Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 08:31

Laurent AUBERT

 

Bonjour à tous !

 

Afin que l’on ne me cherche quelque intention dans l’ordre de mes choix pour vous présenter les tableaux, j’ai pris le temps de les classer par ordre alphabétique.

Ainsi je vous présente l’un des tableaux de Laurent Aubert.

J’ai longtemps hésité entre les 4 présentés ce jour. Même technique et tous avec ce même jeu d’y trouver ce que l’on veut. J’ai choisi celui-ci en définitive pour sa matière supplémentaire d’impression de lignes. J’adore chercher dans le hasard de ces formes, (hasard pour moi, peut-être pas pour l’artiste !) et découvrir des tas d’images, comme nous l’avons tous fait avec les nuages, le crépis des vieux murs ou le moisi du plâtre !

Qu’y voyez-vous ?

En bas à gauche je vois un samouraï penché en avant et s’échappant de la feuille, chignon noir, bouclier blanc dont pointe une épée, pantalon beige et souliers noirs… Le voyez-vous comme moi ?

En bas à droite, noir et reins tendus comme il se doit, je vois un coq bec pointé vers la droite.

Dans ce qui reste au-dessus de la forme noire, je devine plus que je ne vois un …cavalier sans doute retenant l’avant de son cheval par la bride. Vous ne voyez pas la tête du l’homme ? ? Moi non plus, elle doit être baissée derrière ses épaules, allez, un peu d’imagination !

Contre le torse du cheval à droite je distingue une femme au visage pale, touchant le haut de la feuille de sa tête, profil tourné vers la gauche, vêtue d’un peignoir dont le col est garni de froufrous légèrement teintés de vert doux. Sa main cachée par sa manche de même couleur tient un livret orangé.

Voyez-vous d’autres formes ?

Maintenant on peut inventer toute une histoire, rêvez !!!!

La vieille dame réveillée en sursaut par le tapage et les hennissements du cheval s’est précipitée pour voir ce qu’il se passait. Elle a vu le pauvre cavalier mis à terre se relever,  essayant de calmer sa monture et pour venir à son aide elle eut l’idée de lire tout haut les poèmes qu’elle tenait encore à la main. C’est à ce moment que le coq se mit à chanter et le bandit des grands chemins, déguisé en samouraï, qui voulait détrousser le cavalier, s’enfuyait à grand pas avant que le jour ne se lève et le fasse reconnaître dans la lumière du jour !

Je ris toute seule car je me demande bien ce que penserait monsieur Aubert de mes délires ! J’espère qu’il n’imagine pas que je ridiculise son œuvre  !!! Surtout pas, et là je suis sérieuse !

Mais même sans prendre le temps de jouer aux devinettes, on aime, ou pas, l’ensemble des teintes et des mouvements, pourquoi aller chercher du figuratif et des explications délirantes quand il suffit de se laisser charmer, ou non,  par un ensemble ?…A vous de choisir les amis !

 

Amis, si vous voyez sortir du sol un aimable petit homme tout sale, accueillez-le avec gentillesse, ce doit être mon mari qui continue à  creuser je ne sais jusqu’à où…. Direction Nord-ouest je crois. J’espère qu’il n’ira pas jusqu’à déraciner les kiwis et le chêne !!!

 

Le soleil est là sur l’autre montagne, il semble vouloir faire beau !

Alors bonne journée à chacun de vous, de la meilleure manière que vous puissiez trouver pour votre plaisir. Racontez-vous des histoires et chantez pendant les corvées inévitables, ça aide !!!

Je vous envoie toutes mes amitiés, je les voudrais rafraichissantes mais je ne sais si j’ai suffisamment d’innocence pour cela !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 08:28

Tableau de GERARD MARTIN.

 

Bonjour les amis !

Je reprends avec ce nouveau tableau de Gérard Martin complètement au hasard dans ce que j’ai pu récupérer dans mes photos. Je préférais celui d’à côté mais il était complètement détruit par les reflets…. Nos yeux sont plus habiles, ils savent voir plus que la première apparence, ce que l’objectif ne sait pas faire!

Il n’est pas bien mis en valeur avec les ombres et l’éclat de fenêtre, mais en prêtant attention vous ressentirez certainement le calme dans la simplicité apparente de ce paysage.

Simplicité d’un paysage dénudé… Mais difficulté du travail d’aquarelle, et je sais de quoi je parle, j’ai beaucoup de mal à en faire et pourtant j’aime la pureté des tons et la tranquillité qui se dégage habituellement de ces techniques.

Presque rien, et tout y est… Sérénité d’un jour de neige sans vent, la nature s’est endormie sous son gros édredon de flocons, bêtes et gens sont cachés dans leurs tanières…. Nul n’est venu souiller la blancheur du sol de ses gros souliers… Le silence….

Que ressentez-vous, VOUS ? Solitude ? Oubli ? Repos ? Joie d’être enfin tranquille ? Est-ce triste ou est-ce gai à vos yeux ?

 

A propos des oiseaux de M.Breuil hier, plusieurs d’entre vous m’ont fait remarquer que, oui c’était intéressant, mais triste à cause de la couleur….Mais la peinture comme tout autre technique artistique , n’est pas faite seulement pour être joliette et joyeuse ! Regardez Guernica de Picasso, ce n’était pas pour faire beau ! L’art rappelle des faits importants, parfois exprime des sentiments profonds,conscients ou  inconscients de l’artiste ET en révèle chez le spectateur. Il arrive que le visiteur ressente des sentiments complètement opposés à ceux du peintre !

Bien sûr ces oiseaux peuvent faire un peu peur, comme les corbeaux dans la tempête de neige du poème de Gustave Droze ! Symboles d’hiver, morte saison, malheur, décès, misère de récoltes insuffisantes et de famines qui en découlent…. C’est l’angoisse profonde, incontrôlée… Du peintre ?... ou bien du spectateur ?

Je ne connais pas suffisamment M.Breuil pour savoir sa pensée quand il s’est oublié sur sa toile…Avait-il quelque chose à expliquer ? Voyait-il là quelque sombre destin ? Ou a t-il vu ces oiseaux comme étant courageux, puissants,  survivants au froid et à la disette et peuplant contents les terrains désertés de ses travailleurs à cause de l’hiver, heureux d’occuper l’espace en toute liberté sans crainte d’un coup de carabine ? Triste ou encourageant ?

 Corbeaux ou seulement oiseaux s’envolant dans le soir qui tombe pour aller se coucher dans le haut des arbres ?

Ce peut être la mort suivant les légendes, mais ce peut être aussi l’espoir de survie ! Ils s’envolent ! Ils ne sont pas le dos au sol et les pattes en l’air ! Seraient-ils  la résistance ?! Malgré le froid et la faim, ils vivent !

C’est ce que j’aime dans les Arts, c’est que l’artiste n’a jamais tort. Il ouvre une fenêtre, à vous d’y entrer gentiment pour aller voir plus loin en vous-même, ou de repartir en tournant le dos, ou de vous y jeter pour vous fracasser plus bas….

L’artisan n’a pas cette chance. Tout en ayant du métier, des capacités, de l’adresse et de l’imagination pour parer à toute éventualité, si le toit fuit, il est en tort, si le moteur cale à nouveau, il est en tort, si le mur s’écroule c’est le procès.

Mais l’artiste offre. Et à nous de savoir quoi en faire quand nous en recevons les expressions. Quelle chance !

 

Par contre je me pose une question tout de même… Comment protéger une telle œuvre de la poussière des araignées et du temps qui passe ???? Je pense qu’il lui faudrait un coffret vitré….

Ce sera plus aisé avec le sous verre de Monsieur Martin… Mais moins original, reconnaissons-le.

Ce n’est pas une critique quand je dis cela, il en faut pour tous les goûts et une même personne peut apprécier, et l’un, et l’autre, sans difficulté….Et tous ceux qui vont suivre ! Et la plupart d’entre nous ont une faiblesse pour les aquarelles !

 

Il a dû faire chaud, lourd peut-être, cette nuit. Je prends ma douche le soir habituellement et pourtant j‘en ai pris une autre ce matin afin de me sortir de la poix ! La lumière est basse, la météo en ligne nous avait promis du beau temps, ce n’est pas certain…

Nous ferons avec les amis, bien sûr ! Comment faire autrement de toute façon ? Alors inutile de ronchonner, on va s’organiser !

Patapouf est couché contre ma main gauche sur le bureau et je suis au bout du cordon du clavier, ce n’est pas pratique et je suis en danger d’avoir des doigts supplémentaires quand il m’aura mis la main de franges. Là au moins je contrôle, si je le pose à terre, je ne verrai pas quand il se jettera sur mes pieds nus ! On vit dangereusement les amis ! ahahah !

Bonne journée à vous et toutes mes amitiés bien entendu !!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 08:36

LES OISEAUX DE JACQUES BREUIL

Bonjour les amis !

 

Comme chaque année j’ai une grande envie de vous montrer tous les tableaux de l’exposition d’Ambrugeat !

D’abord parce que beaucoup n’auront pas eu la chance de pouvoir aller à l’Eglise les admirer…

Ensuite parce que cela demande beaucoup de travail aux organisateurs pour aller à la recherche de nouveaux talents.  

Et enfin parce que c’est toujours agréable de voir des œuvres qui nous plaisent et même en admettant que certaines nous plaisent moins, elles sont preuve d’efforts, de recherche, de travail, de courage car c’est toujours se « mettre à nu » que de montrer ce que nous faisons, face à la critique, et en cela elles méritent notre attention et notre respect.

 

J’abime les tableaux avec mes photos et je prie les exposants de me pardonner et ne garder que ma bonne volonté. Les couleurs ne sont pas toujours tout à fait exactes, j’ai peu de recul et les clichés sont souvent de biais, je n’ai plus le matériel pour rattraper cela sans oublier les taches de lumières sur les sous verre que je ne puis éviter.

Mais cela donnera tout de même un aperçu et l’envie d’aller voir la prochaine fois !

 

Je ne fais aucune critique au sujet des œuvres, ce n’est pas mon métier. Et d’ailleurs je doute que quelqu’un même féru en peinture, puisse critiquer quoi que ce soit, c’est tellement une question de sensibilité et de goût personnel ! Je ne peux que vous dire ce que MOI j’aime, en prenant les risques de me faire critiquer sur mes choix à mon tour, risques que j’accepte. Cela n’engage QUE MOI.

 

Et je vais commencer…(et finir), par mes deux préférés ! Voir la photo ci-dessus du premier!

les oiseaux de Monsieur Breuil.

De la sculpture de tissu et de peinture.

Et ce n’est même pas du « patchwork » comme nous en parlions hier. Ce ne sont pas seulement des collages d’effets de couleurs et d’imprimés, il y a la « sculpture », le volume des oiseaux (la photo hélas les aplatit un peu)  et c’est la trouvaille ! Je sens le mouvement de cette toile, ils vont s’échapper  les oiseaux !!! J’aime vraiment ! Ce n’est pas la première fois que Monsieur Breuil nous surprend agréablement avec ses collages mais celui-là me plait encore plus que les précédents…et pourtant !

 

A la foire artisanale de Meymac il y avait des choses très jolies et que jamais, jamais je ne voudrais acheter ! Je vous explique :

Il y a des carnets, cahiers, livres vierges, reliés de toute beauté. Ô c’est beau ! Mais qui ose écrire dedans ? Je ne me vois pas « griffouiller », raturer, laisser des fautes et des tâches dans un tel écrin !!!! Il faut vraiment être sûr de soi et de sa calligraphie, de l’importance de ce que l’on aurait à y déposer ! J’ai de jolis petits carnets bon marché dont ma chère Héloïse a décoré la couverture ou même FAIT la couverture, petites merveilles, je les garde précieusement mais jamais je n’écrirai dessus, enfin… dedans !

Il y avait des fleurs bougies. Magnifiques ! et la flamme à travers la matière donne vie au végétal pétrifié, magique. Mais l’allumer c’est la brûler !!! et ne pas l’allumer c’est la voir se couvrir de poussière qui se colle dessus définitivement ! Je ne peux pas, je ne veux pas voir ça !!! J’en ai une ou deux, moins élaborées mais trop jolies néanmoins pour leur faire prendre des risques, bien à l’abri dans une boîte pour que la crasse ne les atteigne pas, mais je ne peux les brûler non plus !

Et ces vases, récipients non pas de verre filé dans la masse lourde, mais bulle de verre à peine palpable, incrustée de veines de couleurs, c’est magique ! C’est intouchable ! Ca chez moi ? Mais je n’oserais passer à moins de 3 mètres de peur que le déplacement d’air la fasse éclater ! Peut-être même rien qu’en la regardant !!! Pas pour moi, tout ça. Mais c’est beau à voir !!!

 

Bon, j’ai suffisamment bavardé ! Heureusement vous avez tout loisir de fermer cette fenêtre si je vous ennuie, c’est l’avantage des amis en ligne ahahah !!!

Mais n’oubliez pas le plus important, c’est mon affection pour chacun de vous !

Bonne journée à tous !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 08:41

EXPOSITION 2017 -AMBRUGEAT....

Bonjour à tous !

J’espère que vous avez passé un bon dimanche et que vous êtes tout reposés !

 

Avant-hier nous sommes passés à la boutique Bio de Meymac. J’avais depuis longtemps envie d’y aller et…Ben, c’est fait.

C’est très bien. Bien que le local ne soit pas bien grand c’est très propre et très clair, bio je l’espère et l’esprit écolo parfait.

Il n’y a pas de marques et de produits commerciaux, que des produits de base comme des céréales, des graines, des fruits secs, des herbes, des savons et de la lessive, quelques petits gâteaux aussi. Tout est dans des réservoirs le plus souvent transparents avec un robinet ou système d’écoulement, chacun vient avec ses récipients et prend la quantité qu’il souhaite, pèse et paie. Moins de gaspillage et de recyclage d’emballage.

Seulement c’est un peu cher pour nos moyens, imaginez !...Nous serions presque obligés de nous priver de chocolat, vous comprenez combien c’est IMPENSABLE ahahahh Je blague !

C’est aussi parce que maintenant, nous sommes vieux, à quoi bon ! Si j’étais jeune et que j’ai un bébé, je serais plus attentive !

J’aurais bien acheté du Tamari (sauce soja) mais je n’en ai pas vu. Très très peu de légumes, des petites pommes de terre foncées dont le prix m’a étonnée mais je ne connais pas ces patates qui sont peut-être extraordinaires ?! Seuls légumes jolis étaient les betteraves rouges qui, si j’ai bien compris, viennent des jardins de Matrillat où nous achetions nos plants.

En résumé c’est très bien, j’approuve, mais nous ne serons sans doute pas clients, déplacement spécial pour acheter du riz plus cher même très sain, cela ne vaut pas NOTRE effort, du moins maintenant..

 

La foire artisanale de Meymac.

Je n’ai pas remarqué de trouvailles très différentes par rapport à d’habitude mais apprécié tout plein de choses jolies, pas de doute !

Et puis je m’arrête devant une présentation de tableaux plutôt jolis. La dame vient m’expliquer ce que c’est :

-« Ce sont des tableaux de tissus collés »

Je continue le petit bavardage :

-Oui j’avais bien vu en effet et c’est une bonne idée, c’est joli, cela me fait penser au patchwork…

Bon sang ! Qu’avais-je osé dire ! Oh le gros mot ! Va vite te laver la bouche avec du savon ! La dame outrée :

-Ah non !! le patchwork ce n’est pas du tout ça, ce sont des bonnes femmes qui cousent des bouts de chiffon, mais là madame c’est du travail d’artiste !

Et vlan passe-moi l’éponge !

J’ai tenté d’expliquer mais j’ai tout de suite renoncé, je me suis sentie en danger !

Et pourtant…je maintiens !

Patch work veut dire travail de morceaux !

Et les morceaux peuvent-être de matières différentes, de couleurs différentes ou non, tout dépend de ce que l’on en fait !

J’ai vu ainsi des morceaux de tissus, de papiers, d’imprimés de journaux pour des effets intéressants, abstraits ou non, mais j’ai vu aussi des choses faites avec du carton, on se sert du sens des plis internes de la structure pour les effets, les vitraux, les mosaïques, la marqueterie sont une autre façon de faire du Patchwork et certains en tirent des créations ARTISTIQUES !

Quant au Patchwork proprement dit de ces « bonnes femmes », elles font également des travaux qui sont très beaux, très élaborés…et qui demandent plus de soin et de travail que ce que fait cette artiste, Ô pardon, j’ai oublié sa majuscule ! Cette « Artiste » !

Du coup je n’ai pas demandé à prendre une photo, je suis désolée de vous en priver.

 

Puis l’exposition de Madame Breuil à Ambrugeat.

Chaque année une nouvelle exposition sur un nouveau thème et chaque fois elle nous en met « plein les yeux ». Là, cela aurait été plein le nez ! LE PARFUM- Je ne sais comment fait cette dame pour récupérer (et pire, rendre à qui a prêté !) tant d’objets et de documentation !!! De plus elle sait arranger le tout avec beaucoup de soin, c’est toujours très agréable.

Dommage je n’ai pas eu assez de temps pour tout voir et tout lire, d’autant plus que je ne peux plus lire les documents. C’est un peu loin et mes yeux ne se sont pas arrangés, déjà l’année dernière j’avais dû renoncer. Mais il me reste tout de même ce sentiment de bonne volonté, de partage qui émane de cette exposition. Voir la photo montage du haut !

 

Et j’ai mangé de la bonne betterave rouge toute fraîche hier midi avec reconnaissance envers celle qui me les a données ! Les autres attendent dans la cave, je sais que cela se garde très bien ainsi, j’en ai conservé jusqu’à tard au printemps d’autres années ! Et puis je vais surveiller, elles tiennent compagnie aux pommes de terre !!!

 

Dernière semaine d’Août…Déjà ??? Eh oui…

Il est temps de commencer la journée active, le travail nous attend, chacun à sa façon et à la dimension de ses capacités. Alors courage à chacun de Nous ! Nous ferons de notre mieux pour que l’essentiel soit fait et que nous soyons contents de l’avoir fait ! N’oubliez pas de prendre AUSSI du plaisir…ne serait-ce qu’à le faire mais ça, parfois, c’est difficile, nous devons toujours faire face à quelque corvée ! Alors pensez à autre chose à ces moments-là !

Avec toutes mes amitiés, comme toujours et POUR toujours…

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 09:03

251-encre...

Bonjour les amis !!!

 

J’ai plein de choses à vous dire, à vous montrer, je le ferai en plusieurs étapes et quand j’aurai mis les photos en état.

 

Mais tout d’abord hier aurait dû avoir un fond triste, anniversaire de mon amie qui vient de disparaître, partage d’émotions avec son fils que j’aime et qui souffre…

Mais la vie fut une fois plus forte encore et ce fut comme si tout s’était mis pour m’empêcher de m’affliger :

La foire artisanale sans être particulièrement joyeuse est agréable est vivante de gens, de couleurs, de créations…Sans oublier quelques rencontres sympathiques !

La fête d’Ambrugeat « familiale » amicale …Beaucoup de bonne volonté, des expositions riches…Une crêpe en partant…

Surprises offerte par une amie en cours de route.

Bavardages joyeux et offrandes vivrières sur le retour…

Bref, ce fut une excellente journée ! Et si Judy m’y accompagnait en pensée, c’était pour nous en réjouir ensemble et non pour nous attrister.

 

Mais je vais déjà commencer aujourd’hui par vous dire :

 

CA Y EST, J’AI MA REPONSE….

Vous vous souvenez que j’étais tracassée de ne pas savoir à quoi servaient et ce que devenaient ces 79000 écharpes tricotées pour le Téléthon.

Je comprenais bien que cela servait de lien entre membres de la population pour un projet commun, que cela faisait parler de notre ville, que cela faisait « le buzz » comme on dit et j’en suis tout à fait d’accord, c’est très bien, et réunir les gens sur un même projet c’est chouette. Mais si ces écharpes ne servent à rien ensuite, c’est du gâchis et cela je n’approuve pas ! Il y a des gosses  et des adultes qui ont froid !

Mais une dame enfin m’a donné la réponse.
Ces écharpes mises bout à bout une à une sont le spectacle de cette année, mais l’année prochaine elles seront détachées des unes des autres et seront vendues au profit des associations chapeautées par le Téléthon.

Dans ce cas alors oui, d’accord, et je vais aller chercher mes aiguilles !

 

Et comme je n’ai pas de photos pour illustrer « ce bon moment partagé », je vais vous le raconter maintenant même s’il arrivait en fin de journée.

 

« Ma voisine » qui habite à quelque 5 ou 6 kilomètres de chez nous mais sur une des routes que nous fréquentons de temps en temps, devient de plus en plus une nouvelle amie. C’est une femme forte, courageuse, intelligente de tête et de cœur et qui accepte les événements sans faire de drames.

Elle a évidemment plein de famille et d’amis…

Et pourtant elle me dit :

-« Si tu aimes les betteraves rouges, je peux t’en donner, j’en ai beaucoup ! »

Cette gentille personne doit certainement en partager avec ses enfants et ses connaissances anciennes, et pourtant elle pense à moi ! J’en suis déjà touchée ! De plus elle a certainement un endroit pour  en garder !

Je lui dis :

-« C’est gentil mais tu as déjà à qui donner !!! »

-« Non, passe et je t’en donnerai cela me fait plaisir ! » (et je sais que c’est vrai, elle AIME partager.

Donc nous nous sommes arrêtés chez eux…Nous avons traversé  leur espace bien tenu, vu un jardin qui ressemble à un Eden potager tant tout y pousse, beau et bien, et nous avons été invités à entrer dans leur très jolie maison. Là nous étions si bien que nous avons bavardé un bon moment, ce qui nous arrive peu en fait, et nous sommes repartis avec de magnifiques betteraves rouges, non pas pour faire une salade comme je le pensais, mais suffisamment pour en congeler  ou en mettre en cave pour de futures soupes ou ragoûts ! Et même mes poules vont se régaler des feuilles !

Quelle gentillesse et générosité ! Merci « ma Voisine » !

La vie est belle et les gens le sont souvent ! Quel plaisir d‘en rencontrer ainsi !

 

Ce sera tout pour aujourd’hui, mais je reviendrai demain vous en raconter d’autres, j’en ai un cœur plein !

 

Bon dimanche les amis, reposez-vous, je pense qu’il fera beau profitons-en !!!!

Avec toutes mes amitiés, toujours !

LN

 

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
19 août 2017 6 19 /08 /août /2017 08:35

214

Bonjour à tous !

 

Samedi !

En principe, samedi, dimanche et jours fériés n’ont plus beaucoup de sens pour nous, notre rythme de vie ne change pas pour cela.
Mais là, cela va être une journée chargée puisqu’en même temps il y a la Foire Artisanale à Meymac ET La St Salvy au village d’Ambrugeat !

Oui, j’emporte mon appareil photo ! Et comme cette chouette je vais ouvrir bien grand mes yeux !!!

 

Je me presse donc ce matin de tout faire afin de nous libérer l’après midi, ce qui fait que je ne vais pas bavarder. Mais j’espère bien avoir des choses à vous dire, à vous montrer et à partager les jours suivants !!!!

Pour l’instant le matin est blanc, mais il PEUT se lever et il serait bien qu’il le fasse pour tous ces gens qui travaillent afin de nous intéresser et nous divertir ! Oui, bien sûr, la foire Artisanale  c’est aussi pour gagner des sous. Bien sûr ! Il leur en faut comme à chacun de nous ! Mais ils ont choisi une façon de faire qui apporte de l’imagination, de la beauté, voire de l’inutile indispensable que nous n’aurions su faire. Quant à la St Salvy, c’est vraiment pour nous que la commune et ces bonnes volontés se donnent cette peine, pour nous réunir et nous divertir !

 

A demain chers tous et profitez bien de votre journée, nous espérons en faire tout autant !

Avec mes amitiés comme toujours et peut-être même de plus en plus chaleureuses…si cela est possible !!!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 08:49

Haricot "Phénomène"...

Bonjour à tous !

 

J’évite de parler du Monde, on n’en reçoit que des horreurs et nous avons besoin d’autre chose pour vivre. Toutes ces nouvelles ne font que nous décourager un peu plus, nous empêcheraient de croire en quoi que ce soit si nous n’étions pas désespérément accroché à un ami, à un animal, à une fleur même, quelque chose de beau et de tendre !

Mais TOUT existe, mêlé, et nous ne pouvons empêcher ce qui est, alors j’essaie de trier et de refuser d’entendre et de voir la misère, la haine, la violence et les catastrophes. Mais elles nous arrivent tout de même car nous sommes ENSEMBLE toutes humanités confondues et nous ne pouvons nous empêcher d’être concernés, de penser aux victimes, de penser qu’eux c’est nous aussi…..Et pourtant nous sommes impuissants à faire quoi que ce soit sinon envoyer un peu de sous dans ce pays ou cette association, verser une larme de compassion sur ces gens pris dans la tourmente…et vite nous réjouir de ne pas être de ceux-là…

Je sais, cela semble très égoïste à première vue, mais quand on y réfléchit, notre peine et notre dépression ne servent à RIEN ! Mais garder le moral envers et contre tout c’est la seule bataille, la seule arme que nous ayons pour tenter qu’un jour dans très, très longtemps et que nous n’y serons plus, les humains deviennent meilleurs.

Et si seulement on pouvait demander à nos civilisations du Monde entier de lutter contre les drogues qui rendent violent et les éradiquer, ce serait un grand pas, car je ne peux pas croire qu’un Dieu, une idéologie, un chagrin, une misère déprimante, soient suffisants pour envoyer quelqu’un faire de la bouillie d’hommes de femmes et d’enfants avec sa voiture. Je crois que ces assassins sont eux aussi les victimes du découragement généralisé et qu’ils ont trouvé le mauvais remède pour se sauver.

Alors mes amis Hauts les Cœurs !

 

 

Pensez à aller voir « la Caverne de Marie », il y a vraiment de très belles pensées qui s’échangent sur cet espace!!!!

 

Fatiguée ? Oui. Michel aussi. Mais toujours contents côté pommes de terre.

 

Ce grand haricot est un « phénomène » c’est son  nom. D’habitude ils me donnent une jolie production et il est aussi bon qu’un autre haricot vert. Ils sont même parfois plus larges et un peu plus longs que celui-ci. Grimpants ils sont faciles à cueillir et comme ils sont tardifs, ils peuvent compenser quand les autres ont souffert d’un mauvais passage météorologique.

Cette année ils sont en avance, beaucoup sont « rouillés » et il n’y a pas grand-chose sur les rames et déjà pratiquement plus de feuilles. Pourtant ils étaient protégés plus que d’autres par l’ombre des arbres plus loin.

C’est comme ça.

J’ai fait la soupe avec les «  pas beaux pires » et je les ai passés au moulin à légumes pour n’en avoir que le tendre (peu) et le goût (bien), ce fut très bon.

 

Et nous nous étions régalés de beignets de courgettes le midi avec les petites tomates cerise de Michel. Mais là aussi ses « tomatiers » sont complètement brûlés déjà en dépit de ses arrosages, la récolte sera chiche mais Qu’est-ce qu’elles sont bonnes !!!!!

 

Beaucoup de courrier, je dois répondre court, je n’ai pas suffisamment de temps pour m’étendre, mais bientôt tout rentrera dans l’ordre, patience mes amis !

 

Je ne peux joindre de PPS sur ce blog mais si vous savez les trouver vous –mêmes, ou peut-être avez-vous déjà vu celui-ci que je viens de recevoir :

 

BellosoAdomaRuben MRic1

 

Cet homme fait des portraits au pastel, tellement vrais que j’en ai la gorge serrée d’admiration !

Je ne sais même pas qui remercier de cet envoi car je n’ai pas eu le temps de tout noter, j’ai entassé dans un fichier en attendant d’avoir le temps pour me régaler des surprises. Si c’est l’un de vous, soyez remercié, vraiment !

 

Et si je ne puis vous passer cette histoire qui circule et que j’adore je peux tenter de vous la raconter !

 

« C’est une dame très âgée qui va voir son médecin pour un renouvellement d’ordonnance.  Mais le docteur est en vacances et le remplaçant ne connait pas la patiente !

Donc il lit soigneusement les prescriptions, puis soudain, s’arrête interloqué :

-Mais… Mais ceci est une pilule contraceptive !

-Oui, acquiesce gentiment la dame.

-Mais madame à votre âge vous n’avez pas besoin de ceci, c’est pour éviter…

-Je sais docteur mais moi cela me permet de bien dormir.

-Mais ce n’est absolument pas un somnifère !

-Je sais docteur, mais j’ai chez moi une jeune fille de 16 ans et depuis que je lui écrase une pilule chaque soir dans sa tisane, je vous assure que je dors bien plus paisiblement !

 

Là-dessus bonne journée à tous et luttons ensemble pour semer le plus possible la joie, l’amitié et le courage !

Je vous embrasse tous d’un grand élan de tendresse !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 08:29

122

Bonjour les amis !

 

-Youpie, nous sommes très contents !

-Ah bon , de quoi ?

- Y’en a !!!

-De quoi ?

-Ben…De quoi pensez-vous que je puisse parler et me réjouir ? Quel est le sujet qui tourne en rond sur ce blog en ce moment ? Le centre de nos préoccupations et de nos occupations ? L’obsession du rio ?
LES PATATES !!! Bien sûr ! ahaha

Ah oui, fine mouche comme je vous connais, vous, vous aviez deviné !

Y en a et le nouveau lopin est encore mieux ! Cela  faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé ! Qu’est-ce qu’on est contents ! Qu’est-ce qu’on est vannés aussi, mais c’était le même travail l’année dernière pour récolter 100 grammes et cette année c’est près de 300 grammes sur le deuxième lopin ! Et elles sont superbes ! Pour ceux qui m’ont demandé, c’est de la Rosabelle. Nous mettons toujours celle-ci, ce n’est pas une pomme de terre de très gros rendement mais elle est aussi bonne pour la soupe que pour toute autre préparation. Avant nous mettions un peu de Rézy, grosse blanche, bonne pour la soupe et qui donnait bien plus mais on n’en trouve plus.

 

Tomates : Nous prenons toujours des plants de Montfavet reconnues pour être les mieux à pousser sous serre…Parait-il.

Nous avions de bons résultats d’une tomate ronde par très grosse.

J’ai été conseillée au début par un ami qui me disait de pincer, supprimer, toutes les pousses adjacentes pour ne garder que la tige forte centrale.

Mais depuis ces dernières années, les résultats n’étaient pas brillants. Mauvaises années ou fautes de la jardinière, parfois nous avons essayé des « Or brun » fumier sec ou des terreaux, sans résultat et en regrettant le lithotamne que j’utilisais au début mais ne trouve plus. J’ai par force, ne trouvant pas mes tomates, utilisé celles proposé par un agriculteur qui me vendait des plants, mais allez savoir d’où vient le problème, c’était décevant. Bref, (oui je connais le mot mais ne sais pas faire court ahahah) je suis revenue aux Montfavet. Et cette année j’ai renoncé à pincer les tomates voyant que chaque fois elles filaient jusqu’au plafond et n’avaient de tomates que tous les mètres !

Cette année j’ai donc , pour certains pieds, des buissons, je n’ai pincé que la tête quand elle avait atteint une hauteur convenable, celle de mes yeux à peu près.

-« Mais tu ne vas avoir que des tomates minuscules » m’a-t-on dit.

Il y a eu beaucoup de fleurs et de promesses. Mais avec les sautes de température de cette saison, il n’y a pas eu besoin de pincer quoi que ce soit, les bouquets ont fané et périclité, desséché par périodes.

Mais les quelques tomates qui ont poussé ne sont plus rondes mais aplaties, non pas lisses mais avec des « tranches » comme les citrouilles mais moins marquées tout de même, et grosses… Elles ont aussi moins de goût… Est-ce le plant qui n’était pas vraiment les mêmes Montfavets ? Est-ce le temps qui agit sur la croissance des tomates et en change même la forme ?

Mystère…. A mon avis nous n’en n’aurons pas beaucoup cette année, pas de tomates farcies même si elles sont plus volumineuses !

 

Ah à propos…J’ai trouvé une patate-farcie pour ma poulette ? Une toute petite habitée d’un ver de taupin. Il avait la tête dehors à observer ce que je faisais et son derrière pointait de l’autre côté, c’est vous dire la petitesse de la pomme de terre !

Je vous rappelle que mes poules ne sont jamais sorties manger dans l’herbe et vous devinez bien que je ne chasse pas le taupin, mon dévouement ne va pas jusque-là.

La petite poule va-t-elle reconnaître ce qui farcit cette minuscule « gobille » ?

J’avais à peine présenté l’objet que la poulette vous a attrapé le ver par la tête et l’a sorti manu militari sans tambours ni trompettes de sa chambrette, le pauvre taupin qui n’avait, lui, jamais vu de poule, n’a rien compris de ce qui lui arrivait, il n’a pas eu le temps d’avoir peur !

Comment savait-elle que c’était bon pour elle ?

 

Il y a plein de choses que nous savons sans jamais avoir eu à les apprendre et cela me pose des questions !

Bon, je vous ai suffisamment assommés avec mes histoires de jardin, rassurez-vous, cet hiver vous en serez dispensés ahahah

J’ai trouvé du cresson sous les mauvaises herbes que j’arrachais, j’ai une bonne soupe en train de cuire pour ce soir ! Je descends surveiller.

Bonne soirée à vous et bonne nuit, je vous retrouve demain matin ! …Si vous le voulez bien !

 

Jeudi matin !

Il va faire beau. Youpie ! Hélas Michel a attrapé mal au cou, il a retrouvé son foulard chéri, en soie, peint à la main par une artiste que j’aime ! Merci !

 

Je vous souhaite à tous de bien profiter de cette journée qui s’annonce ensoleillée, je vais fêter cela avec une bonne lessive qui pourra sécher vite et sentir bon les herbes et les sapins !

Avec mon affection et ma joie !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 08:20

198-decoupage.

Et patati et des patates !

 

Bonjour à tous !!!

 

Eh oui, comme le titre l’indique, aujourd’hui ce furent les pommes de terre le centre de notre attention !

J’avais les pains à faire ce qui m’avait mise un peu en retard et j’avais peur que Michel me rattrape avant que la place soit prête !

J’arrache les herbes avant qu’il vienne avec son piochon pour arracher les tubercules.

Les herbes sont hautes donc relativement faciles à attraper et j’ai des gants. Beaucoup de polygonum hydropiper (poivre d’eau) et de polygonum convolvulus ( faux liseron) et cette saleté de plante qui grande ressemblent à des petits arbres branchus avec ses petites fleurs blanches qui a envahi tout le terrain après que nous ayons utilisé du fumier de mouton qui devait en comporter des graines. Mais elles ont tout de même la courtoisie d’être faciles à arracher.  Je vous en ai déjà parlé car elles sont impossibles à tuer ! Si vous arrachez la plante jeune et que vous la jetiez au sol, soit sur le tas d’herbe soit sur la terre, elle se tourne d’une façon ou de l’autre afin de se replanter, si vous coupez la tête et laissez le pied en terre elle n’en a que faire, elle pousse ! Si vous la mettez dans le compost, elle se sème. Et elle fait des fleurs pratiquement dès sa naissance, donc se ressème continuellement ! Une plaie vous dis-je !

Si vous avez un ennemi, dites le moi, je vous enverrai quelques graines à jeter par-dessus sa clôture ! ahahah

Le premier lopin de pommes de terre est terminé. Sans être glorieux pour nous c’est décent avec 300grammes en moyenne par pied. L’année dernière nous avions eu moins de 100grammes par pied de moyenne !!!!Désastre !

Et quelles sont jolies, toute roses ! Peu d’abimées, quelques taupins mais peu, et très peu de traces de campagnol ou de rats.

Comme chaque fois le mauvais rendement ce sont les bordures auprès des murets ou des pierres et je ne sais pourquoi… Peut-être y a-t-il plus de souris planquées entre les pierres et qu’elles emportent les tubercules encore jeunes dans leur nid ?

 

J’ai donc désherbé la moitié de l’autre partie.

J’ai vu deux ou trois pommes de terre qui montraient leur nez sous la terre dérangée, il y aura au moins ça, à moins que le sanglier vienne faire son diner avant notre récolte ! Je ne sais s’il les mange crues ? Aux cochons, on les leur donne cuites !

Là, beaucoup de choux kales avaient poussés spontanément. Je suis obligée de les arracher car ils vont gêner Michel. Mais je ne veux pas les perdre, je n’ai pas beaucoup de bonne herbe pour mes poules et ça, elles adorent !

Alors j’ai tout pris et…lavé, congelé… Je leur mettrai dans leur pâtée cet hiver ! J’en ai donc deux grands sacs et il en reste un peu sur pied.

 

L’année prochaine, soyez gentils de me rappeler de ne pas manger de maquereaux à la sauce marocaine avant d’aller arracher les herbes… Ah c’était absolument délicieux, mais dans la position courbée ils avaient du mal à nager dans le bon sens ! Et aussi bon soient-ils, je ne tiens pas à en manger deux fois de suite !

 

Aujourd’hui je ne sais si nous pourrons faire grand-chose au jardin, il fait gris humide. et il pourrait bien pleuvoir… Nous avons l’intention  de nous dépêcher dès le matin, il faut aller chercher les médicaments, si cela se lève nous pourrions travailler au jardin cet après-midi!

 

Je me dépêche, mais j’ai le temps de vous envoyer toutes mes bonnes pensées et mes bises !!!

Bonne journée à tous !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 08:23

Signets chinois....

       Bonjour les amis !

 

C’est le 15 août, jour important pour les gens concernés par la religion catholique et qui profite à tous car c’est un jour férié. La fête des Maries, bonne fête à celle qui a une caverne intéressante ! Bonne fête aussi à celles dont le nom composé est accompagné de ce prénom !

 

Vous vous souvenez peut-être que j’ai de jolis signets dans une boîte, je vous avais mis la photo sur ce blog. Et que pensez-vous de ceux-ci, ne sont-ils pas absolument, définitivement superbes ? Celui de gauche est pour Michel avec ce masque du Théâtre Chinois, et celui de droite avec ce sabre si fin et si élégant c’est pour moi !!!!

Quelle chance nous avons d’être aussi gâtés!!!! Et c’est bien pratique ! D’être gâtés ? Oui, certes mais je parlais surtout de ces marque-pages ! ;-)

 

Ma sœur rage contre l’administration et je la comprends.

Elle s’occupe de tous les papiers pour maman, et de la vente de la maison pour payer la maison de retraite. Vous vous doutez bien que ce n’est pas une mince affaire et je lui suis bien reconnaissante de s’affronter au sale boulot pour lequel je serais « nulle de chez nulle » comme disent les jeunes, même si j’ai un peu honte de lui imposer la corvée toute seule alors qu’elle a déjà tant de responsabilités sur le dos.

 Donc là, elle était convoquée pour cela à 10h loin de sa maison bien entendu. Problème ! Elle leur écrit donc pour leur expliquer :

- qu’elle a un mari handicapé, qu’il lui est difficile de s’absenter le matin mais que l’après-midi elle peut trouver quelqu’un pour rester auprès de son mari, elle demande donc s’il serait possible de changer le rendez-vous à un autre moment…

Et elle reçoit, bien plus tard, une nouvelle convocation qui l’invite pour une autre date à …10heures !!!

Ils n’ont rien lu ? Rien compris ? De plus, voici la ligne que ma sœur nous envoie :

samedi, je vous disais ma colère après les institutions, je ne suis pas calmée ... en plus... j'ai constaté, en lisant attentivement leur circulaire ou seule la date de convocation change que leur prose est pour le moins sibylline si elle n'est pas idiote !

je lis :
sans autre restriction que les nécessites du service, par le majeur protégé ou protégé, .. c'est quoi un majeur protégé ou protégé.. c'est une redondance ou un hoquet de la machine ???

Donc une circulaire se balade depuis je ne sais combien de temps, et pour je ne sais combien de temps, avec cette ligne hermétique et tout le monde s’en fiche ????

Nous redoutons les robots, mais y a-t-il une différence tout compte fait ?

 

Notre journée d’hier fut plus simple, c’était pommes de terre.

Pour une fois, je n’ai pas eu froid !!!! La sueur me coulait dans les yeux !

Moi, je n’ai qu’arraché les herbes. C’est assez facile, j’ai les gants, les plantes sont hautes, la terre est légère. C’est très emberlificoté à cause des sortes de polygones qui s’étreignent éperdument, c’est la seule difficulté.

 Et Michel se tape le gros boulot d’arracher les pommes de terre. Mais, du moins pour l’instant et à cet endroit-là, ce n’est pas aussi désespérant que l’année dernière ! Alors croisez les doigts pour nous, si la moyenne reste la même nous serons déjà contents et récompensés ! Si c’est mieux ? Alors là je rêve ! Que ce ne soit pas moins et nous nous en contenterons.

Hélas sur l’autre terrain cela va arracher les choux des poules, mais..Je vais les congeler pour cet hiver…Ça ira dans leur soupe chaude !.

 

Une chose idiote qui m’est très désagréable chaque fois, c’est sur l’ordinateur.

Quand je prépare un message, je commence par inscrire le début du nom du destinataire et en général l’ordinateur complète. Cette messagerie est lente et très souvent n’accroche pas, mais moi je suis déjà en train de taper mon message. Je clique pour envoyer, mais l’adresse n’ayant pas été posée j’ai, heureusement, un message de rappel à l’ordre. Là, rien à redire. Mais la formulation me fait mal à chaque fois :

« Inscrivez au moins le nom du destinataire !!! » Il n’y a pas les points d’exclamation  sans espoir de me voir m’améliorer, mais moi j’entends et vois ma mère,  les yeux au ciel, son soupir découragé d’avoir une fille aussi sotte et n’ayant même plus la force de la corriger sachant que rien n’améliorera jamais cette situation désespérée. Et en plus, là ce n’est même pas ma faute si l’outil n’accroche pas !!!! Bon, je sais, c’est stupide de faire la relation avec une machine mais je ne peux m’en empêcher à chaque fois.

Grandit-on jamais de son enfance ????

 

Combien de chats avons-nous dans une vie ? Sans compter ceux de notre enfance, juste ceux de notre vie à Michel et moi ensemble nous venons de nous en compter 22 !!! Des de passages mais qui sont repartis, Ceux qui ont fui quand il y en avait trop ensemble, des écrasés, des morts de maladie, ceux tués par les chiens…Pas étonnant qu’il y ait une telle natalité chez eux !!!! Seuls trois sont morts âgés.

 

Il a plu un peu au petit matin mais cela semble calme, si cela se maintient ainsi, même couvert, ce sera pommes de terre à nouveau….

 

Bon 15 Août profitez bien des fêtes qui sèment tout le pays si vous êtes à proximité. Pour nous ce sera semaine prochaine ! Ca va là ? Je ne me trompe pas ?! ahahah

Je vous envoie toutes mes amitiés, sottes certes mais tellement sincères !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche