le cuis à côté avec des tomates en général. Là c’était chipo et pistou. Vous pouvez bien sûr faire me contraire, habiller vos aubergines avec du lard de poitrine tranché fin, et des aromates, au four…C’est très bon également.

 

Ce matin le temps est très « gris-humide » (n’oubliez pas la liaison c’est plus sympathique !), ce sera travail maison !

Nous sommes lundi 10 juillet et la journée commence !

Alors bonne journée à chacun de vous, occupez-la de votre mieux et par vos propres moyens si possible et je vous embrasse tous !!!

LN

 

 

 

 

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 08:22

Bonjour à tous !

 

Ca y est j’ai répondu à tous ! Merci de vos courriers. Merci d’avoir attendu mes réponses !

 

Ce fut encore une journée lourde. Mais mon « voisin » a pu faire ses foins… Le matin il est tombé une petite bruine qui n’a pas mouillé beaucoup mais…Et je ne savais pas si  cela se fait maintenant en une seule journée ou pas…

 

Ce que je sais par contre c’est que nous n’avons jamais eu autant de mouches que cette année ! Me voilà revenue à notre enfance avec les mouches qui caviardent la table de la cuisine ! Allons-nous devoir acheter et pendre les rubans poisseux et bourdonnants de mouches agonisantes? Beurk !

Après le déjeuner, Michel et moi prenions le café tout en échangeant nos connaissances pour achever nos mots croisés. A l’aveugle nous attrapions notre tasse, (des nouvelles avec des cocottes dessus!) pour avaler un peu de boisson et nous repartions avec nos questions et nos recherches. Soudain je crachote dans le creux de ma main …Une mouche s’était noyée dans mon café et j’étais en train de la boire !!! Comme aurait dit ma nourrice « cela ne t’aurait pas bouché le troufignon ! » mais tout de même c’est dégoûtant ! Re-beurk !

Désolée les mouches, mais de temps en temps nous prenons la tapette pour en éliminer ! J’ai fait mieux que le « petit tailleur » du conte car j’en ai attrapé 28 hier soir !Mais ce n’est pas si méchant qu’on peut le croire car bien souvent elles sont assommées mais elles reviennent à elles et s’envolent ! J’avais mis des cadavres dans le bocal aux poules et quand j’ai ouvert plus tard, elles sont toutes parties. Si au moins elles pouvaient expliquer aux autres combien nous sommes dangereux pour leur race, ça nous arrangerait qu’elles s’arrêtent à la porte de la maison avec effroi!

 

Patapouf nous a encore livré une souris dans la maison, ce n’est plus une habitation, c’est l’Arche de Noé ! Mais elle s’est « engoincée » sous l’évier dans un trou insuffisant pour l’envelopper complètement, j’ai pu attraper la patte arrière qui dépassait et la remettre dans le droit chemin, dehors !

 

Et nous avons reçu le résultat de notre analyse d’eau pour le tuyau que nous aurions aimé joindre à l’eau de la maison, mais… Pas potable…

Elle est de très belle qualité bien qu’acide, nous a confirmé la dame qui m’a expliqué les codes incompréhensibles pour nous du compte rendu. Mais il y a des infiltrations fécales. C’est très très peu et peut être même accidentel après les chutes de pluie que nous avions eues, mais…

En fait ce ne serait guère dangereux pour les vieux vaccinés que nous sommes ! Et à mon avis, et en dépit des soins que nous prenons, des E.Coli et entérocoques nous devons en consommer autrement sans le savoir en travaillant la terre ou chez les poules ! Mais ce peut être ennuyeux pour les enfants en bas âges, bien que ceux-ci en général ont leur propre bouteille d’eau du commerce.

Du coup nous ne sommes pas certains que l’autre source soit tellement meilleure même si elle a été contrôlée …il y a quelques 20 ans de ça ! Et les critères étaient moins rigides par le ministère de la santé peut-être…

Nous avions un filtre qui était très bien à l’époque mais depuis nous ne pouvons plus  trouver de cartouches, celle-ci doit être saturée depuis longtemps, et c’est alors la foi qui sauve !

La dame du centre d’analyse avoue ne rien connaitre question filtre mais m’a donné pourtant une excellente indication : chercher au niveau des filtres à lumière UV. Je suis allée sur Internet et j’en ai trouvé, beaucoup de ventes mais peu d’explications de cas et d’installation. J’ai noté l’adresse d’un fournisseur près de Brive et quand il sera temps je leur écrirai pour des renseignements plus précis.

Pour l’instant ce n’est pas la peine puisque Michel doit tout démolir pour retrouver la source et l’installer mieux et plus à l’abri. Nous verrons alors le temps venu comment la rendre potable. Mais nous sommes rassurés, il y a des solutions.
Il y a même des pompes qui permettent d’utiliser les eaux d’étangs ou de réserves d’eau de pluie en transformant le liquide potable grâce à ce système….

 

PHOTO : Le café après le déjeuner et les nouvelles tasses « cocottes », nos mots croisés et une boite plastique dans laquelle j’ai congelé de l’eau, cela me sert pour la glacière en allant eu supermarché et là…à poser le couvercle de la boîte où je casse en tout petits morceaux mon carré plat de chocolat ! Sinon le chocolat fond et je n’ai plus le plaisir de le sentir faire sa dissolution lente et capiteuse sur ma langue ! Michel, installé au plus loin sur ce cliché, n’a pas de problème, il s’engouffre tout le gros carré, moitié de ce que vous voyez de cette barre brune,  dans la bouche d’un coup. Mais moi avec ce petit carré plat réduit en morceaux, le plus petits possible, je prends du plaisir longtemps ! ahahah

 

Il fait bon le matin et pourtant déjà lourd… Ne prévoyez pas trop de gros travaux, ils devraient pouvoir attendre des jours plus frais…

Et puis c’est dimanche ! Alors Cool !!! Bon dimanche à tous les amis et toutes mes pensées tendres vous accompagnent…

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 08:44

09-04-21-069-Non ce n'est pas le même j'en ai toute une série!!!

Bonjour à tous !

 

J’espère que vous allez bien et que vous êtes crus plutôt que cuits ! Moi je vous crois !;-)

 

Cela va être court encore aujourd’hui, le jardin m’attend  et je vais tenter de sauver ce qui pourrait encore l’être… Si possible ! J’ai tout arrosé hier, j’ai fignolé le désherbage que Michel avait si gentiment fini partout, j’ai  libéré les courges au plus près, retirant des touffes de céréales qui grandissaient dans la paille de protection des pieds  sans déraciner la courgette. Et je vais récolter les petites feuilles des radis qui refusent de grandir et montent déjà aux fleurs…

Il fait lourd ! En dehors des couvertures et oreillers qui sont à s’aérer sur le lit ouvert des invités, tout est en ordre, trois lessives lavées, séchées, pliées, rangées ! Ce temps est génial pour cela.

Par contre les fruits que nous avions achetés ont commencé à pourrir dès le lendemain, j’ai tenté de manger un peu de ce qui semblait sain, aucun goût au melon et aux pêches. J’ai cuit les restes de melon au sirop avec épices, j’ai ajouté de la semoule puis de la crème cela fera notre dessert, deux petits ramequins avec deux  melons c’est vous dire que j’en ai récupéré bien peu. Il faut dire qu’une fois poché il ne reste pas grand-chose non plus. Les pêches ont fini à la poubelle.

« Mangez des fruits » Oui, mais devant l’étal du commerçant, pas plus loin ! Mais nous verrions la déception des consommateurs, ils ne seraient pas près de les vendre !

 

Je vais juste vous raconter une petite chose :

J’ai vu une vidéo qui m’a enchantée :

C’est une famille qui n’a qu’une semaine de vacances et dès l’arrivée, pendant trois jours, il pleut des cordes sans discontinuer. Les gosses n’en peuvent plus et veulent voir la mer ! La mère n’en peut plus et ne peut plus voir les gosses ! Là, j’exagère, c’est juste pour le jeu de mots qui me fait sourire. (Mais encore !!!…)

Enfin, le ciel s’ouvre comme un rideau au théâtre et envoie les éclairages qui font vivre le paysage. La scène est en place…Le sol est à peine sec, les parents ouvrent la double porte et laissent échapper les enfants sous pression, qui se précipitent comme des bouchons de champagne sur la terrasse. Mais les parents suivent de près, trop contents de voir revenir le beau temps et de pouvoir libérer leurs enfants, fous comme des volailles trop longtemps enfermées…

Et c’est alors que l’un d’eux lance le cri : « Danse du soleil » et se met à gesticuler, Ô pardon, à danser voulais-je dire !!!! et du coup chacun l’un derrière l’autre se précipite au long de l’allée et c’est à celui qui se dandinera le mieux, lèvera les pattes plus haut, poussera des cris de joie, ou de guerrier Sioux, comme vous voulez…

Il y avait tant de joie et de pression, tant de défoulement à les voir si heureux que j’étais écroulée de rire et de bonheur à les regarder. On sentait tellement cette liberté qui les attendait !!!

C’est beau les vacances ! C’est beau la jeunesse ! C’est beau une famille complice….

 

Sur ce je file ! Mais j’aurai encore des choses à vous dire, comptez sur moi !!!

Ne prévoyez pas trop d’efforts, il fait très lourd, et je pense à ceux qui font les foins…Même si cela n’a plus rien à voir avec les méthodes manuelles, dos courbés sous le soleil pour ramasser les herbes odorantes en bottes au fur et à mesure après que l’homme se fut balancé au rythme de sa lourde faux pour les couper…

 

Avec toutes mes amitiés pour chacun de vous, amis, lecteurs et inconnus qui passez !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 16:09

10-08-04-098

COUCOU ! Me voilà !

Juste de passage et bien tard, mais je voulais que vous sachiez que je ne vous ai pas oubliés ! Comment le pourrais-je ?

Et aussi vous dire que tout s’est TRES bien passé, que tout le monde a été adorable et content et que cela fait le plus grand bien aux petits vieux du Rio de voir de la belle jeunesse heureuse de vivre et ce petit bout-de-chou absolument adorable.

 

Là, vous vous en doutez, je suis débordée entre les rangements, le linge à laver, j’en profite il fait beau et cela risque de ne pas durer, le lit à refaire etc.. Il fait une chaleur moite peu agréable et les poules font déjà leur mue, c’est dire !

Mais je vais vous laisser une image mentale sympathique :

 

Souvent mes invités se  proposent pour faire la vaisselle et je refuse tout en leur étant reconnaissante de leur gentillesse. Je refuse parce qu’étant jeune j’étais chargée de la vaisselle mais d’une façon qui ressemblait plus à une punition, voire humiliation, qu’à un service rendu. J’ai fait la vaisselle pendant les 4 ans de collège, normalement c’était à tour de rôle mais évidemment mon tour arrivait plus souvent qu’à d’autres. Si bien que la vaisselle et moi avons fini par faire couple. Je ne voudrais pas avoir l’impression de leur coller une punition et j’aime bien faire ce travail, c’est un moment tranquille après le repas, surtout quand on a du monde et que j’ai dû courir à chacun, ils restent autour de la table et je vais me détendre avec mes assiettes. Cela ne me coûte donc pas du tout.

Parfois une de mes gamines ou même un de leurs parents essaie de passer et de se mettre à l’évier en douce, c’est le jeu, je leur mets une petite tape sur la fesse : « Zou, la vaisselle c’est moi ! » sous-entendu « et Schmidt » comme la publicité.

Ce matin après le petit déjeuner, la maman avait besoin du pied à photos. Je suis donc aller le chercher derrière quelques trucs, ce fut donc un peu plus long que prévu d’autant plus que j’avais un peu bavardé en même temps. Et quand je suis redescendue, je me suis retrouvée devant une fourmilière active dans ma cuisine, imaginez : L’une des filles lavait la vaisselle pendant que l’autre essuyait, le papi rangeait, et la petite puce de deux ans balayait avec tout le sérieux qu’elle sait avoir. C’était SUPERBE ! Un ballet bien orchestré ! La petite poussait son balai devant elle, concentrée quand la maman làa appelée pour lui changer sa couche. Je m’attendais à entendre le clac du manche à balai tombant à plat sur le carrelage ! Mais non ! Elle avait vu où Michel l’avait pris, et elle est allée consciencieusement le ranger dans le coin derrière le réfrigérateur !!!

C’était trop mignon, cela aurait mérité une vidéo !!!!

 

J’espère avoir su vous faire profiter de ce petit moment charmant et je file, mais je reviendrai demain, du moins je le souhaite !!!

 

Bonne fin de journée chers tous, vivez doucement, lentement, il fait trop chaud pour s’agiter !!!

Je vous embrasse tous !!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 08:42

A1

Bonjour les amis !!!

 

Journée chargée, hier et aujourd’hui, j’ai les pieds dans les hanches à piétiner, pas le temps d’écrire. Mais je vous promets de me rattraper demain ou après-demain.

J’ai réussi à faire ce que je voulais (je vous dirai tout, tout, mais rien sur les zizis !) et même nettoyer un peu les fleurs écroulées, pendant que Michel nettoyait autour des courges, il ne me restera qu’à nettoyer leurs pieds, merci mon chéri, il m’a bien avancée.

J’ai reçu un gros paquet de livres de poésies et j’en partagerai avec vous, c’est promis.

Il y a un très joli recueil de pensées réunies par Mireille Turello-Vilbonnet. En voici une…La première.

 

« On ne peut s’empêcher de vieillir, mais on peut s’empêcher de devenir vieux »

 

C’est à ceci que je m’efforce et souhaite partager avec vous ! Mais je reconnais que si la pensée en belle et courageuse, elle est parfois bien difficile à tenir, en particulier si la santé est difficile et compliquée. Pourtant il est une chose certaine, c’est qu’ajouter des plaintes, des reproches et des amertumes n’aide personne, ne le soigné, ni le soignant ! Alors tâchons de rester toujours aussi aimables et tendres que possible envers eux, soignés et soignants ! Bon courage à tous ceux qui se trouvent en face de ces difficultés usantes.

 

Et nous allons profiter de nos forces encore utilisables et de notre bonne volonté pour faire cette journée joyeuse et intéressante ! Il devrait faire beau dans la majorité du pays en dehors du petit coin en bas à gauche de la carte, et encore, il ne semble pas pleuvoir, juste être nuageux… Vous pourrez tout de même sortir et jouir de l’été !

 

Prenez bien soin de vous et attendez-moi s’il vous plait !!!

Je vous embrasse tous bien fort ! A plus !

LN

Dessin à la main sur papier Kraft avec du blanc, du noir et du vernis…

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:01

Lis jaunes PHOTO.

Bonjour à tous !

Et nous voilà passés d’un extrême à l’autre ! Après avoir dû rallumer les chaudières aujourd’hui nous cuisions au supermarché.

Notre magasin s’est agrandi, à mon avis il a au moins doublé de surface. Mais quelle galère pour s’y retrouver ! Bon, ce n’est que momentané, bientôt nous saurons où sont les choses que nous cherchons, mais pour l’instant c’est « la chasse aux trésors »  et du coup les clients bavardent et rient ensemble. On se croise et on s’interpelle gentiment « Est-ce que vous avez-vu où ils ont caché la farine ? » -«  Ah oui, il me semble l’avoir vue dans le coin là –bas ! » et puis : Les « oh lala ! Quelle galère ! je n’y retrouve plus rien ! » -« Attendez, vous cherchez quoi ? » et en définitive c’est plutôt sympathique !

Sauf que l’on perd du temps et que le Papi n’est déjà pas chaud pour le shopping et là c’est : « bon, ça y est ? T’as fini ? –ben, non, il me faut encore du lait et des pâtes » -« Ben , dépêche-toi ! ».

Mais on arrive au bout tout de même et nous réussissons toujours à dépenser beaucoup d’argent ! ahahah Ah un moment je m’arrête, sérieuse et je dis à Michel :

-« Tu sais, je crois que nous allons devoir prendre une décision, arrêter de manger… » et nous avons éclaté de rire, imaginer Michel sans manger est impossible ! (moi non plus soyons sérieux !)

Heureusement nous avions emporté des sacs isothermes même pour les fruits et légumes et les congelés, quand nous avons repris la voiture tout était brûlant à l’intérieur. Il n’y avait pas de place à l’ombre. Il y en a très peu de toute façon mais il y avait pas mal de monde et le parking était plein.

 

Au retour nous nous sommes arrêtés, à l’ombre, pour parler avec ma « voisine ». Je mets des guillemets car elle est à plusieurs kilomètres de chez nous ! Je les aime bien et nous gardons le contact avec les mails. Elle nettoyait son parterre de fleurs de long de la route, il est MAGNIFIQUE. C’est un talus qui longe son terrain et elle a planté toutes sortes de fleurs différentes, c’est superbe ! J’admire, moi je n’y arrive pas. Je fais une platebande et aussitôt c’est le fouillis. Pas seulement les mauvaises herbes, enfin je veux dire, même si je nettoie ! Mais  les fleurs qui poussent envahissent les autres qui meurent, se vautrent dessus et la pluie a tout couché en plus. Expliquez- moi pourquoi cette personne a des coquelicots qui envahissent tout son terrain, elle m’en a même donné des pieds, et chez moi ils refusent de pousser en dehors de ce rectangle où ils se ressèment tout seuls !? Là où justement cela embête Michel… qui a fini par se résigner le pauvre ! Bon, je ne suis pas douée pour la culture…. Quelle qu’elle soit d’ailleurs !

Mes salades sont coupées au ras de la terre les unes après les autres. Mon amie-voisine me dit que ce sont les vers blancs. Larves de hannetons ? Je ne les vois pas mais… Avez-vous une idée ?

 

Un bruit de ferraille nous a poussés dehors à l’instant, Michel et moi ! Que se passe-t-il ?

Pas grave ! C’est une grosse machine avec un aimable garçon au grand sourire qui coupe les herbes des fossés ! Mais dans la tranquillité du lieu c’est surprenant dès le matin ! Je ne sais pas si c’est lui aujourd’hui, ce grand jeune homme, mais c’était lui hier quand nous étions partis au supermarché, donc j’imagine ! Nous l’avons un peu plaint au sujet de la chaleur et de son travail, mais il a souri de façon complice en disant qu’il préférait ce travail l’été plutôt que l’hiver car, lui, la chaleur ne lui faisait pas peur ! Et nous en avons ri ensemble de bon cœur ! Il est originaire d’un pays chaud car il est noir de peau.

 

Sur ce petit point sympathique, je vais vous laisser faire votre journée. Je suis désolée de n’avoir en ce moment guère de choses amusantes ou surprenantes à vous dire, mais ce sont les vacances ! Et les jours sombres reviendront vite alors j’espère pouvoir reprendre des petites histoires pour vous changer les idées !

La photo que je vous mets ce sont des lis jaunes qui sont fleuris et magnifiques. J’en ai aussi des roux foncés mais ils ont plus de mal à venir Et au moins, ces lis haut, même penchés en avant pour éviter le mur, se tiennent au-dessus du fouillis !!!!

Bonne journée à vous tous, et je vais occuper ma cuisine !!!!

Avec toutes mes amitiés fidèles et attentives !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article