Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 08:48

10-08-01-080

Bonjour les amis !

 

Et c’est samedi, relâche !!! Des projets ?

Ici, non, d’autant plus que mon pauvre mari est quelque peu amoindri. Sa jambe le gène beaucoup pour marcher. Du coup il a dormi une bonne partie de la journée d’hier. Michel est comme les chats, il peut dormir n’importe où, à n’importe quelle heure, et qu’importe le temps qu’il a d’en profiter. Et, normalement, il se réveille à n’importe quel moment frais et dispos. Là ce ne sont pas les qualificatifs que j’emploierais !

 

Et moi j’ai une nouvelle incroyable à vous communiquer, surtout aux personnes de la région :

Il y a quelques semaines peut-être, j’avais téléphoné à l’hôpital d’Ussel, qui est celui le plus proche de nous et habituel, (hélas) ! pour demander si ils avaient un service d’ophtalmologie, mais ils n’en avaient pas.

Vous savez la suite et ma course aux informations et coups de téléphone aux standards qui durent des heures pour avoir un rendez-vous avant une éternité que nous n’atteindrons pas.

Et hier coup de théâtre :

Un ami de notre incroyable Mésange est allé à l’hôpital pour je ne sais quel soin. Et il a trouvé un papier, sur le comptoir je crois, qu’il a ramassé, intéressé comme nous par ce sujet. Et à tout hasard il l’a envoyé à notre Mésange pour information, comme je le fais ici ce jour, parce que cela peut-être utile à quelqu’un.                                      

Vous connaissez Mésange, immédiatement elle pense à LN et Michel qui cherchent pour leurs yeux ! Et elle m’envoie le papier après l’avoir scanné….

Je téléphone à Ussel, et j’ai un gentil Monsieur qui me prend en rendez-vous pour nous deux pour le 6 octobre…Je demande de quelle année ? Et il me répond… « Mais maintenant madame ! » !

Le miracle, je n’en revenais pas.

Cela doit venir d’ouvrir je suppose. Il est possible également que ce ne soit valable que pour les maladies qui nécessitent des opérations ensuite, Cataracte et DMLA etc, Je ne sais. Mais c’est déjà ça !!!!

 

J’en profite pour parler de notre hôpital. Je n’ai aucune qualification qui puisse me permettre de donner un avis professionnel à ce propos, mais je dis ce que je vois et ce que je ressens :

Cela fait des années que nous savions notre hôpital risquer de disparaître quand il y a eu cette vague qui supprimait tous les petits établissements. Mais ils se sont bien défendus, ou devrais-je même dire, ils nous ont bien défendus !!!!

Michel a eu souvent l’occasion d’y recevoir des soins et nous n’avons que des remerciements à adresser à l’établissement comme au personnel soignant et accueillant. Nous n’avons jamais rencontré de difficultés, nous sommes toujours accueillis gentiment, aidés quand nous en avions besoin, et soignés convenablement.

Grâce au ciel nous n’avons pas eu à faire avec tous les services, nos fréquentations sont surtout urologie et cardiologie, jambe cassée, mais je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas aussi bien ailleurs !

Il y a eu beaucoup de travaux et de bouleversement dans la géographie de l’hôpital à une période, mais cela ne NOUS a jamais posé de difficultés. A eux soignants, certainement beaucoup plus, mais ils ne nous l’ont pas fait sentir. Je sais que le cardiologue était surchargé de patients, et pourtant les examens étaient faits en profondeur et en détails avec beaucoup de gentillesse et de calme.

Cela vous semble peut-être évident qu’un hôpital soit ainsi, mais je sais que ce n’est pas toujours le cas, nous avons fréquenté et j’entends parler d’autres endroits où tout est tendu, rapide, voire expéditif, faute de temps, de place, de moyens bien sûr.

Alors, Merci à l’Hôpital d’USSEL et LONGUE VIE A LUI !

Je reviens à cette page écrite hier, nous sommes au matin et en retard car Michel a dormi plus longtemps, il avait à se détendre de ses émotions. Cela ne semble pas plus grave pour lui, rien ne s’est bloqué en pire pendant son sommeil, on peut espérer maintenant le soigner de patience et d’endurance….

 

Une bêtise : Je tartine Michel de pommade arnica. Et je ne pense qu’à lui tout le temps, je suis en « veille-alerte ».

Le soir je dois mettre de la pommade derrière mon genou. Ca y est, vous avez deviné…J’ai commencé à me tartiner d’arnica au lieu de ma crème ! J’ai vite lavé, savonné et encore avant que le produit ne rentre, heureusement je m’en suis aperçue vite !

Pourtant tout est écrit sur le tube !

Betamethasone = Bêta, mets ta zone…à l’abri !!!!

Ce matin ça va. Ouf.

 

Nous  reprenons nos petites habitudes de démarrage de la journée, Michel crie après Patapouf qui veut le faire tomber (pas besoin !!!) appelle sa minette préférée (non, ce n’est pas moi mais Lasouris) , le pain est cuit et embaume, les yaourts sont faits, le petit déjeuner va l’être et nous allons commencer ce samedi avec espoir et bonne volonté.

 

A vous maintenant chers amis, faites bien attention à vous et profitez bien de chaque bonnes secondes !!!!

Je vous envoie plein de baisers chaleureux !!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 08:34

Bonjour à tous !

 

Jeudi soir…

Bénis soient les jours ordinaires où il ne se passe rien car les autres…Quelle émotion !

 

Je vous rassure tout de suite, ça va.

Mais…

Vous savez combien je passe ma vie à craindre pour Michel, d’une part parce que j’y tiens, d’autre part parce qu’il est toujours ou presque dans des situations périlleuses, de par son métier, et de par ses goûts…Pour la provocation ! Si vous allez à la Roche de Beynat par exemple, il faut qu’il se tienne debout à l’extrèèème bord au-dessus du vide, par exemple !

Hier il était sur le toit, avant cela il se trouvait…Bref vous devinez combien je suis toujours plus ou moins en alerte, oreilles dressées à surveiller de loin sans qu’il s’en doute.

 

Mais aujourd’hui, point de gros travaux, j’étais tranquille à regarder quelques vidéos d’animaux envoyées par une amie, fenêtre ouverte sur la montagne ensoleillée, coooool… Quand j’ai entendu appeler « Loulou faut qu’tu descende… »

Pas bon ça, C’est l’augure de problèmes…

Et je retrouve mon mari tout déconfit, couvert des feuilles mortes et de boue éclaboussée !

-« Tu as pris un bain de boue ? » Je pensais qu’il avait glissé dans son cloaque !

Et d’une voix penaude et inquiète il me répond :

-« Pire que ça, je suis tombé et j’ai bien failli me tuer je ne sais pas comment j’ai pu m’en tirer ! »

La chance, uniquement la chance !

 

La photo du haut, c’est le raidillon pour descendre que nous fréquentons mille fois par jours. Le passage usé du milieu est une goulotte dans laquelle ne passe pratiquement qu’un seul pied. Alors pour faire plus vite, Michel a l’habitude de descendre en portant un pied sur le relevé de gauche puis l’autre sur le relevé de droite et ainsi de suite.

Vous pouvez d’ailleurs distinguer sur la gauche l’empreinte de son pied, là où il passe l’herbe ne repousse plus, c’est connu.

 

Mais aujourd’hui ce pied gauche alors qu’il descendait a glissé vers la goulotte, ce qui a déstabilisé Michel et l’a envoyé vers la gauche dans le trou de la photo du dessous. Il a roulé cul-par-dessus-tête dans cet étroit passage encombré de branches et de ronces, par-dessus ce tuyau à eau de la pompe actuelle, pour tomber entre la citerne, le rocher qui dépasse et la grille des kiwis avec ses bouts qui dépassent, 2,50 m plus bas à peu près. Evidemment dans une partie très humide etc…Ce qui n’est pas le plus grave.

Il a eu vraiment peur !

Résultat !

Une coupure spectaculaire à cause de son anticoagulant, mais sans gravité derrière le coude.

Des égratignures vers le menton mais cela ne l’empêchera pas d’être le plus beau, du moins pour moi.

Un froissement derrière la cuisse, assez sensible !

Mais surtout l’autre épaule a dérouillé et va lui faire mal un bon moment, la première, chute sur la glace cet hiver, commençait tout juste à lui faire un peu moins mal !

Mais ne nous plaignons pas, il est vivant et rien n’est cassé !!!! Et sa tête n’a pas cogné, on se demande d’ailleurs comment !!!

Il a eu droit à une infirmière aux petits soins, désinfectant et pansement sur la plaie qui saignait, arnica sur le reste et granules d’arnica sous la langue ! Et tout en faisant cela je remerciais notre chance !!!!

 

Par contre Madame Kiwi ne s’en remettra pas, le tronc est cassé ! Décidément elle n’a pas de chance, elle est restée morte quelques années et démarrait seulement maintenant, nous commencions à espérer pouvoir voir un jour des fruits !!!

Peut-être y aura-t-il une chance pour que la racine refasse un rejet ???

De toute façon Monsieur Kiwi risque lui de souffrir quand nous recevrons la cuve qui doit être glissée sous lui.

Il a grimpé jusqu’en haut du chêne et du Mai (Aubépine, en Berrichon), il va peut-être falloir prendre la décision de le maîtriser un peu et peut-être lui refaire un portique plus solide car il commence à peser sacrément lourd ! On ne pensait pas qu’il se développerait ainsi ! Il faut dire que lui a de l’eau !

Vive les jours où il ne se passe rien ! ahahah

 

Nouvelle de dernière heure :

Madame Kiwi est vivante ! Ce qui est cassé est l’ancien pied qui était DEJA mort. Mais la nouvelle pousse a résisté ! Tant mieux !

Je ferme il est tard mais je vous retrouverai demain matin !

Bonne nuit à tous !

 

Bonjour, bonjour !

J’espère que vous avez bien dormis !

Nous pas trop bien, inutile de vous le préciser, vous vous en doutez. Mais nous sommes debout.* Michel a mal bien sûr et je pense pour un bon moment, le choc fut rude, physiquement et psychologiquement. Heureusement qu’il ne pèse pas lourd ! Je n’arrêtais pas de penser à ce qui aurait pu se passer et je ne pouvais arrêter ma tête… Et comment j’aurais pu le chercher longtemps avant de le trouver là !!!!

Bon, ça va, tout cela n’est pas grave, nous en sommes quitte pour la peur et des semaines de « ça m’fait mal »… Et nous allons faire notre journée du mieux possible !

 

Faites bien attention à vous ! Bonne journée c’est vendredi et demain repos pour les travailleurs !

Je vous envoie toutes mes amitiés, heureuse de la chance que nous avons eue…et de vous avoir comme confidents compréhensifs !

LN

Tiens c’est une curiosité : Nous sommes couchés, nous sommes couchées tout va bien, mais nous sommes debout on ne met pas de s. (Ni elles sont deboutes!). Je le savais de fait et d’habitude,  mais j’ai tout de même eu la curiosité d’aller vérifier pourquoi… Debout est considéré comme adverbe avec ensemble qui ne s’accorde pas non plus. OK Mais cela ne me dit pas pourquoi ? Etre UN ensemble …Nous sommes un ensemble, là je peux comprendre  que ce soit sous-entendu et ne s’accorde donc pas. Mais on n’est pas un debout, il n’y a pas de « debout » en tant que nom …Bizarre…

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 08:40

Patapouf...

Bonjour les amis !

 

Voici Patapouf. Vous le pensez endormi, gros balourd tranquille ! Mais ne croyez pas cela… Il guette! Des fois vous trouverez là Lasouris, des fois Patapouf, c’est au premier arrivé que la place est consacrée ! Juste au-dessus d’eux s’étale les deux noisetiers, un vert et un roux qui attirent nos petites flammes chapardeuses, les écureuils ! Et cela doit être savoureux car les chats y sont très attentifs ! Ce qui est curieux c’est que parfois ils leur mangent seulement la tête et laissent le reste ??? Du coup, dans mes trésors j’ai…une queue d’écureuil qu’une fois ils m’avaient laissée…

 

Merveilleuse journée que celle d’hier, mais super active ! Bien peu intéressante à vous raconter, hélas !

 

Michel a profité du beau temps pour ramoner la cheminée et la cuisinière à feu continu de la cuisine. C’est tout un chantier mais comme il est malin il a fabriqué une rallonge à la sortie de l’aspirateur afin qu’il aille cracher sa poussière dehors ! Oui, bien sûr qu’il y a un sac et tout, mais je lui disais que par le trou d’air les poussières sortaient. Il a fini par mettre un chiffon pour voir et il a vite compris ! Alors il s’est équipé et plus de voile noir qui redescend, les heures, voire les jours suivants sur tous les meubles!

Pendant ce temps-là je suis allée nettoyer les poulaillers. A part le nichoir de la «  Grande Vorace » qui fait des bouses de vache dans le nid, les autres sont étonnamment secs. Les quelques crottes oubliées tombent en poussière, je pense que la chaleur dégagée par les poules sèche l’ensemble. Mais quelle poussière !!!

Pour le nichoir avec traces d’humidité, il n’y en avait pas beaucoup car comme je le sais, je retire les poignées de paille sale le matin. Et ce nichoir est constamment rechargé en paille propre.

Mais là tout est nickel, j’ai même glissé une branche de menthe au fond, si cela voulait chasser insectes et souris, cela ne me coûtait rien et leur odeur plus celle de la paille, c’est bien agréable.

Et tout ce que j’ai retiré est allé sur le fumier et j’espère bien que cela nous fera pousser les patates l’année prochaine !

Avant je n’avais pas de paille, j’utilisais de la sciure. Ce n’est pas mal non plus ! Michel me la tamisait afin que cela ne risque pas de blesser les poules avec des éclats, c’était beau et doux…Et la sciure n’est pas mauvaise non plus pour le jardin même si chêne et sapin ne sont pas recommandés.

Ensuite je n’ai pas besoin de vous expliquer que nous nous sommes rués sous la douche ! Michel a regonflé le ballon afin que nous n’ayons pas de différences de débits par saccade, ce qui est très désagréable, genre douche écossaise et là…C’était Byzance !!!! Bien que je ne sache pas quel rapport entre Byzance et la douche, voire même l’eau ! Mais le souvenir de Byzance parvenu jusqu’à nous semble exprimer le plaisir suprême… Va falloir que je demande à Claude, ma sœur, qui nous met des expressions et des vocabulaires dont elle va parfois chercher la source sur Internet ! Elle ne va pas toujours chercher car elle sait beaucoup de choses, ma sœur….

 

Grâce à mon amie ange-gardien j’ai obtenu un rendez-vous chez l’ophtalmo qu’elle m’a suggéré et ce sera en mars donc nous avons gagné plusieurs mois ! Super !

J’avais donné l’avantage aux adresses données par le docteur. J’avais déjà été avertie de ce nom de St Mexant comme ville possédant un docteur pour nos yeux, mais j’ignorais où cela se trouvait et du coup je laissais de côté… C’est un peu plus loin que Tulle mais tant pis, cela nous fera découvrir le pays !!!!

J’espère que le travail va ralentir un peu et que je pourrai reprendre quelques histoires (et dessins) pour vous amuser plus que les petits travaux des petites gens dans une petite vie ! Mais en ce moment ma tête est trop occupée à devoir me rappeler ce que je dois faire ! Pas le temps de rêver !!!

Mais j’ai toujours le temps de bien penser à vous, toutes et quelques tous et c’est toujours avec affection, soyez en certains !!!!

Allez hop au travail !!! Mais non ! Avant c’est LA SOUPE …et les tartines de pain chaud !!!!

LN

Pour hier et la pomme de terre, certains n'ont pas regardé assez longtemps pour déceler la bouche qui ajoute un visage avec les tâches des yeux!

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 08:48

Découverte au Rio.?..

Bonjour à tous et toutes !

 

Je pourrais facilement vous raconter que c’est en creusant notre montagne pour trouver sa source que Michel a éventré un ossuaire dissimulé là-dessous dont j’ai extrait ce crane pour vous ! C’était une femme un peu sotte que les anciens appelaient « patate ».

 Avouez qu’elle a  une « drôle de gueule » impressionnante ! Oui, vous avez bien sûr décelé tout de suite qu’il s’agit juste d’une pomme de terre sculptée avec un art d’un goût douteux par un rat, goût qui n’a rien à voir avec celui de la pomme de terre, délicieuse bien sûr !

 

Une alternance d’averses et de rayons de soleil, Mars en Septembre…. Patapouf n’en a pas bougé de sa boîte jusqu’à ce que Michel rentre le soir et qu’il mette le four à micro-onde en marche, signal du lait tiédi pour les chats !

 

J’ai cherché pour trouver un cerisier à notre goût, c’est-à-dire un griottier sucré comme nous en avions déjà eus. Je sais son nom maintenant c’est un belle de Chatenay ou Belle Magnifique. Mais il faut attendre fin octobre pour commander. J’ai bien noté et je vais attendre.

 

Une amie m’a conseillé un autre ophtalmologue, il est encore plus loin mais avec des chances de rendez-vous plus proche, je vais téléphoner et voir. Mais l’hôpital pour l’intervention sera tout de même loin, et le rendez-vous pour l’opération sans doute éloigné de celui du docteur qui ferait l’auscultation. A suivre…

 

Mon amie  au Vietnam fait faire des livres en ligne de ses photos et avec un code nous pouvons les feuilleter sur nos écrans. C’est intéressant !  Mais je n’ose car je crains de boulotter tous mes gigas d’un coup ! Je ne sais comment savoir le poids de ces livres ! Je le lui ai demandé mais je ne pense pas qu’elle en sache plus que moi, son compte est illimité….Le sauriez-vous ?

 

J’ai entendu parler du Co-Voiturage, d’autant plus que ma Fille en avait profité pour venir nous voir. Dans un sens c’est bien et cela semble logique, pourquoi rouler à une personne quand on pourrait le faire à plus et partager la compagnie et les frais!

Pourtant je ne serais pas rassurée de rouler avec quelqu’un dont je ne serais pas sûre ! A-t ’il bu ? Fumé je ne sais quoi ? Sait-il bien conduire ? Sait-il SE conduire (pour cela j’ai de moins en moins à craindre …et devrais-je dire hélas ? ahah)

Il semble que cela démarre d’un site et que très vite on saurait si le chauffeur n’était pas de confiance mais encore…

Mais je trouve que l’idée est sympathique, des rencontres qui peuvent-être intéressantes, un partage et une aide à l’autre, ce peut être généreux…

Et là je viens de voir qu’il devrait y avoir une nouvelle loi qui obligerait le passager d’un co-voiturage à payer 2 euros. Je pensais que c’était un « gentlemen agreement », les deux s’arrangeant à l’amiable, pas un commerce ! Déjà 2 euros cela dépend du déplacement, pour l’un comme pour l’autre !

Et pour que cela se sache cela veut- dire que le co-voiturage est enregistré sur Internet…Ce qui laisse entendre que l’Etat demandera sa part d’impôts sur cette rentrée d’argent un de ces jours ! Cela devient donc du business et non plus ce gentil partage entre humains !

Donc plutôt que des Compagnies de taxis cela s’appellera du co-voiturage…C’est tout ! Ensuite on s’apercevra que les 2 euros ne riment à rien et on posera des compteurs…Et chacun pourra monter sa petite entreprise…. Je ne vois pas que cela puisse rapporter une fortune actuellement, enfin pas maintenant…et pas ici ! En ville peut-être ? A suivre…

 

Les pansements, le sparadrap est rose afin que cela ne se fasse pas trop remarquer sur la peau, c’est bien.
Mais pourquoi n’y en a-t-il pas du marron pour les gens de couleurs ?

Be, oui…

De même : je déteste les tatouages ce n‘est donc pas que je réclame ! Mais sur les peaux sombres ?...Les tatouages ne se voient sans doute pas ? (Tant mieux, nah !)

 

J’ai lu que les produits Bio côté avantages alimentaires ne font pas grande différence avec les non Bio, mais la font avec leur absence de produits chimiques de toutes sortes et, c’est à prendre en compte, leur respect des animaux, sur leur vie et sur leur mort. Mais les prix sont nettement plus chers bien sûr. Ils sont de près de 30% plus cher dans les grandes surfaces mais encore beaucoup plus dans les magasins bio. Seuls les légumes, contrairement à ce que j’ai vu, seraient moins chers en magasins bio qu’en grandes surfaces… à observer…

 

Ce blog est vraiment fait de pièces et de morceaux ! Mais tout n’est fait que de cela, notre journée d’occupations multiples également et il est temps de commencer celle-ci !

Je vous la souhaite calme et détendue, avec un peu de soleil, j’en vois sur la montagne de la Saulière, on a une petite chance d’en avoir ici !Et je vous envoie toutes mes amitiés, bien entendu !!!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 08:38

Miss Tygris et Patapouf...

Bonjour les amis !!!!

 

Un rayon de soleil, oh là ça fait du bien après tant de grisaille et d’eau ! Mais c’était nécessaire, je ne critique pas !

 

On nous rebat les oreilles de tout ce qui est laid et méchant, et il y a des tas de jolies choses, généreuses que l’on ignore…Enfin, MOI j’ignorais cette histoire et je tiens à vous la raconter des fois que vous ne le sachiez pas.

 

Monsieur Nicholas Winton,  Juif Tchécoslovaque de naissance, faisait des études et travaillait dans les banques, à Londres, à Prague, à Berlin, à Paris puis est retourné à Londres. Les problèmes commençaient contre les juifs en Pologne et alentours. Monsieur Winton était allé voir un ami à Prague qui s’occupait d’aider les gens dans des camps. Alors Monsieur Winton a entrepris de sauver des enfants juifs. Il ne pouvait rien pour les parents mais il pouvait au moins sauver des gosses ! Il a fait parvenir 8 trains d’enfants jusqu’en Angleterre. Le 9e a été bloqué en gare de Prague avec 250 enfants qui ont disparus. 

Monsieur Winton a ainsi sauvé 669 enfants !!!

Et il n’en a rien dit à personne. Ne s’en est pas vanté après la guerre.

50 ans après sa femme Greta faisant des rangements dans le grenier a trouvé un cahier avec des listes de noms de personnes et des dates. C’est ainsi qu’elle a appris ce qu’avait fait son mari. Elle en a parlé à une historienne, journaliste et ils ont recherché les enfants. Ces devenus adultes ont été réunis et ont pu remercier Monsieur Winton.

La discrétion de ce monsieur après un tel exploit mérite que j’en parle !!! Merci à lui.

 

Comme toujours je saute du coq à l’âne !  J’ai obtenu un rendez-vous pour nos yeux pour …fin novembre 2018 !!! Je vais peut-être mettre une note avec mes dernières volontés pour faire penser aux descendants de prévenir de libérer ce rendez-vous pour quelqu’un d’autre en cas de notre décès !

 

Je vous ai laissé deviner que nous avions un nouveau chat à la maison. Celui -à m’est arrivé par la poste. Quand j’ai ouvert son carton j’en suis presque tombée sur les fesses tant il fait penser à un vrai !!! Quand je l’ai pris dans mes bras, sa consistance ferme, sa douceur, sa taille, tout m’a donné la sensation d’un véritable animal en dehors du fait que celui-ci ni ne griffe, ni ne mord !!!!

Non seulement j’aime à le prendre sur moi, dans mes mains, mais quand je rentre dans mon bureau, chaque fois je suis surprise avec une demie seconde de pensée qu’un  véritable animal est là, à cause de sa taille !

Et regardez bien la photo du haut, vous réussirez à deviner Patapouf couché enlacé avec Miss Tigry et dormant comme seuls les chats savent dormir !!

J’adore prendre Miss Tigry dans mes bras et la caresser et quand elle me regarde avec son œil de côté, je ne suis pas totalement certaine qu’elle soit de peluche et n’aie pas une âme de chat cachée à l’intérieur !!!!

Merci à qui me l’a si gentiment envoyé !

 

L’enflure derrière mon genou a enfin « baissé le gaz », c’est moins rouge…C’est long à partir ! Grace aux antibiotiques ou grâce aux soins des pensées amies ?! Allez savoir !

 

Je dois vous quitter, mon pain n’a pas réussi à lever cette nuit. Il était en première poussée directement et il fait vraiment trop froid pour lui, il m’était difficile de le mettre dans le lit avec nous! Bien que dans le temps c’était souvent que l’on mettait à lever sous l’édredon de duvet ! Là je le mets dans une boîte pour lui éviter les courants d’air et la boîte en bain de siège dans une grande cuvette d’eau chaude. Heureusement il reste un morceau de pain d’hier pour le petit déjeuner ! Mais même sans cela, rassurez-vous, nous ne serions pas morts de faim !!! J’en ai un peu de congelé pour ces accidents de fabrication !

Je vous souhaite donc un bon mardi et je vous envoie toutes mes amitiés !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 08:35

Salamandre et triton marbré...

Bonjour aux amis !!!

 

Une nouvelle semaine et la deuxième moitié, entamée, du mois de septembre. J’ai comme une grosse envie de l’attraper par la queue, ce mois, et de freiner de mes deux pieds talons plantés arrachant le sol ! Ca va trop vite ! Il va déjà falloir que je pense aux cartes de Noël !!!!! Ben oui, c’est long à faire !!!!

 

Je lisais un article sur les conteners ou contenaires ou conteneurs de métal pour le transport des marchandises qui sont maintenant très snobs et font des « appartements » ou du moins des pièces pour certaines personnes. C’est solide, c’est étanche, si cela peut aller pour certains pourquoi ne pas construire des refuges pour réfugiés avec ? C’est mobile, cela peut se retirer dès qu’il y aura des appartements construits pour eux ou dès qu’ils seront partis ailleurs ! Ce sera toujours mieux et plus facile à entretenir que les tentes !

C’est même beaucoup plus grands que les lits tiroirs des jeunes japonais, je ne sais si vous avez vu cela ? Hélas je n’ai plus le document, mais des tiroirs aménagés pour que l’étudiant, installé sur son lit, puisse malgré tout travailler…sur ordinateur bien sûr…

Il y a même une œuvre d’art, des conteneurs empilés en arche, au Havre. J’éviterai de passer dessous tout de même !

 

Comment transformer un dimanche froid humide et morose de septembre en chaleureuse journée ?

En faisant des croquettes de pommes avec une demi cuillerée de sirop d’érable tartiné dessus en pensant bien fort à ceux qui nous ont offert ce sirop directement du Canada !

 

Bon, je me suis encore trompée (vous n’êtes plus étonnés je pense !) ce n’était pas MHel qui m’avait envoyé le texte de la fleur, du coup je ne sais plus du tout qui c’était. Stupide moi je n’avais pas mis le nom pensant…que je m’en souviendrais ! à 76 ans je n’ai pas encore réussi à m’habituer à mes manques !!!

Mais aujourd’hui la photo est de moi, donc pas d’erreur… Enfin… heu… Je ne pense pas !!!! (je ne suis jamais sûre de rien ahahah !)

 

Seulement c’est aussi surprenant que les amours de la fleur car ces deux animaux qui, par leur forme se ressemblent, sont bien de la même famille des amphibiens urodèles, mais je ne pense pas qu’ils puissent copuler ensemble malgré le gros câlin qu’ils nous démontrent devant notre porte ! Le jaune et noir est une salamandre (une propre amandre me reprendrait Michel, elles ne méritent pas d’être insultées !) et le vert est un triton.

En fait il n’est pas triton vert mais marbré , Triturus marmoralus et pour être encore plus précise c’est une dame, reconnaissable à sa ligne rouge qui se transforme en jolie crête rouge au moment des amours ! C’est t’y pas chic ?

Il y aurait moins de filles-mères si on avait une crête rouge aux périodes d’ovulation !!!!

Les salamandres ne pondent pas des œufs mais des larves au contraire des grenouilles.

La fécondation se fait cloaque à cloaque alors qu’autant que je me souvienne, les grenouilles ont leurs œufs fécondés à la sortie sans communication interne… ( ?) La pauvre….

Je ne sais reconnaitre les mâles des femelles salamandres.

J’ai été surprise de lire qu’une salamandre pouvait vivre de 30 à 70 ans !!!! Si cela se trouve ce sont toujours les mêmes qui viennent au marché à la lumière de notre porte !!!!

Si vous en touchez, pensez à bien vous laver les mains, elles ont du venin dans leur mucus et une personne sensible peut en récolter des problèmes sérieux allant jusqu’à des malaises et pas seulement des manifestations cutanées.

      Le triton est moins…étrange …que la salamandre. Il se déplace moins lentement. Mais la salamandre a une façon de se figer immobile qui est impressionnante.

 

Avez-vous vu Paulette ? Non, ce n’est pas une copine, c’est le film d’hier soir sur la 2 avec Bernadette Lafont. Un régal ! D’abord parce que nous aimons cette actrice de talent, tellement vivante. Mais en plus ce film est vraiment drôle sur un sujet qui devrait me révulser, moi qui ai si peur de toute cette saleté consommée par les jeunes de notre époque. J’ai ri de bon cœur !

De plus, miracle, nous avons pas été coupé par la publicité !!!

 

Il ne fait pas chaud ! Hier la température la plus haute de la journée fut 8°C ! C’est un peu juste !!!! Alors pensez reprendre les pulls d’hiver et les petites vestes en polaire !

Bonne journée à chacun de vous et gardez confiance, tout bouge, tout change et pourtant…toujours on s’en arrange !

Avec mon affection inaltérable !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 08:42

Bonjour à tous !!!

 

Voici un texte envoyé par MHel et étonnant par le système de procréation de cette plante et par le lyrisme de l’auteur de ce texte !

Amusez-vous !!!!

"LA VALLISNERE…
D’abord, une petite présentation s’impose : la vallisnère (ou vallisnérie) est une plante en apparence banale, sans grand intérêt. Limite un peu plouc. « Une herbe assez insignifiante qui n’a rien de la grâce étrange du nénuphar ou de certaines chevelures sous-marine » a écrit un auteur à son sujet. 
C’est que la plante est discrète, vivant tapie dans une sorte de demi-sommeil au fond de l’eau. 
En réalité, son existence entière n’a qu’un seul et unique objectif : préparer l’heure somptueuse de sa noce. 
Lorsqu’arrive l’instant tant attendu, la fleur (femelle) déroule lentement la longue spirale de son pédoncule, et vient s’épanouir à la surface de l’étang. 
D’une souche voisine, les fleurs mâles la repèrent, et à leur tour s’élèvent vers celle qu’ils convoitent. 
Mais voilà que cette cour étonnante est maintenant…stoppée nette ! « On s’appelle, on se tient au courant »

Arrivées à mi-chemin, les fleurs mâles se rendent compte de la terrible « arnaque » : leur tige est trop courte ! Oui, trop courte !! Jamais l’union des étamines et du pistil [1] ne pourra avoir lieu. Non mais franchement, a-t-on jamais vu système aussi mal fait !? 

Pour comprendre le supplice que peut vivre cette pauvre plante, il faut se mettre à sa place une petite seconde ; l’objet du désir est là, juste sous vos « yeux », il vous attend, il vous nargue, il vous obsède, mais ce sera…non ! « Allez, sur ce bonne journée, on s’appelle on se tient au courant… » 

Destin cruel, insupportable. 

Mais alors qu’on se croit à la fin de l’histoire, qu’on imagine à peine la déception de la fleur mâle, c’est à ce moment précis qu’intervient le génie sans limite de la Nature

Les mâles savaient-ils ce qui les attendait ? 

En tout cas, ils ont renfermé en eux une bulle d’air et soudain, dans un effort totalement incroyable, ils s’arrachent à leur pédoncule pour que leurs pétales viennent crever la surface des eaux. 

Et je laisse le grand poète et botaniste Maurice Maeterlinck décrire ce qui se produit ensuite : 

« Blessés à mort mais radieux et libres, ils flottent un moment aux côtés de leurs insoucieuses fiancées ; l’union s’accomplit, après quoi les sacrifiés s’en vont périr à la dérive, tandis que l’épouse déjà mère clôt sa corolle où vit leur dernier souffle, enroule sa spirale et redescend dans les profondeurs pour y mûrir le fruit du baiser héroïque ». [2]


Tout simplement magnifique…

Le baiser du sacrifice, qui donne un sens absolu à une vie qu’on a décrit comme banale, qui transforme la mort d’une plante en une vie pour une autre…Voilà tout ce qu’une vallisnère est capable de mettre dans un baiser." 

…/… Gabriel Combris 

 

Journée d’hier complètement encombrée par l’ordinateur et ses mises à jour ! Avec le temps qu’il fait vous devinez bien la lenteur de la connexion, ajoutez à cela que je suis obligée de rester à côté car cela se coupe sans arrête et je dois relancer le système. Mais c’est fait OUF.

J’en ai profité pour coudre les chaussons que je viens de tricoter. Vous en ai-je déjà parlé ?

Un rectangle tricoté en côtes, replié en deux, cousu à chaque bout, une cordelette pour serrer le tour et voilà ! Bon, si vous êtes courageux, un ourlet et un élastique est plus élégant, je vous l’accorde.

J’ai perdu mes ciseaux, beaucoup cherché en vain et ça m’a beaucoup énervée vous vous en doutez.

Je ne les ai toujours pas retrouvés, mais ils ne doivent pas être loin…

J’aimerais que les savants nous fassent des étiquettes, petites pastilles minuscules à coller sur nos affaires et qui répondraient électroniquement à nos appels quand on les a perdues ! Mon téléphone sans fil est comme cela, je vais voir sa « maman » qui ne bouge pas de là où elle est accrochée, je lui dis d’appeler son petit et là j’entends le rejeton pleurnicher et je le retrouve !

 

Et j’ai trié tout un tas de notes et de croquis pour des projets de dessins que je n’ai pas eu le temps de faire et …Bon, on verra…. Ou pas…J’en ai jeté la plupart car je n’ai déjà plus « le feu » pour… Mais au moins ça dégage ! Du coup attendant toujours, j’ai attrapé un croquis dessiné que j’avais exploité par ordinateur, et comme j’ai, même si je ne m’en sers pratiquement plus, un pinceau et de l’encre sous la main, j’ai colorié. Le papier utilisé étant les papiers actuels pour impression boivent. L’eau dans le papier changeait la tonalité de ce que je mettais et, en séchant, gondolait !

Mais j’ai eu la bonne surprise de voir que j’avais gardé plus de « main » sur ce travail classique, tenue de geste, rigueur de trait, qu’avec mon logiciel actuel. Rassurant.

Je vous le soumets, soyez indulgents, surtout après tous les travaux de l’exposition !!!

 

Et c’est dimanche. Alors j’espère que vous pouvez profiter de ce jour de repos, peut-être en bonne compagnie ! Cela ne s’annonce pas comme un temps ensoleillé, mais nous allons le mettre dans notre cœur nous-même dans la douceur de nos foyers…

Avec toute mon affection pour vous !

LN

PS : Si vous voyez mes ciseaux, dites-le moi !!! Merci ! ;-)

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 08:30

Bonjour à tous !

 

 LIBERTÉ, ÉGALITÉ, MOBILITÉ !

      JOURNÉE MOBILITÉ

                HANDICAP

Testez votre ville !

VENDREDI 22 & SAMEDI 23 SEPTEMBRE

Gratuit, pour tous

VENDREDI 22 À 15H30

Salle de l’UP-Marie-Laurent

Réunion publique « Accessibilité & handicaps »

SAMEDI 23

Place Lovy, quartier de la gare

10h-12h : parcours « test » en situation de handicap

10h30 : déplacement en bus vers la rue Jean-Jaurès pour tester les aménagements récents et les nouveaux bus.

12h : échanges d’expériences entre participants

Nombreuses animations : tir laser, cirque, vélo-tandem...

RENSEIGNEMENTS : 06 86 15 03 14

 

Nous n’irons pas, je sais, ce n’est pas bien, mais cela ne m’empêche pas d’en prévenir tous ceux qui aimeraient participer !

 

Il y a encore tant de difficultés pour les personnes en difficultés pour se déplacer, pour pouvoir entrer dans des endroits publiques et je ne vous parle même pas des difficultés que ma sœur et mon beau-frère rencontrent rien que pour aller…à l’hôpital !!!! Pas d’ambulance. Jean n’a plus de force dans ses mains, ses bras et ses jambes, défaillance des nerfs. A la maison ils se sont bien organisés du mieux qu’ils pouvaient et grâce à la situation professionnelle qu’ils avaient et qui leur permet d’avoir une retraite honorable ! Car un lit d’accès facile et les installations de salle de bain ne sont pas bon marché, vous vous en doutez bien ! Ma sœur est vaillante et s’occupe de son mari avec tendresse et attention sans avoir besoin, pour l’instant d’assistance autre que celle de ses amis-voisins. Mais quand il faut retourner à l’hôpital il n’y a pas suffisamment d’ambulances. Enervement de téléphoner, appeler partout pour en avoir une…si possible ! Sinon ils doivent demander à des voisins de les aider pour soutenir, voire porter Jean dans la voiture, et le fauteuil roulant qui pèse une tonne ! Arrivés à l’hôpital (ma sœur conduit) ils doivent trouver de l’aide pour sortir Jean de la voiture !

En dehors de l’hôpital, sortie indispensable, ils ne bougent plus ! Tout devient trop difficile ! Ma sœur seule court partout pour eux deux… Et pour notre mère en maison de retraite…

Comme ils sont âgés comme nous, ils ont moins envie d’aller explorer le monde, d’accord…

Mais ils sont VIVANTS !

 Heureusement ils ont au village des amis très attentifs et serviables et ma sœur a su conquérir leur cœur.

Mais les jeunes ont toujours le désir d’aller ici ou là, voire l’obligation d’aller faire les courses, porter des papiers à la mairie, et d’avoir envie de faire pipi en route ! D’aller boire un pot dans un café avec des amis ! D’aller au cinéma ! Voir une exposition, entrer dans une bibliothèque et tant d’autres choses qui nous semblent tellement naturelles et évidentes quand on a deux bonnes jambes pour nous porter et deviennent le parcours du combattant, voire impossible quand on est en fauteuil, ou avec des béquilles ou simplement âgés avec une canne quand il s’agit de monter les marches !

Je ne blâme pas méchamment ceux qui n’ont encore rien fait. Je comprends leurs difficultés. Je vois des petits restaurants avec des toilettes, porte sur le nez, coincés entre deux murs avec la surface juste suffisante pour le siège et nos pieds. Vous me direz qu’ainsi ils risquent moins les chutes, mais en fait on n’entre pas avec le fauteuil, même une mère qui doit porter son petit sur le siège doit laisser la porte ouverte derrière elle parfois !

Mais quand on leur parle d’agrandir ils ouvrent des yeux ronds et vous répondent mais COMMENT ?

Non seulement ce peut-être une dépense excessive pour leur budget mais il peut y avoir une impossibilité de surface ! Prendre sur la salle déjà exigüe ? C’est une ou deux tables de moins ! C’est la marge monétaire perdue…

Quant aux marches, un pan incliné prend forcément plus de longueur que le petit escalier et si le trottoir est étroit, cela devient impossible ou du moins très difficile et plus cher de travaux.

Ca je le comprends très bien…. Mais quand c’est possible, il faut le faire !

Mais cela avance, nous en voyions tout de même de plus en plus ! Merci ! Alors continuons…Nous serons tous plus ou moins des handicapés un jour !

 

Quoi je ne suis pas amusante ce matin de vous rappeler de tristes possibilités ? Mais ce n’est pas à dire tristement non plus ! Juste un constat pour qu’ensemble nous nous fassions la vie plus facile !

Et que ce soit allongé, en fauteuil, appuyé sur une canne ou courant sur vos deux jambes, VIVEZ avec tout ce que vous avez en fonctionnement ! Vivez et profitez de tous les instants de joie possible, même si parfois c’est infime ou amer… VIVEZ car la vie est la plus forte et croyez bien que ma sœur et son mari savent encore rire, aider, aimer, s’émerveiller en dehors des moments plus cruels. Ils sont formidables !

Bon courage à tous quels que soient vos chagrins et vos difficultés et profitons pleinement de ce jour qui passe !

Bonjour à Christine qui a réparé son matériel et va nous retrouver après une longue absence !

Et bonne journée à vous tous, même quand je ne vous connais pas personnellement, je pense à vous avec amitié, quant aux autres vous savez que mon cœur vous est acquis !

Et à demain !!!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 08:38

Au rio

Bonjour les amis !

 

Je vous mets, ci-dessus, cette photo de loirs si mignons que nous avons libérés…Comment tuer ça ?

 

ici, cette deuxième image est de MHel, une bien jolie photo de souris !

Nous aurions bien besoin des renards !

J’ai fini par me décider à acheter du poison car nous sommes envahis et elles me mangent plus de grains que les poules en définitive ! De plus ces rongeurs vont se multiplier et attaquer le jardin l’année prochaine ! Mais…. Elles n’y touchent pas au poison ! Pas folles les…souris !!!! Déjà que je n’aime pas avoir du poison dans le coin, si en plus c’est pour rien GRRRRR

En Seine et Marne nous avions eu une invasion, souris et rats couraient en plein jour tant il y en avait. La mairie m’avait donné quelques sachets, et moi j‘avais acheté du blé rouge que j’avais répandu dans des tuyaux autour du poulailler. Comment ont-ils fait je n’en sais rien, mais j’en ai retrouvé DANS l’enclos !!! Mes poules en avaient-elles mangé ? J’étais inquiète !!!! Mais ce produit n’est dangereux qu’à haute dose pour nous et même pour nos poules. Encore que je ne vous recommande pas d’aller en grignoter tout de même !!!!

 

Course effrénée pour rattraper le courrier en retard, faire les papiers à envoyer, cueillir, laver, trier les feuilles de radis et les congeler, et les radis à part quand ils ne sont pas en bois pour les consommer comme des navets.

 

J’ai l’estomac qui déraille et une vieille douleur oubliée dans le ventre se réveille. Je pense que la prise des antibiotiques n’est pas étrangère à la chose. Pas grave ça passera…

 

Je ne peux mettre ici, ni vous envoyer à cause du poids, le PPS que j’ai reçu avec les reproductions des toiles de Robert Duncan.

Attention il y a plusieurs Duncan artistes dans des mondes différents.

Mais je serais heureuse que vous ayez le temps de pouvoir aller regarder les tableaux campagnards de ce monsieur. Je suis toute humilité et admiration devant ce travail simple d’apparence et tellement lumineux.

 

http://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-20-21e-siecles/robert-duncan.html

 

Je n’en dirai pas plus pour aujourd’hui. Je vous laisse le temps pour admirer les peintures de Duncan et j’ajoute seulement un rappel de mon amitié pour chacun de vous et mes souhaits pour que vous ayez, chacun, une excellente journée !! Portez-vous bien surtout !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 08:34

A L'EAU MICHEL?

Bonjour les amis !

 

 

« Sous la pluie qui tombe

Sous le gris des cieux

Sous la pluie qui tombe

Mon coeur est joyeux

Je vai-ai-ais où va la rou-oute !

 

Au bout de la route

Mon ami sera

Au bout de la route

Il m’embrassera…

Je vai-ai-ais où va la rou-oute ! »

Oui c’est une chanson qui me revient souvent quand il peut, une chanson de marche…Je la chantais sur les kilomètres qui nous menaient à l’école dans le Sancerrois….

 

Et vous ? Tout va bien ? Je vous le souhaite, je vous voudrais tous, toujours heureux de vivre !!!!

 

Les bonnes nouvelles du Rio :

 

1- Le résultat de l’analyse dit que je n’ai pas la maladie de Lyme. Chouette ! J’espère très fort que mon bébé-chéri ne l’a pas non plus. J’attends…

2- Ca y est nous avons commandé une cuve en plastique en définitive et dans l’Oise. Trouvée sur Internet moitié moins cher transport compris qu’à quelques 30 km d’ici !!! Cela m’attriste, je préfèrerais faciliter les choses aux gens du coin, mais là, la différence est trop grande.

3- Nous sommes allés à Egletons acheter les tuyaux pour moitié moins cher qu’à Meymac. Bon ça reste tout de même local, mais… Egletons c’est tout de même déjà l’étranger pour nous ahahah !!!!

 

Et puis nous sommes allés chercher des bouteilles d’eau au super U d’Egletons car pour avaler ces maudits-monstrueux-énormes-cachets d’antibiotiques que je dois continuer puisque commencés et pour arranger cette « enflure d’inflammation », je suis obligée de boire aussi et de prendre sur la provision de Michel. Ou alors il faudrait que je pense à faire bouillir de l’eau avant pour qu’elle refroidisse.

Et il y avait des boîtes avec d’appétissants pains aux raisins ! Vous connaissez Michel qui commençait à baver en sautant autour du stand en gémissant (Oh le pauvre comment je l’arrange !!!Ce n’est pas vrai !! Enfin…pas autant que cela ! ahahahah)  aussi sous une pluie battante nous nous sommes installés dans la voiture pour manger nos pains aux raisins, pleins de E quelque chose et délicieux ahahah. Nous étions bien, complètement cachés, intimes dans notre boîte en fer avec un rideau épais d’eau qui brouillait toutes les fenêtres.

 

Il va falloir faire élaguer les arbres au long de la route. C’est la région qui semble exiger cela…pour pose de fibre en 2021?  Je crains fort de ne même pas profiter d’un branchement !Cela ne va pas arranger nos finances surtout en ce moment ! De plus nous avons déjà demandé à plusieurs bûcherons forestiers de nous couper les sapins trop hauts qui nous bordent et nous font de l’ombre. Ils disent oui on viendra et sœur Anne ne voit rien venir, jamais. Celà fait bien 10 ans que régulièrement nous essayons. Evidemment cela ne les intéressent pas, le bois de sapin ne vaut rien et c’est sur la route près des fils et dans un virage !

Avec cette nouvelle obligation d’élagage, on va peut-être enfin trouver quelqu’un pour couper nos sapins ?  Je pensais qu’il y avait peut-être une action groupée car nous ne sommes pas les seuls concernés, mais Monsieur le Maire m’a répondu qu’il allait en parler à des forestiers qu’il connait. A suivre…

 

Il me reste encore à téléphoner à des adresses d’ophtalmos suggérées par notre docteur pour obtenir un rendez-vous pour nous deux mais surtout pour Michel dont la cataracte devient embarrassante. A suivre…

 

Normalement le 100 % de remboursement depuis et pour l’opération coronarienne de Michel et ses suites est rétabli…Juste à noter la prochaine fois qu’il faudra réclamer et à quelle date puisque cela se coupe sans prévenir !

Je dois envoyer ma feuille de remboursement puisque ma carte ne fonctionnait pas, je ne vais pas suffisamment souvent la remettre en charge. (Pourvu que ça dure, c’est bon signe !!!)

Bon, eh bien dites-moi, nous avons bien avancé !!!

 

Et comme tout cela n’est guère distrayant, je vais vous copier ce texte de Monsieur D’Ormesson qui est charmant…Charmant le texte, charmant l’homme !

 

de la langue française ! et,

nos amis les animaux sont de la partie !

 

Que vous soyez fier comme un coq
Fort comme un bœuf
Têtu comme un âne

Malin comme un singe
Ou simplement un chaud lapin
Vous êtes tous, un jour ou l'autre
Devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche
Vous arrivez à votre premier rendez-vous
Fier comme un paon 
Et frais comme un gardon
Et là ... Pas un chat !
Vous faites le pied de grue
Vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin
Il y a anguille sous roche
Et pourtant le bouc émissaire qui vous a obtenu ce rancard
La tête de linotte avec qui vous êtes copain comme cochon
Vous l'a certifié
Cette poule a du chien
Une vraie panthère !
C'est sûr, vous serez un crapaud mort d'amour 
Mais tout de même, elle vous traite comme un chien
Vous êtes prêt à gueuler comme un putois
Quand finalement la fine mouche arrive
Bon, vous vous dites que dix minutes de retard
Il n'y a pas de quoi casser trois pattes à un canard
Sauf que la fameuse souris
Malgré son cou de cygne et sa crinière de lion
Est en fait aussi plate qu'une limande
Myope comme une taupe
Elle souffle comme un phoque
Et rit comme une baleine 
Une vraie peau de vache, quoi !
Et vous, vous êtes fait comme un rat
Vous roulez des yeux de merlan frit
Vous êtes rouge comme une écrevisse
Mais vous restez muet comme une carpe
Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez
Mais vous sautez du coq à l'âne
Et finissez par noyer le poisson
Vous avez le cafard
L'envie vous prend de pleurer comme un veau 
(ou de verser des larmes de crocodile, c'est selon)
Vous finissez par prendre le taureau par les cornes
Et vous inventer une fièvre de cheval
Qui vous permet de filer comme un lièvre
C'est pas que vous êtes une poule mouillée
Vous ne voulez pas être le dindon de la farce
Vous avez beau être doux comme un agneau
Sous vos airs d'ours mal léché
Faut pas vous prendre pour un pigeon
Car vous pourriez devenir le loup dans la bergerie
Et puis, ç'aurait servi à quoi
De se regarder comme des chiens de faïence
Après tout, revenons à nos moutons
Vous avez maintenant une faim de loup
L'envie de dormir comme un loir
Et surtout vous avez d'autres chats à fouetter.

Billet d'humour de Jean D'ORMESSON !!! (Merci ma soeur !)

 

Sur l’image si vous faites très très attention, à droite, vous verrez le filet d’eau gagné par Michel qui vous tourne le dos…mais parce qu’il ne savait pas que vous alliez l’admirer !!!

 

Là-dessus je file, j’ai très mal dormi, nous avions mis un peu de chauffage en rentrant et du coup cette nuit avec 14°C dehors nous avons eu trop chaud ! Et pas mal de choses attendent à ce que je m’en occupe, « quand la souris se balade le travail est dense au retour ! »

 

Bonne journée à tous, et chantez la pluie en espérant qu’elle reste raisonnable pour chacun de nous !

Avec toutes mes amitiés bien sûr !

LN

               

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche