Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 08:28
Lapins-04-0031
Lapins-04-0031

Bonjour à tous!

Eh bien, tout compte fait, il a fait beau hier après midi malgré la matinée grise et humide.

Donc supermarché sans problème, sauf que la journée est perdue et sans grand intérêt.

En plus il n’y avait pas MON chocolat ! Michel est prêt à partager le sien, c’est gentil, mais je n’en ai pas envie ! nah !!! C’est MON chocolat que je veux ! A mon avis il y a de la drogue dedans, je suis accro ! ahahah

C’est ça les enfants gâtés !

Nous avons eu la visite d’un triton vert hier soir ! On en avait parlé peu avant, cela a dû le réveiller car nous n’en rencontrons pas souvent.

Les habitants des pays musulmans demandent à ce que nous ne disions plus Djihadistes ou Islamistes, cela dégrade la réputation du pays et leur religion qui sont loin d’être peuplés en majorité de ces extrémistes. Ils demandent à ce que nous disons les sauvages ou les criminels et ils n’ont pas tort afin que nous ne fassions pas l’amalgame. Ces « criminels » se recommandent eux-mêmes de la religion, mais ce n’est pas dans la religion Islamiste de devoir trucider tout le monde.

Lu dans « Que Choisir » :

« Consommateurs d’au moins une boisson sucrée quotidienne : la cirrhose vous guette ! »

« Menée sur 2600 patients, elle (une enquête) montre que ceux qui consomment au moins une boisson sucrée quotidiennement ont 61% de risques de développer cette « maladie du foie gras ». Ceci indépendamment du surpoids. Cette pathologie, qui évolue sans symptôme pendant de longues années, est potentiellement grave. Une greffe du foie peut s’avérer nécessaire. »

Oh là, je ne comprends pas !

Sous « une boisson sucrée » ils parlent de soda. Je veux bien que ces boissons soient très sucrées. Mais UNE boisson, un grand verre c’est peut-être trois morceaux de sucre ? Quatre ?OK.

Mais sans boire de soda, entre les cafés, tisanes ou thés sucrés, la confiture du matin, les desserts et le sucre dans les yaourts, les carrés de chocolat je pense qu’on a largement la même quantité (et je ne parle pas de la sucette le soir de certaines gourmandes-bien que j’aie soudain complètement arrêté je ne sais pourquoi quand je suis tombée malade).

Où est la différence ?

J’attends avec impatience le prochain numéro pour voir s’il y aura une correction, cela me semble bien exagéré !

En attendant n’oubliez pas que le stress, le mécontentement, le doute sont des poisons bien plus violents ! Sans exagérer mangeons et buvons ce qui nous fait PLAISIR sans aller jusqu’à nous faire du mal ! Et varions les plaisirs !

Je ne vais pas trainer, cuisine longue il, faut que je fricote un lapin pour mon homme !

Bon week-end à vous tous, le soleil semble vouloir nous honorer de sa présence !

Je vous envoie mes chaleureuses amitiés !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 08:40
medaille emaux 2015-2016
medaille emaux 2015-2016

Bonjour à tous…

Chose promise chose due, voici la médaille de l’année pour nos 55 ans de mariage.

Le double cordon qui accompagnait la médaille était plus joli qu’une chaine, mais il ne résisterait pas aux douches quotidiennes, aussi ai-je changé.

J’ai choisi quelque chose de rouge pour nous souvenir de la canicule et du zona…Bien que pour ce dernier je pense avoir peu d’occasions de l’oublier !

Ce fut une belle journée, deux lessives séchées au soleil, quatre pains en pâte qui attendent dans le réfrigérateur, le mélange à gaufres qui attendait le retour de Michel occupé avec ses peintures de volets et la visite de mon amie et de son adorable petite fille de 10 ans.

Que c’est beau une gentille petite fille !!!

Les araignées savent lire les calendriers, l’une d’elles a déjà installé une belle grande toile d’angle dans l’ouverture de ma fenêtre, côté extérieur. Je la lui laisse. L’automne approche….

Plus aucun doute les deux poulets blancs sont bien des coqs, ils chantaient tous les deux ce matin. Et zut.

Je n’ai cessé de penser à notre amie Gi qui a eu le coup de foudre, mais pas sentimental ! Le vrai qui lui a fait bien des dégâts et j’en suis tellement désolée… Heureusement ils sont sains et saufs… Mais que de soucis encore !!!Courage Gi !

Avez-vous essayé l’huile de colza ? Qu’en pensez-vous ? J’ai retenté l’expérience puisque j’en ai acheté une bouteille, mais je n’en aime pas du tout l’odeur, cela répand un parfum de poisson que je n’apprécie pas du tout !

Dommage c’était une solution économique à côté de l’huile d’olive puisqu’il semble que ses qualités nutritives soient intéressantes, mais c’est NON.

Je me souviens quand j’entendais parler des ordinateurs il y a longtemps, comme j’admirais et enviais cet appareil ! Etre connectée avec le Monde entier ! Partager ensemble nos connaissances ! Voyager en fauteuil et avoir des amis de partout ! Et Wikipédia ! Cette merveille technique et ce symbole, chacun apportant sa science et sa connaissance à partager!!!

Je voyais déjà le grand brassage, la fraternité universelle…

Pauvre de moi !

C’est devenu une poubelle pleine de pièges et de cadavres, de faux renseignements et d’arnaques…

L’anonymat a laissé passer le diable.

Tout va trop vite, trop loin et à vau l’eau…

Trop de gens ne savent se contrôler eux-mêmes, Ils se plaignent de leurs libertés amputées, mais sans contrôle ni punitions ils ne savent se souvenir que nos libertés s’arrêtent à la liberté des autres…

Devrons-nous perdre Internet et ce grand lien universel parce que le mal aurait eu raison du bien ?

Je me pose la question.

En attendant profitons de ce que nous avons encore, non seulement Internet, mais les amis, les enfants bien élevés, les voisins sains et compatissants et oublions radio, journaux et télévisions, contrairement à ce qu’ils veulent nous faire croire, du beau ? du bon ? Il y en a encore plein !!!!

Bonne journée à tous et aimons-nous les uns les autres !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 08:25
Chat façon batick -ordi- 4-186
Chat façon batick -ordi- 4-186

Chers amis, bonjour !

« Aujourd’hui je ne vais pas écrire et je vais laisser la parole à ma petite sœur qui est bien plus au fait de la politique et des affaires du Monde que moi et qui, là, dit exactement ce que je pense, mais tellement mieux que je ne l’aurais fait.

« tous les jours, nous entendons que de nouveaux milliers de réfugiés se pressent aux frontières..
évidemment quand nous entendons que la Hongrie fait un mur, que la macédoine lance les chiens.. nos cerveaux de bourgeois bien assis se révoltent.. mais comment ces pays pauvres pourraient il subvenir à une telle masse de gens et même, sans parler de budget, les habitants de calais ou de vintimille ont le droit, comme vous, comme moi, de vivre dans leur ville sans avoir le cœur bouleversé à chaque coin de rue...sans devoir refuser une aide à celui qui tend la main...la plus grande des générosité a forcement une limite !
il est évident que la moins pire des solutions est le partage des arrivants dans les pays en paix.. mais comment fait-on, pour ne pas déchainer les haines et les jalousies... nous avons, nous en France, des chômeurs en fin de droit, des anciens qui ne peuvent boucler les fins de mois.; comment pourraient-ils, sans des réflexe de "jalousie" spontanément accueillir des réfugiés aidés (ils ne peuvent pas vivre autrement!) par l'état, ... ne pas conglomérer les nouveaux arrivants dans les villes.. ce serait bien.. mais dans les campagnes, ils feraient comment pour s'intégrer et trouver du travail sachant que ce ne sont pas les plus pauvres qui sont aux portes, ce sont ceux qui peuvent payer les passeurs et ils sont souvent diplômés.

une fois encore je regrette mon manque de culture, j'aimerais savoir combien d'européens ont fui aux états unis et en Angleterre pendant la guerre de 39/40 et ramener ce chiffre au nombre actuel d'habitants dans le monde....j'aimerais bien aussi savoir comment les départements du sud ont pu absorber le flot des arrivants des départements du nord pendant l'exode…j'aimerais aussi connaître le nombre d'italiens et de portugais qui sont arrivés sur notre sol ( vous voyez l'intégration, je dis : notre sol et c'est mon sol! sans aucun doute !)et parfaitement intégrés dès la deuxième et troisième génération..( je précise que les conditions d'accueil de ces immigrants n'étaient déjà pas terrible.. j'ai vu les casemates de la petite Italie à Montreuil!)
ces notions seraient peut être importantes pour mieux comprendre, mieux expliquer et mieux se préparer et surtout ne pas laisser ces humains dans les conditions effroyables que nous voyons dans les reportages !

vous allez me dire, à juste titre, que le mieux serait d'éradiquer les guerres, je suis évidemment d'accord mais là, je le sais, c'est totalement uto
pique...! »

De Claude ma petite sœur.

Voilà, c’est dit et c’est bien dit.

Je ne peux m’empêcher d’admirer le courage de ces hommes et femmes déracinés prêts à tout recommencer, autrement sans plus de bagages et de souvenirs que ce qu’ils portent dans leur petit baluchon…

Quelle chance nous avons…

J’ai téléphoné à J.R. pour savoir si je devais télécharger Windows10 et comment et il m’a dit que j’avais le temps et d’attendre ! Comme cela m’arrange bien ! Je reconnais ne pas me sentir tellement brillante pour me plonger dans les problèmes informatiques.

Comme chaque année j’irai le voir en fin septembre début octobre afin qu’il nettoie et mette tout à jour, y compris ce que je ne puis installer à cause de la faiblesse de ligne, afin d’espérer être tranquille pour l’hiver et la neige.

Là-dessus je vous laisse profiter de votre journée, qu’elle vous soit belle ! Si le temps le permet je vais peut-être faire une lessive et il me faut pétrir une tournée de pain. Humbles tâches mais qui laissent l’esprit libre et sans complications !

Avec toutes mes amitiés !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 08:43
Fleur iris-peinture ordi-10-05-28-062
Fleur iris-peinture ordi-10-05-28-062

Bonjour!

Tout va bien? J’espère que vous avez aussi bien dormi que moi, c’est si bon!

La rentrée scolaire = Les poux ! La hantise des familles !

Je viens de lire sur le dernier « Que Choisir » que beaucoup de produits anti-poux, y compris achetés en pharmacie, sont inefficaces.

Les plus utiles seraient les « étouffeurs »comme :

DuoLP, Pouxit extra fort, Nyda, et Ecoprioderm.

Mais cela n’évite pas la re-contamination si toute la classe n’est pas soignée en même temps, évidemment !

Dites-le autour de vous !

Bon courage, c’est vraiment la corvée ces histoires de poux !!!

Un texte qui m’est venu étant court, j’ai pu vous le taper pendant que Michel s’amusait avec sa dentiste!

Il dit que non, que ce n’était pas par plaisir, mais que serait-il allé faire là-bas sinon ? ;-)

NULLE PART AILLEURS…

Nulle part ailleurs la vie ne semble si courte…

L’infirmière m’a dit d’attendre là deux minutes que ma mère soit prête à me recevoir et me voici assis au milieu de toutes ces personnes âgées demi mortes, écroulées sur leurs sièges dans la chaleur d’une maison de retraite et dans le silence coupé de temps à autres d’un petit ronflement…

A côté de moi dort une petite vieille minuscule, réduite comme ces têtes de jivaro mais de son corps tout entier. Je ne le vois guère, enlisé dans le fauteuil sauf sa main, comme une patte d’oiseau aux teintes bleues, qui s’accroche sur l’accoudoir et sa tête qui émerge à peine. Trois poils gris s’échappent d’un béret de laine brune tricotée maison… Elle se tourne vers moi tout à coup.

De sa bouche édentée elle m’envoie un sourire radieux et machinalement je le lui rends à mon tour en lui disant gentiment bonjour, c’est alors que je croise ses yeux…

Je suis pris par son regard, je suis prisonnier, envouté, fasciné…Entre les plis de peau à peine deux perles décolorées, brillantes sont visibles et pourtant s’en dégage une puissance magnétique…

Son regard est plein d’étincelles de joies et de rires et la voilà qui bouge les lèvres et qui raconte…

Elle raconte ses 8 ans courant dans les champs de lumière estivale avec ses cousins, essayant de rattraper les chèvres échappées…Des papillons s’envolent des herbes folles qu’elle bouscule…Elle narre le ruisseau qui courait derrière la maison et déjà je sens la fraîcheur sur ses pieds nus poussiéreux qu’elle trempe dans l’eau, j’entends les doux clapotis qui s’égrènent … Elle a 16 ans et je tiens la main fine et douce, sa jupe blanche volète à son pas dansant, je suis le roi du monde et mon cœur chavire d’émotions étranges et complexes encore inconnues qui me font tourner la tête… Nous avons 25 ans, penchés sur le berceau de bois orné de dentelle blanche, je sens l’odeur du bébé qui gigote en souriant, celle du pain, du lait qui emplissent la maison… Elle raconte et elle rit avec ses yeux aux lumières qui crépitent et elle me dit les décès et les naissances, les enfants qui grandissent, le travail si dur et la douceur du sommeil des cœurs purs, et je suis avec elle, dans son sillage, dans sa lumière, et…

-« Monsieur ? Votre mère est prête vous pouvez aller la retrouver chambre 12..

-Merci Madame, par où dois-je passer ?

-Attendez, je vous accompagne… »

Avec regret et un élan de tendresse, je me tourne vers la vieille poupée disloquée qui sourit toujours, accrochée au bras du fauteuil comme au bord d’une margelle d’un puits qui voudrait l’avaler…

-« Au Revoir Madame, et merci ! »

L’infirmière se tourne vers moi :

-Merci ? De quoi la remerciez-vous ?

-Oh cette dame m’a raconté sa vie avec tant de verve et de joie…

-Raconté quoi ? Mais elle est muette depuis plus de 10 ans après un cancer du larynx !?… »

Hélène PORCHER 25 Août 2015

C’est vrai, le Cœur peut parler avec les yeux, encore faut-il savoir l’écouter, prendre le temps pour cela…

Je ne vous retiens pas plus longtemps, l’ouvrage vous attend, autant qu’il le fait pour moi et peut être n’avez-vous pas la chance d’avoir un serviteur pour vous préparer le petit déjeuner quand vous bavardez avec vos camarades sur Internet ?! Eh oui, j’ai cette chance…entre autres….

Alors je vous souhaite à tous une excellente journée, sans peine et joyeuse !

Avec mes amitiés sans faille !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 08:51
oiseau-09-08-29-185
oiseau-09-08-29-185

Bonjour chers amis!

Quel bon vent vous amène!!! Eh oui, si cela semble se calmer ce matin, nous en avons eu pas mal, ça ne manquait pas d’air… ;-)

A la maison non plus puisque, remplissant ma journée d’un travail raté et inutile, j’ai tout de même profité d’airs…de Yan Tison, Bette Midler et Willy Nelson par exemple ! C’était bien agréable car cela faisait un long moment que je n’avais pas eu l’occasion de les écouter !

Souvenirs…

Aujourd’hui Mireille Turello-Vilbonnet m’autorise à vous copier un de ses poèmes qui nous touche tous, un peu amer mais tellement bien vu…et bien dit !

La Centenaire. (Néo-Classique)

Au cours de son repas, grimaçant, édentée,

Sans prêter attention à l’environnement,

La grand’mère grincheuse à l’âme tourmentée

Ignore le soleil et la chanson du vent.

Un jour docile ou non à celle qui la soigne,

Compte sur son appui pour assurer ses pas.

Elle est toute tremblante et craint qu’on lui enjoigne

De remettre d’aplomb ses chaussons et ses bas.

Cependant un matin, dans un effort ultime,

Lasse d’être invisible aux yeux de tous ces gens,

Elle veut une écoute avec un peu d’estime

Pour dire enfin sa peine et confier ses tourments.

Autrefois, comme vous, je vécus l’amour tendre,

Me fut offert un nid, des petits oisillons,

Mais le destin terrible est venu me le prendre

Et ma vie ne connut qu’horribles tourbillons.

« Ma vie est désespoir ! Déjà soixante années !

L’horrible solitude a décimé mon cœur

Car mes enfants sont loin, tout à leurs destinées…

Je cherche dans ce vide, un si lointain bonheur !

« Tu vieilliras aussi, cruelle est la nature

Car la Parque s’amuse en attendant au port ;

Tu connaîtras des jours cette horrible froidure

Où la mauvaise humeur cherche le réconfort. »

Dans ce temple vieilli, du fond de sa géhenne,

Son âme vibre encore au souffle du passé,

Elle n’est que souffrance et ressasse sa peine

Les « je t’aime » ont flétri dans son regard lassé.

Quand le temps s’effiloche, ici-bas rien n’existe

Qui pourrait éviter un vécu douloureux

Alors, pour adoucir, une fin aussi triste :

Regarde-la de près mais…pas avec les yeux…

MERCI Mireille Turello-Vilbonnet

Je ne suis pas tellement alarmée de la destruction physique que la vieillesse implique. Je sais que le corps s’abîme mais n’ayant jamais été particulièrement jolie et de mon corps ayant souvent été trahie, je n’y suis pas tant attachée.

Par contre ce que je crains le plus c’est pour mon esprit. J’ai peur de le perdre et de me ridiculiser d’une part, de perdre ma dignité, voire devenir agressive ou ordurière comme parfois cela arrive, détester ce que j’ai aimé, de dévoiler des secrets qui doivent rester perdus à jamais…

Mais aussi de perdre ce monde de joie que j’ai construit sous ma boîte crânienne, mes images jolies et simples, mes chansons, ma tendresse pour tout ce qui constitue l’Univers dans ce qu’il a de beau et de bon……

Peur de me laisser vaincre par la tristesse et l’amertume, un combat d’une grande partie de ma vie.

He ! Ne soyez pas tristes ! Nous sommes là, ensemble et bien vivants et contents de l’être ! Et jamais au grand jamais vous ne serez aussi amers que la Centenaire de Mireille, votre cœur est bien trop ouvert et généreux !

J’attends le retour de vacances de mon informaticien préféré car j’ai sans cesse une « invitation » à télécharger la mise à jour de Windows10 alors que je suis en 8 et je n’ai aucune envie de changer ENCORE quoi que ce soit ! Mais je ne sais s’il faut le faire quand même.

Que je voudrais que cela me fiche un peu la paix sans changer perpétuellement ou me poser des problèmes et des pièges!!!

Alors bonne journée à tous et allons faire notre ouvrage en chantant !

« Aïli Aïlo nous partons au boulot !... »

Mes amitiés s’envolent vers vous et se poseront doucement sur votre épaule !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 08:35
Fleurs de trottoir...
Fleurs de trottoir...

Bonjour à tous!

La pluie a fait du bien, la terre a bu!

Et je répare illico l’erreur que je fis de ne point vous mettre les fleurs de la route !

Donc, sur cette photo, vous avez à gauche notre poteau pour nous tout seuls et au pied les barquettes de fleurs moitié nôtres et moitié offertes par la commune.

C’est en arrivant de La Saulière et vous devinez en premier plan l’amorce d’une descente, non pas aux enfers, mais chez nous.

Nous avons été pris de court cette année, c’est un peu branquignol, l’année prochaine nous essaierons de faire mieux au niveau des pots, comme j’ai des barquettes, peut-être en mettre deux en parallèle…

La photo qui suit ce sont les fleurs avant d’arriver chez nous côté Meymac. Problème car il n’y a pas de place pour les installer, derrière le talus on ne les voit pas, devant le talus elles sont sur la route et nous sommes dans un grand virage en épingle à cheveux sans trop de visibilité un peu dangereux.

Nous ne pouvons pas non plus tellement sculpter le talus car il empêche le devers de l’eau de la route et déjà comme cela, nous en ramassons quantité dans le terrain du dessous.

Il y a donc une barquette perchée et plus au fond vous devinez notre boîte aux lettres avec au pied quelques pots.

Mais là les fleurs ont du mal à s’épanouir, trop à l’ombre des immenses sapins.

Et dans le coin à droite je vous ai ajouté une des faces de notre boîte postale, fabriquée par Michel et peinte par moi.

De tous côté sont représentées fenêtres et portes mais aussi des quantités de chats !!! Devinez pourquoi !!!

Et c’est grâce à cette boîte que j’ai connu Jacky, puis Yvonne et vous tous !!!!

En effet c’est après un PPS de boîtes aux lettres amusantes que je me suis renseignée sur l’auteur de ce diaporama et… Vous connaissez la suite qui a changé ma vie….

Jusqu’ici je n’avais jamais acheté de plants de fleurs, me contentant de graines ou de plants arrachés des jardins par des amis pour voir ce qui voudrait bien survivre aux conditions difficiles de cet endroit.

Devant la maison j’ai de gros pots avec des rosiers qui végètent et j’avais ajouté des plantes vivaces de rocaille pour diversifier les couleurs en saisons différentes. Mais elles deviennent vite envahissantes avec le dessous sec et fouillis. Aussi je vais refaire mes pots au printemps prochain et peut-être carrément acheter des fleurs qui meurent à l’automne, plus facile à nettoyer tout compte fait.

Je n’ose imaginer ce qui se serait passé si les trois hommes n’avaient arrêté le méchant dans le train avant qu’il ne tire dans la foule !!! Je suis contente qu’on en parle et qu’on nous montre pour une fois de braves garçons courageux et qu’on les félicite. Merci les gars, Thank you guys !

Une chanson se traine dans ma tête qui n’a encore pas bien dormi :

« Va petit mousse, le vent te pousse sur les flots bleus les flots bleus les flots bleus… »

En effet cela souffle fort dehors, mais je suis reconnaissante au vent car c’est lui qui a fini par m’apaiser au matin et m’endormir en me soufflant sa fraîcheur à la figure, juste avant que Michel ne fasse rentrer le chat dans la chambre et que ce dernier n’arrête pas de se remettre à piétiner et me réveiller chaque fois que je glissais tendrement dans les bras de Morphée.

Mais pourquoi fait-il rentrer le chat ? Parce qu’il monte miauler derrière la porte ! Ce que curieusement je n’entends pas, nos oreilles n’entendent pas les mêmes choses, Michel n’est pas dérangé par les petites pattes qui font les cent pas.

Ne voyez aucun sous-entendu ironique quand je dis cela, c’est un jeu entre nous :

-« Tu entends l’oiseau ?

-Quel oiseau ?

-Ben, si, celui qui fait KI…KI…KI

-Non, j’entends la source mais pas d’oiseau…

-Tu entends la source ? D’ici ?...Je ne l’entends pas moi ! »

Et la source coulant en continu ne peut pas être interprétée comme l’oiseau qui fait des kis interrompus !

Cela en dit long sur nos différences de perceptions et comment décider de ce qui serait « bon pour tous ! »

Confirmé par l’ordi, nous sommes lundi, et même lundi 24 août, la semaine recommence, la fin des vacances avance…et le vent souffle et fait tourner le petit moulin sur le bord de ma fenêtre !

Bonne journée à tous, chers amis ! Et regardez devant vous, juste devant, la VIE est là !!!!

Je vous envoie des souffles d’affection portés par Eole, mon messager !!!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 08:48
EXPO EAU AMBRUGEAT
EXPO EAU AMBRUGEAT

Bonjour dominical!

Et voilà, hier nous sommes donc allés à la fête d’Ambrugeat pour la St Salvy.

Nous n’y sommes que passés, d’autres resteront pour le repas du soir et la fête de la nuit.

Un clown aidait les enfants à faire de l’équilibre, sur une barre un peu au-dessus du sol, ou sur des choses à pédales.

Quelques stands de bricoles genre vide-grenier.

Les crêpes et leur bonne odeur de fête.

La musique bien sûr en haut de l’estrade au-dessus du plancher qui servira aux danseurs cette nuit.

Mais comme je vous ai dit, ce qui m’intéressait particulièrement c’est l’exposition de Lucette Breuil sans doute aidée de quelques complices et je n’ai pas été déçue non plus cette année.


Le sujet était l’EAU.

Comme vous devinez sur ces photos, c’était très documenté. Je ne sais où cette femme trouve toutes ces coupures, mais c’était l’eau sous tous ses aspects et nous avons appris plein de choses, qu’hélas je vais oublier trop vite comme toujours.

Qu’une source près de chez nous fait des centenaires par exemple, ce serait dommage d’oublier ! Mais il était précisé avec humour que nul ne savait en quelle quantité et à quel rythme il fallait absorber ce liquide miraculeux, d’autant plus qu’il ne peut être recueilli qu’au creux de la main !

Nous avons retrouvé sur ces documents crapauds, grenouilles, libellules, tritons et moustiques divers…

Nous y avons fait la différence entre les sources, les puits, les moulins et autres points d’eau…

Nous avons visité les tourbières…
Pimentés que quelques détails locaux comme les bains et les lupanars de la région. (J’ai interdit à Michel de relever l’adresse !!
!)

Tout cela avec des textes, des illustrations et les points forts soulignés avec soin à notre intention, (attention devrais-je dire !) car nous ne pouvions tout lire tant il y en avait!

Et puis des tas d’objets concernant l’eau à boire, du bain, de la pêche à la mouche, c’est joli ces petites mouches de pêche en plumes ! etc…Des tas de marques d’eau que je ne connaissais même pas, chacune avec une photo la concernant.

Il y avait aussi un adorable gros escargot…en brosse ! Un escargot poilu hérissé, c’est surprenant !

Bref c’était amusant de répondre aux questions de notre « interrogation écrite » et nous avons réussi à trouver toutes les réponses.

Je regrette d’être aussi sotte : Le monsieur m’a demandé ma copie et d’y mettre mon nom, je suis d’un naturel obéissant et, reflexe d’années de collège, j’ai rendu mon devoir. Stupide ! Car maintenant j’ai perdu les quelques renseignements que j’y avais notés ! Je n’aurais pas dû laisser ma feuille !

Puis, alors que nous allions partir, j’entendais bien quelqu’un appeler Hélène, mais je ne me sentais pas du tout concernée, je ne dois pas être la seule Hélène d’Ambrugeat ! Et pourtant c’était moi que la dame appelait pour me donner… trois plants de fleurs !!! Trop gentil !

Et à propos :

Je me suis fait remonter les bretelles (Aïe mon zona) par MHel que j’étais heureuse de retrouver, parce que je n’avais pas mis la photo des fleurs de la route sur le blog ! Je réparerai donc cette erreur lamentable demain, c’est promis.

EVIDEMMENT, en rentrant nous avons trouvé une fois de plus l’avis des mêmes amis qui, la semaine dernière, s’étaient déjà cassé le nez sur notre porte fermée. Pourtant j’avais pris la précaution de téléphoner au travail de l’un d’eux pour qu’ils sachent que nous étions absents ce jour-là, mais la commission ne leur fut pas faite ! Décidément, pas de chance!!!!

Cette nuit orages. C’était prévu, presque attendu, voire espéré… Seulement cela m’a obligée à me lever et ce matin j’ai tendance à avoir des difficultés à trouver l’équilibre dans ma tête, pas assez dormi, mal dormi, trop chaud, j’espère que cela va vite passer car c’est très désagréable !

Il est tombé une averse, l’orage ne fut pas méchant jusqu’ici, parfait pour arroser le jardin, c’est bien ! Et là il pleut doucement.

J’espère que cette petite visite au village ne vous a pas trop fatigués avec cette chaleur et je vous laisse à votre dimanche pluvieux mais que je vous souhaite joyeux malgré tout!

Avec mes amitiés toujours !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 08:39
Atelier d'Ambrugeat
Atelier d'Ambrugeat

Bonjour à tous!

Aujourd’hui je vais faire court car c’est encore un jour spécial:

SY SALVY à AMBRUGEAT= La fête !!!

Il me faut donc grouper mes tâches dans la matinée et…C’est court la matinée !!!

Je vous ai mis la photo peu représentative mais qui vous donne une petite idée du travail à l’Atelier d’Ambrugeat. Peinture sur Porcelaine mais aussi plein d’autres travaux, y compris couture ou tricot, crochet etc…chacun s’exprimant à sa manière selon ses capacités. Moment convivial et fructueux !

Si j’avais plus de temps, j’aurais aimé rejoindre ces personnes.

Mon prochain blog sera donc à propos de la fête de St Salvy.

Hier j’ai bien arrosé les courges et courgettes et j’ai cueilli ce que je pense être les derniers haricots. Mais nous n’avons pas eu le temps de tout éplucher et congeler.

Michel continue les peintures et, entre deux volets, a donné un coup de tondeuse devant la maison, l’herbe avait bien pris…2 cm !.

Je suis contente pour Ambrugeat, il va faire beau.

Je ne suis pas passionnée par la fête, mais je connais l’investissement de ces personnes pour organiser tout cela et le moins que je puisse faire c’est d’y aller pour les en remercier. De plus j’espère qu’il y aura l’exposition à thème comme les ans passés, j’adore ça !

Je vous dirai tout !

Pardonnez la brièveté de ce texte, j’espère pouvoir me rattraper demain !

Je vous souhaite donc une excellente journée et je ne ferme pas avant de vous inscrire, là,…

…mes meilleurs sentiments à votre égard !!!!

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 08:25
montage aquarelles Ambrugeat
montage aquarelles Ambrugeat

Bonjour chers amis,

J’espère ne pas vous ennuyer avec ces visites d’expositions locales, mais elles sont tellement importantes pour nos petites communes, laissant à chacun la possibilité de s’exprimer et de voir et attirant également un peu de touristes jusqu’ici.

De plus cela nous permet de discuter ensemble de ce que nous voyons et aimons...ou non.

Encore une fois, chacun son goût.

L’aquarelle qui parait si simple n’est pas un travail si facile, loin de là.

Je n’y suis pas très adroite et c’est pourquoi j’apprécie d’autant plus !

Il faut faire vite, sans tellement de corrections. Il faut vraiment savoir ce que l’on fait avant même de poser le pinceau et savoir dessiner car c’est rarement abstrait !

Par contre c’est toujours plaisant, frais, clair grâce aux transparences de la peinture, léger et je crois que tout le monde ou presque aime ce genre de matière, moi aussi.

Pourtant vous reconnaitrez avec moi que bien souvent les aquarelles, toute plaisantes qu’elles soient, non pas beaucoup de personnalité. Il est difficile de deviner qui a peint ce tableau et nous choisissons plus le sujet que la patte de l’artiste !

C’est que souvent les artistes comptent plus sur les transparences et oublient que même par temps clair il y a des ombres et des lumières et qu’ils ne les ont pas accentuées, comptant sur la couleur et n’osant trop charger ce qui est rédhibitoire. Si bien que fort jolies, souvent ces aquarelles semblent un peu plates et sans vie.

C’est pourquoi je vous ai sélectionné ces trois ci qui me semblent plus intéressantes, soient par leur technique, soit par les reliefs d’expression.

La juste suggestion de Mme Monéger dans le mouvement de sa dégringolade de maisons…

Les différents plans de lumière donnant une profondeur de champ (visuel !) et son éclaboussement dans le mouvement des fleurs de S.Mercier.

Et ce chat au regard lourd …de réflexion bien sûr … exprimé si succinctement de quelques larges taches de M.C.Gasparoux.

Et que vient faire cette huile dans les aquarelles ? allez-vous protester !

C’est parce que cette huile est de l’aquarelliste, Yves Poirier, dont j’ai noté les œuvres les années passées. Cette année ce peintre s’est mis à l’huile et il a traité ce tableau comme il a traité ses aquarelles, j’y retrouve la même force spontanée, la même vie dans ses ombres et ses lumières, les détails de la matière… et j’aime beaucoup ça….

Je vous rappelle que vous avez tout à fait le droit de ne pas être d’accord avec moi et même de me le dire ! Vos avis m’intéressent et intéresseraient les auteurs de ces œuvres tout autant car c’est en en discutant que l’on remarque des choses que l’on n’a peut-être pas vues soi-même, ou faites instinctivement sans le savoir…. Le subconscient n’est jamais bien loin !

Je prie les autres aquarellistes, peintres et autres artistes de me pardonner de n’avoir pas relevé leurs œuvres dans ce blog, cela n’a rien de méprisant, c’est que je ne peux tout montrer, mais j’invite le plus de monde possible à venir voir l’exposition car tout y est beau d’une manière ou de l’autre, il y en a pour tous les goûts!

Je vous laisse aller pêcher le poisson pour midi, nous sommes vendredi ! Plus simplement j’ai acheté des filets de harengs, cela ira avec des pommes de terre bien sûr et j’ai deux tomates dans la serre qui seront mûres à point pour accompagner. L’est pas belle la vie ?

Bonne journée à tous et je vous envoie mille étincelles d’amitié pour faire briller vos yeux !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article
20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 08:22
sculptures bois Georges Clement
sculptures bois Georges Clement

Bonsoir à tous!

Je prépare ce blog mercredi soir en rentrant d’Egletons où nous avons passé l’après-midi pour obtenir notre peinture. Il est 20h10 je n’aurai pas le temps de finir avant l’heure de la soupe, mais j’ai préparé le montage photos.

Je vous demande pardon, je ne peux corriger la parallaxe, c’est-à-dire mettre les formes géométriques, cadres par exemple, d’équerre et de face, je n’ai plus les outils capables de m’y aider.

Mais je compte sur votre indulgence et votre imagination pour faire les corrections nécessaires, merci à vous.

Voici le travail d’un monsieur que je ne connais pas du tout, Georges Clément, et le spectacle m’a enchantée.

J’aime le bois, vous le savez par certains de mes tableaux et le travail de ce monsieur est si adroit, dans ce bois si beau, si doré, si doux, à l’œil comme au…Non ! Je n’ai pas touché, mon respect pour les œuvres m’a retenue, mais ce fut très difficile de résister !!!

Et non seulement ce monsieur est habile et connait bien son travail, mais en plus…Il a de l’humour et des trouvailles ! Cette veste sur son valet, quelle bonne idée et quelle facilité de l’utiliser en décoration dans une maison, cette sculpture prend sa place tout naturellement !

Admirez la dentelle du lutrin et il y a même une petite chouette toute mignonne pour les amoureuses de cet oiseau et j’aime bien la fleur dans le cadre !!! Et ce moulin à café d’un autre âge, n’est-il pas charmant ? !

Bravo Monsieur Clément.

Je dois vous quitter pour ce soir aussi je vous souhaite à tous une bonne nuit de sommeil doux et réparateur et je reviendrai finir ceci demain matin !

Un baiser sur vos rêves !

Bonjour nous sommes jeudi !

Et déjà le soleil luit ...

Sur ma chemise de nuit ! ;-)

Mon sommeil ne fut pas si bon que le précédent, mais ce ne peut être toujours Byzance ! Je savais bien hier soir que ce n’était pas une page tournée définitivement.
Mais aujourd’hui est tout neuf et nous verrons bien ce qu’il en sortira
!

En principe nous avons deux jours maison car samedi ce seront à nouveau les festivités. Quelle vie mondaine nous avons !!!! Il va y avoir la St Salvy au village d’ambrugeat. Oui, je vous raconterai !

Aujourd’hui je vais vous préparer le blog de demain, du moins les photos, sur les aquarelles !!!

Je pense toujours à vous chers amis et je vous souhaite le meilleur pour ce jour !

Avec toutes mes amitiés…comme toujours !

LN

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article