Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 08:47

12-10-21-117

12-10-21-117

Bonjour à tous !

Hier soir j’étais vannée ! Deux heures et demi à me faire tarauder la couenne, je n’en pouvais plus et j’ai eu mal longtemps, j’espère qu’il n’y aura qu’une autre séance, d’autant plus pénible qu’il faudra payer ahahah !

J’ai eu l’idée, hélas un peu tardive, de me faire une infusion de clous  de girofle et de me rincer la bouche avec, et c’est ce qui a commencé à calmer un peu la douleur, mais j’aurais bien dû y penser plus tôt !

Comment cette dent plombée depuis des siècles, sans ouverture apparente, a pu s’abîmer jusqu’au point de destruction totale pour une totale reconstruction de métal ? Il est difficile d’accepter cette détérioration progressive de l’âge, petit à petit.

Bon allez, on ne va pas en faire une salade ! Il y a des gens qui perdent un bras ou une jambe, voire les deux, alors qu’est-ce que je me focalise sur une malheureuse dent?

Ce matin j’ai moins mal, j’ai tout lavé, rincé, et je vais reprendre mon courage et mon optimisme dans mes  DEUX mains puisque j’ai cette chance incomparable de les posséder encore !

 

J’en reviens aux jours sans électricité. Pour l’intendance comme vous avez vu, ce n’était pas un réel problème.
Le pain dans la cocotte ne fut pas une réussite :

  1. Le gaz était trop fort et brulait le fond du pain
  2. Je l’ai sorti pour qu’il ne carbonise pas complètement mais il n’était pas tout à fait assez cuit.

Mais on n’en est pas mort, c’était mangeable.

Pour le reste nous avions des provisions, pâtes, riz… des oeufs et des conserves…

L’impression que j’en garde la plus forte c’est 48 h de nuit. Ce n’est pas tout à fait vrai ! Mais ces anciennes maisons ne laissent pas passer beaucoup de lumière et par un ciel de tempête et de neige, encore moins ! Nous sommes pratiquement toujours avec la lumière allumée habituellement.

Nous avions nos petites lampes frontales. C’est parfait pour quelques instants ou bien une réparation dans un coin dissimulé et ombreux. Mais même si nous étions bien contents de les avoir, cette lumière est forte et bleutée et fait mal aux yeux à la longue. Ce sont des petites ampoules LED dans une lampe ronde et orientable verticalement, qui tient au front par des élastiques autour de la tête.

Nous ressemblions à de vieux Minions à déambuler ainsi dans l’ombre avec nos lampes de mineur en réduction !

Cela nous a permis tout de même de lire et de faire des mots croisés. Mais nous fatiguions.

Et puis il y a eu ce silence.

En effet Michel berce ses pauses de sommeil avec la télévision au maximum. Si je la baisse ça le réveille.  S’il est éveillé il a la télé également, même s’il ne l’écoute pas. Là, pas un bruit….

Au bout d’un temps je me suis souvenue d’avoir encore un lecteur d’audiocassettes et toute une provision de chansons et de musiques, certaines achetées, certaines reçues en cadeau, certaines enregistrées par moi.

J’ai mis une cassette de trompettes puis de Dixieland, cela nous a réveillé un bon coup !!!

Que faire d’autre ? Si nous avions eu encore toutes nos ardeurs, je vois bien à quoi nous aurions pu nous occuper !

Je pensais à tout ce que j’avais à faire et ne trouvais pas le temps d’exécuter, et là j’étais les mains vacantes !

J’ai réussi tout de même à dessiner des oiseaux au crayon. J’étais contente de voir que je pouvais encore, même si ma main a perdu de sa sureté, c’est certain. Ces oiseaux vont me servir à les mettre en couleur pour illustrer un poème d’amie.

Tout cela entrecoupé d’allées et venues poules, chats, eau à aller chercher, un peu de ménage, et repas à faire bien entendu. Il restait des crêpes pour le gouter mais les dernières ayant pris l’eau de fonte de réfrigérateur malgré le papier d’alu c’était tout simplement ignoble et immangeable !

18h…18h30… Remets des bougies, il semble bien que ce soit raté pour aujourd’hui encore…

19h je commence à penser à faire à diner…Avec ma petite lampe… 19h30

Je hurle ! LA LUMIERE !!!

Michel qui était à ce moment à s’occuper de Lasouris dans le « dortoir » venait me dire la même chose avec une demi seconde de retard bien qu’il ait entendu les congélateurs démarrer avant que la lumière ne s’allume ! Nous sommes avec des néons, c’est moins rapide.

Et bien le croirez-vous ? Nous étions Vachement contents !

On dansait en chantant « la lumière, la lumière !!!!

Nous étions encore tout étonnés que les phares d’un camion descendant notre petit chemin a éclairé la neige et attiré notre attention…

Un monsieur, sans rien sur la tête malgré la neige qui tombait, est descendu et a couru jusqu’à notre porte par laquelle nous allions à sa rencontre :

-Ca va ? ça Marche ? a demandé le monsieur

Nous presque hystériques !

-Oui, oui oh merci on est contents !

-Vous avez un congélateur ?

-Oui mais je pense que cela ira !

-Faites bien attention regardez avant que cela ne recongèle, si la viande est molle cela peut être dangereux à cause des salmonelles !

-Oui Monsieur, vous avez raison on va regarder, merci monsieur ! »

MERCI MONSIEUR EDF !!! qui est reparti immédiatement dépanner plus loin à Ambrugeat, la tête mouillée par les flocons qui tombaient !!!!

J’aurais aimé lui donner un pourboire, mais il courait déjà à ses corvées !

 

Coté téléphone ma sœur a téléphoné le 5 au matin pour signaler notre panne. Hier le 7 scopelec m’a appelée du camion :

-Vous avez des soucis de téléphone ? C’est quoi ?

Je lui ai dit que le courant était revenu tout seul, il était content.

Après le déjeuner ma sœur a eu un appel :

-« La ligne du correspondant a été contrôlée et nous n’avons rien vu d’anormal »

Heureusement que c’était revenu tout seul !!!

 

Patapouf est rentré quand la lumière est revenue, sa tête semble guérir mais il est sérieusement entamé à une patte, plus une écorchure au-dessus d’un œil… Je crois que nous n’en avons pas fini de soigner cet animal !

 

Nous sommes mercredi et le brouillard est très épais. J’espère que vous n’aurez pas l’obligation de courir et conduire par ce temps, mais sinon, soyez très prudents ! Nous resterons bien au chaud et au repos, besoin de récupérer !       Je vous envoie toutes mes amitiés chaleureuses, mais pas de baisers aujourd’hui ! Ben non !

LN

 

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 08:45

11-12-27-111

11-12-27-111

Chers amis.

 

Quand nous avons vu que nous ne serions jamais assez riches pour acheter un pavillon et qu’une seule petite retraite ne paierait pas un loyer et le reste, que nous ne pouvions rester dans notre logement d’alors bien trop précaire, nous avions compris qu’il nous fallait quelque chose qui nous coûte le moins possible « après » et que nous l’arrangions nous-mêmes le plus possible.

Aussi avons-nous trouvé ce bel endroit, peut- être avec des inconvénients mais aussi avec des avantages qui nous allaient, sans parler de la beauté et la paix du décor qui était un + sérieux.

Mais Michel était à la retraite déjà, cela faisait beaucoup à faire.

Pourtant nous, enfin, LUI surtout, avons tenté de penser à tout pour assurer notre sécurité.

Ainsi nous nous sommes méfiés de la dépendance à l’électricité.

Michel a installé un chauffage de façon à ce que la circulation se fasse par un système de contrepoids « bélier », je ne vous expliquerai pas, j’en suis incapable, ainsi le chauffage sans accélérateur peut monter aux étages et revenir sans difficultés. En effet avec notre première petite cuisinière à bois cela marchait. Il y a aussi un réservoir dans le fond de la cheminée qui chauffe avec le foyer. Ensuite Michel a voulu une cuisinière à feu continu pour nous donner la possibilité d’aller quelque part sans revenir dans la maison glaciale parce que le feu n’avait pas été rechargé. Cela nous donne quelques heures pour faire les courses. Seulement impossible de trouver une cuisinière chauffage central qui n’ait pas d’accélérateur électrique ! Et si il se coupe, cela empêche le système initial de fonctionner et il fait très peu chaud en bas et cela bout en haut ! Nous devons veiller à ce que le feu en plus reste ralenti sinon l’eau bouillante s’échappe et envahit la cuisine, ce qui vaut mieux qu’une explosion en haut !

Mais on s’en est arrangés, surtout ces jours ci où il faisait moins froid, sinon on s’est mis le dos à la cheminée et si cela n’allait pas, on pouvait toujours se retrouver dans les chambres ; OK ça va quand même. Mais c’est dommage alors que Michel avait bien pensé à ce problème.

Comme on peut être fatigués, malades, vieux, nous avons pensé que nous pourrions devenir incapables de couper du bois aussi nous avons installé une chaudière à gaz et un grand réservoir de gaz… Mais il n’existe plus de chaudière à gaz sans appareil électrique ! Nous avons été obligés de prendre cela, ce qui est complètement inopérant en cas de coupure ! Malades, nous pouvons geler tranquillement et les conduites d’eau également.

 Nous avons pris une cuisinière à gaz en bouteille afin d’avoir cette indépendance à nouveau. Une plaque électrique pour si on tombait bêtement en panne de gaz ou la flemme d’aller chercher la bouteille à une heure indue… Ou bien quand on sera si vieux qu’on aura tendance à oublier d’éteindre le gaz peut-être ? Mais les fours des cuisinières à gaz sont tous électriques ! Donc pas de four.

J’ai cuit mon pain à la cocotte sur le gaz, c’est bizarre mais c’est mangeable.

Pour couper le bois Michel a une scie électrique. Mais, pas si bête, si cela ne fonctionne pas, il a une tronçonneuse à essence.

Et la tronçonneuse refusait obstinément de démarrer ! En fin de compte il a changé la bougie. Après avoir craché de colère de s’être fait avoir elle a démarré, de mauvaise humeur,  et Michel a pu couper un peu de bois.

Et comme nous avons déjà eu l’expérience de la tempête 99/2000 nous avons acheté un groupe électrogène pour les congélateurs.

Il n’a jamais voulu démarrer ! Michel s’est tué le bras qui était déjà abimé mais rien à faire. Il a démonté le moteur, nettoyé, remonté, tout cela dehors dans le froid et le vent, non seulement l’essence ne veut pas arriver au carburateur mais même la ficelle s’est bloquée ! On a renoncé, j’avais plus peur pour Michel que pour les congélateurs !!!!

Comme quoi, bien qu’ayant essayé de tout prévoir, d’avoir fait ce qu’il fallait pour cela, quand cela ne veut pas, on n’y peut rien !

 

Mais cela ne nous a pas empêchés de vivre. Après la grosse crainte « pourvu qu’un arbre ne tombe pas sur la maison » qui était la crainte majeure ; nous sommes restés avec un peu l’inquiétude de perdre ce qui était dans les congélateurs, non pas tant pour la valeur marchande de ce qui était dedans et d’ailleurs la dame de l’EDF a dit que nous pourrions demander un dédommagement, mais parce que c’était NOS légumes et NOS champignons qui étaient dedans !!!! Nous avons bien du mal à avoir une maigre récolte, si en plus on la perd dans le congélateur, c’est tout de même frustrant, avouons-le !

 

Nous avons été embêtés du manque de téléphone pour plusieurs raisons :

  1. Parce que je ne pouvais prévenir ceux qui se seraient inquiétés pour nous, ma petite sœur en premier, je ne pouvais appeler maman qui risquait, si elle avait un peu de tête ce jour-là, de se croire abandonnée. SURTOUT PAS CA !!!
  2.  Parce qu’en cas de problème nous ne pouvions demander aucun secours.

Le portable parfois a une barre chez nous, mais là il m’a fallu courir sur la route, dans le vent jusqu’à près d’un kilomètre pour avoir un contact. J’avais copié les numéros que je devais appeler sur un papier et pour l’un d’entre eux, je m’étais trompée de ligne auquel cas cela ne risquait pas d’aboutir. J’ai appelé la poste de Meymac à la place de mon amie !!!! Stupide moi ! Et la poste de Meymac, un dimanche ne me fut d’aucune utilité !!! ;-)

Mais la ligne nous a été rendue plus tôt que le courant..

 

Pour l’eau, Et oui, la pompe marche à l’électricité ! Nous avions la source, donc pas de problème de ce côté-là sinon d’aller chercher l’eau, mais cela n’était pas difficile. Je vous avoue que je n’ai pas fait de lessives ces jours ci ahahah !!!

 

Voici pour l’organisation d’une maison isolée et, comme vous voyez, on peut s’en sortir sans trop de difficultés.

 

Je tiens à préciser qu’en plus des appels téléphoniques d’une précieuse amie qui veille sur nous comme un ange gardien et sait mieux que moi se débrouiller avec l’administration, nous avons un couple voisin à environ quatre ou cinq kilomètres d’ici, que nous connaissons depuis peu mais que j’apprécie de plus en plus pour ce que sont ces deux personnes. Et l’épouse, toujours très courageuse, a pris sa voiture pour venir sous la pluie nous offrir un coin de son congélateur (elle avait eu des coupures mais ça marchait chez elle) ce qui était vraiment très très gentil.  Mais nous avons deux congélateurs…C’était trop et bien du trimbalage !

Je vous dirai comment on survit moralement au manque d’électricité demain, là vous avez assez pour comprendre la situation matérielle.

 

Aujourd’hui c’est dentiste (GRRRR) et journée perdue, nous essaierons de trouver du maïs en grains car mes poules refusent de manger le blé et le l’éparpillent partout. Je ne comprends pas, étant petite les poules étaient contentes avec le blé, il n’y avait pas de maïs dans ce temps-là, et parfois de l’avoine mais pas trop, la fermière disait que cela les « échauffait », je ne sais trop ce qu’elle voulait dire par cela.

J’arrête de vous « prendre la tête » comme disent les jeunes et je vous souhaite une bonne journée à tous avec toutes mes amitiés !!!

LN

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 10:45

11-07-19-054

11-07-19-054

Bonjour chers amis !

Ah vous m’avez manqués !!!! J’arrive, mais tout est un peu bousculé ce matin, je vais avoir un peu de retard.

TOUT VA BIEN !

et j’espère que pour vous il en est ainsi également et que vous n’avez pas eu de problèmes de tempêtes ...ni d’aucune sorte !!!

45000 foyers sans électricité…Et nos dirigeants veulent tout électrique et informatique ! Comment est-ce pensable ??? Avant d’envisager tous ces moyens y d’espionnage généralisé (avez-vous vu en plus des GPS et autres maintenant des panneaux dans la rue qui détectent que vous fumez, ou qui repèrent vos conversations pour vous balancer des interdits ou publicités aux mots que vous avez prononcés en passant ? Avant de faire des frais dispendieux inutiles peut-être serait-il bon d’enterrer les lignes et d’y glisser en même temps des fibres ou je ne sais quoi pour l’électronique afin que tout soit branché et stable, partout et pour tous ?! Non ?

 

Oui, nous revenons d’un  voyage éclair de 48 heures au moyen-âge, une expérience très intéressante… à condition d’en connaître la date de retour !!!Bien équipés, sans difficulté majeure…hors les congélateurs, notre seul souci et pourtant, nous n’aurions pas dû, tout était prévu…                                     Mais avant de vous raconter, et je n’aurai le temps de tout faire ce matin, je veux vous écrire ce qui m’est venu en tête au réveil :

Annie Guérin est allée à la SPA pour trouver un chien, un petit car elle vit en appartement. Son cœur est pris par un petit chien blanc à poils longs, petit, léger, trois points noirs devant, deux yeux, une truffe, et un panache de queue roulé sur le dos à l’arrière. Dessous quatre minuscules petites pattes.

-Ce Loulou de Pomeranie sera parfait pour vous madame, lui dit le vendeur.

Mais au moment où il prend le chèque, il relève la tête, regard alarmé :

-« Ah mais madame, il va vous falloir être prudente et avoir une grosse laisse solide ! »

POURQUOI ?

Réponse :

Pour empêcher le Loulou de paumer Annie !

 

Bon ça c’est fait ! Je n’ai pu résister. Et si j’ai pensé à cela dès l’aube dans les reflets de la neige sur les murs de la chambre encore endormie, c’est parce que je pensais à…Mon Loulou de mari, bien sûr !

Revenons-en donc à avant-hier, si vous le voulez bien !                                 Nous avons été réveillés par un vent d’enfer…Bien que l’enfer étant considéré comme un endroit sous terre, je ne sais comment pourrait-y être le vent !? Un vent de cauchemar disons. L’impression d’un train en pleine vitesse passant au long de nos volets, mais la fenêtre étant ouverte, le double vitrage ne pouvait nous protéger de ce bruit !                                                                                7h30 la pendule de chevet s’éteint. Zut ! Plus de courant.                                Une fois levés nous contemplons avec inquiétude les sapins qui se tordent de douleur, les arbres dénudés qui se mélangent les doigts dans leur détresse.

OK. Une toilette sommaire à l’eau glacée, de quoi me rendre ma virginité et en route pour l’organisation de résistance.

Ce matin le réfrigérateur a fini de dégeler et a inondé la cuisine. J’ai eu du mal à obtenir maman au téléphone et Michel me fait signe que je n’ai plus que trois minutes, la soupe va être chaude et tout est à réorganiser.

J’envoie ceci pour vous rassurer et je vous raconterai le reste plus tard. D’accord ? …Ben, mes pauvres, vous ne pouvez pas dire non ! ahahah

Alors à très vite et plein de baisers vous rejoignent avec ceux expédiés sans électricité ces deux jours passés!!!

Bonne journée à vous tous, la semaine commence !

Gi ? Tu avais pensé à tes granules ? Nous on a oublié! ahahah

LN

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 08:39

combinaison de deux dessins...Combinaison de deux dessins:17-02-03-12-07-12-54-Coin cobée.

Bonjour les amis !

J’ai appris quelque chose qui me réjouit. Maintenant on ne dira pas : « Oh la pauvre vieille elle ne voit plus rien, elle devient sale et ne nettoie pas sa maison… » Je répondrai que je tiens une ferme pour araignées ! C’est un élevage ! L'araignée au plafond est un PLUS, pas un défaut!

La soie des araignées est une manne à ne pas négliger. Aussi résistante que l’acier à poids égal, aussi élastique que le nylon, ultra légère puisqu’un fil assez long pesant 500grammes pourrait faire le tour de la terre, biodégradable et biocompatible (aucune réponse immunitaire dans le corps humain) elle a tout un avenir devant elle ! (Source ? Ça M’Intéresse bien sûr !) Mais voilà, elles ne fournissent pas assez nos tisserandes ! Une centaine de mètres contre 1500m pour le vers à soie ! « Bien mais pourrait faire mieux » écrivait-on sur son bulletin trimestriel à l’école !( Ah sur le vôtre aussi ?) Alors les scientifiques transportent les gènes de l’araignée qui lui servent à fabriquer cette protéine. Il y en a eu sur des chèvres, sur de la luzerne et…dans des vers à soie… (à soi et à d’autres !)

Et mes amies, il y a des gels ou des crèmes à la soie d’araignée qui font peau douce et cheveux brillants, à la réflexion, non pensée mais réfléchie par la lumière, qui donnent une impression de flou, évidemment éminemment artistique. Les araignées pourraient nous rendre belles ! Après tout ce que nous avons pu leur infliger !Cela peut servir à tout, fibres optiques, support médical en attendant que les cellules du corps humain se reproduisent et prennent la place, textiles résistants et biodégradables etc….

Je me demande si un jour nous verrons des ramasseurs de toiles d’araignées ou même de l’insecte passer dans les rues en criant : « peaux d’araignées, peaux ! » comme il y avait pour les peaux de lapins ? Mais non, je suis bête, maintenant c’est à nous de nous déranger et porter à disposition des récupérations ! Ce sera à côté des poubelles ! Et les maisons trop propres ou arachnophobes seront taxées pour compenser le déficit qu’elles procureront à la fabrication !

Et puis il y aura une société de défense des animaux qui surveillera qu’on prenne les protéines sans faire mal à l’insecte! Ce n’est pas possible dites-vous ? Ils trouveront !!! Si ça rapporte, ils trouveront !

Oh toute la journée d’hier j’ai dormi debout ! Rien à faire pour me réveiller mais impossible également de dormir, à croire qu’une mouche Tsé Tsé etait passée me faire des bisous discrètement ! Sans surveillance Mister Z en avait profité pour faire un tour sur ses propriétés afin de voir que tout allait bien…pour lui !, Ni le café, ni le vélo ne m’aidaient …

Mais j’ai tout de même fait les crêpes, farcies de quenelles de brochet et de sauce Nantua, et plein d’autres, neutres à garnir au choix. Il en reste !

Puis le soir le vent s’est levé, très violent, nous a procuré des coupures d’électricité. Nous avons sorti les lampes frontales, bien pratiques en ce cas, mais heureusement tout de même, la lumière est revenue. J’avais coupé les installations électriques et électroniques pour la nuit tout de même.

Ce matin le vent semble calmé, c’est un brouillard gris qui étouffe la montagne comme une épaisse fumée. Et moi je crois être réveillée, je ne puis prétendre  être « la belle au bois dormant ! »

Nous allons joyeusement tisser ce vendredi de mille devoirs et de quelques plaisirs, et je pense que les araignées disent la même chose ! Loi de vie universelle ! Alors faisons ce que nous devons, mais n’oublions pas de nous récompenser aussi !

Avec mes amitiés attentives !

LN

Partager cet article
Repost0
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 08:33

06-08-30-178

06-08-30-178

Bonjour à tous !

Hier un jour au ralenti mais avec un beau soleil ! Les avions s’en donnaient à cœur joie !!! Pour aujourd’hui je ne puis dire, c’était rose au ciel d’il y a un quart d’heure et c‘est retombé gris. Mais tout peut changer d’une minute à l’autre…

J’ai réussi à finir le deuxième dessin sur 6 cela m’a reposée un peu. (Pas les yeux !) Je mélange dessin main et couleur ordi ! Vous verrez peut-être si j’arrive au bout !

Je me demande comment ils vont s’en tirer si l’élu est débouté de ces primaires… Ils refont  leurs élections ? Quelle salade…. Et quelle honte de nous assener des sommes pareilles alors que tant de gens n’arrivent pas à boucler leur mois….

Aujourd’hui chandeleur, je dois me dépêcher car c’est long à faire toutes ces crêpes une à une ! Et là c’est tout le repas, crêpes farcies salées en repas et crêpes sucrées en dessert. Et ne vous inquiétez pas, ce qui reste sera crêpe à quatre heures !!!

J’ai préparé la pâte hier pour gagner du temps mais  il me faut me dépêcher plus encore que d’habitude, aussi je vais vous demander de me pardonner, ce blog sera très court ce matin.

De plus avec les petits évènements sans intérêt qui nous ont occupés, je n’ai guère eu le temps de m’intéresser à autre chose qu’aux urgences domestiques !

Je ne sais plus à quel évènement religieux s’adressait ce dessin-montage, mais je le trouve paisible.

Que la paix soit avec vous, et des crêpes aussi, de préférence avec des gens qu’on aime, c’est bon, pas cher, convivial, et nous avons tous des souvenirs de fous rires avec le papa qui envoie la crêpe trop haut pour faire le beau et qui rate l’atterrissage, la dernière que l’on oublie toujours et que l’on fait brûler parce qu’on était déjà à faire de la vaisselle ou de desservir etc…

Alors bonne journée à vous tous et n’oubliez pas que je pense toujours à vous avec affection !

LN

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 08:50

cowboy

Cowboy fait pour Le PPS de Jacky Questel " les cavaliers du ciel".

Bonjour à tous !

Oh que j’ai eu mal aux dents !!!! Mais ce matin ça va…

La dentiste va tenter de sauver cette dent tout de même et d’y mettre une couronne.  J’ai failli me trouver mal en voyant le prix pour la moins chère des couronnes, mais j’ai évité tout de même la dépense de la couronne mortuaire pour ce coup là en reprenant mon souffle! Aucune des deux n’est remboursée ! Mais si la réparation de ma dent pouvait tenir… Ce serait tout de même bien !

Du nouveau pour Patapouf :

Michel s’est aperçu que la croûte se décollait un peu du haut. Jusqu’ici je ne pouvais l’arracher car elle était très épaisse et prise dans les poils ! Du coup on a repris le chat, les outils et les désinfectants et bien nettoyé et youpi, la croûte est partie, j’ai juste coupé en bas où c’était attaché aux poils. Il a deux trous, morsure évidente, mais certainement pas morsure de chat ! Les trous sont trop écartés pour cela et ils sont assez larges pour y glisser le bout de l’auriculaire ou presque ! Je pense chien ou renard…  Il n’y avait pas de trace d’infection le soir, ni ce matin, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y en a plus sous le cuir ! Mais là au moins on y voit plus clair ! Quel dommage que je ne puisse lui coller un cataplasme d’argile ! C’est extraordinaire pour pomper l’infection des plaies !!! J’espère qu’on va pouvoir l’aider sans vétérinaire parce que entre les dents et lui ça va faire beaucoup ! à suivre….

Le dessin du jour est l’un de ceux que j’avais faits pour Jacky Questel pour un PPS de sa confection sur la chanson des « cavaliers du ciel », une pensée tendre pour Jacky !

La journée ayant été occupée par la visite chez le dentiste et la nuit fort agitée par Michel qui ne trouvait pas sa place dans le lit à cause de son épaule qui le gène, mon  cerveau réveillé qui a démarré au milieu de la nuit sans plus me laisser dormir, le résultat de tout cela est que mon état intellectuel de ce matin est encore moins fécond que d’habitude !

Je résume : Mon cerveau est un « beau vidé », c’est vache !

Mais le cœur est toujours aussi tendre, j’espère pouvoir me rattraper auprès de vous demain, et en attendant je vous souhaite une bonne entrée dans Février, et pensez que demain c’est La Chandeleur et les crêpes ! J’en connais un qui n’a pas encore « percuté » comme disent les jeunes mais qui va être bien content quand je vais commencer à préparer la pâte ce soir ! CHUT !!!

Bonne journée et gros baisers !!!

L N

 

Partager cet article
Repost0
Published by helenedurio.over-blog.com
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 09:13

TROIS VITRAUXTROIS VITRAUX;

Bonjour les amis !

Tout va bien !

Michel est allé chez le docteur.

Le bras : Rien de cassé, petite déchirure d’où l’hématome, cela finira de guérir tout doucement.

La gorge : ça va.

Le poids : N’a pas changé depuis la dernière visite.

Je résume à ma façon, ce que Michel n’avouera pas : Sa chute lui a fait peur, ajoutée à la bronchite…Ca y est, il est vrai que j’ai 80 ans, j’entre dans les difficultés et on ne pourra pas continuer à vivre comme on le fait, c’est le début de la débâcle.

Eh bien non, pour aujourd’hui encore, ça tient !

Et c’est ainsi qu’il faut compter maintenant, chaque jour gagné !

 

Hier soir j’attendais Michel, la nuit devenait carrément noire et le temps passait. Il avait rendez-vous à 18h15 je crois. Le docteur respecte l’ordre des rendez-vous mais des fois il est en retard ou bien il a des papiers à faire. Ensuite il faut que Michel aille à la pharmacie. Même si à cette heure –ci il n’y a plus beaucoup de clients, on ne sait pas, il peut y avoir de l’attente…. Mais là c’est vraiment long et je commence à ne plus pouvoir penser à autre chose, je vais de la fenêtre pour voir si j’aperçois les phares qui arrivent, à la porte du couloir derrière laquelle se range la voiture. Des bruits de moteur ! Je jaillis …non ce sont des avions… Et ça dure et c’est dur…

Ah un moment je descends remettre du bois dans la cuisinière et IL EST LA !!!

Je n’avais rien vu, rien entendu et pourtant il a klaxonné sur la route devinant que j’étais aux aguets !

En fait il est revenu en seconde vitesse ! Le brouillard et la pluie fine étaient si épais qu’il ne voyait rien, d’autant plus que nos routes ne sont pas balisées de ligne blanche sur le côté ! Les phares ne servaient à rien se reflétant contre l’humidité comme si c’était un mur. Le bruit du klaxon a été étouffé par la même occasion. Quant à la voiture derrière la maison, là où j’aurais dû l’entendre, Michel n’a pas pu garer le véhicule, incapable de voir le raidillon, même en marche avant, il l’a laissée en bas, dehors. Il était presque 20h quand je l’ai retrouvé, il venait juste de poser son petit sac sur la table, encore tout habillé dans son gros manteau orange de polaire que des amis lui ont offert et auxquels nous sommes très reconnaissants. OUF !!!!

 

Le  chat : On continue les soins, Michel a rapporté de l’Hexomédine, c’est la même chose que l’hexamidine l’un étant le générique de l’autre et selon le stock des pharmaciens ils nous vendent l’un ou l’autre. La plaie est un peu moins moche…Patapouf se laisse moins facilement faire ce qui veut dire que quelque chose se passe : où il a moins mal et se demande pourquoi on l’embête, où bien après l’infection qui baisse il devient plus sensible… à suivre !

 

Par contre je ne pense pas que cela sera très joyeux ce soir chez le dentiste pour moi, mais pas le choix.

 

Et oui, j’ai la tête enflée ce matin, mais mes dents n’y sont pour rien !!!

Je vous ai dit hier que Rama Yade m’avait tapé dans l’œil, si je puis dire, et je ne parle pas de son physique qui à lui seul est déjà une sacré réussite.

Mais je suis allée sur Internet et ne pouvant copier 80 pages ( Risque d’hémorragie d’encre !) j’ai lu sur l’écran les 80 pages !!! TOUT ! Et j’ai trouvé un programme clair qui suit parfaitement ce que Michel et moi pensons.

Il faut s’appuyer de lire tout cela, mais en même temps je n’ai eu aucun mal à comprendre alors qu’en principe les textes officiels sont parfaitement obscures pour ma petite cervelle.

Evidemment qu’elle « sache » ne garantit absolument pas qu’elle « applique » ces propositions, qu’elle le veuille réellement, qu’elle en soit capable, ni qu’on la laisse faire  non plus, mais au moins là, je n’ai pas la sensation d’être gonflée de belles phrases creuses de « vive la France et vive Moi !!! »

Mais du coup tout mon après-midi y est passé !

Et là je vais devoir appeler ma Maman, donc je vous abandonne du clavier, mais pas de mes pensées affectueuses, soyez tranquilles !

Prenez bien soin de vous et usons bien de ce jour, c’est le dernier de janvier !

LN

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 09:12

08-07-26-175

08-07-26-175-artichaud des murs...

Bonjour à vous !!!!

 

Il a fait un soleil magnifique à nouveau ! Mais je ne suis pas allée jusqu’à faire sécher mes draps dehors, tant pis j’ai utilisé le sèche linge…

 

Dilemme…

Patapouf est revenu, tout aussi sale et puant. Nous l’avons nourri et nous nous sommes mis en devoir de soigner cette vilaine plaque arrachée sur son front. Heureusement que Michel va ce soir chez le médecin et qu’il a pour habitude de prendre ses médicaments en rentrant car je ne vais plus avoir d’Hexamidine. En effet pour atteindre et nettoyer cette grosse croute et les poils autour cela m’en prend une quantité phénoménale chaque fois. Donc Michel tenait bien le chat qui se laisse gentiment faire, pour ça, il est chouette. (L’homme et le chat !) Et moi je nettoyais et…du pus est sorti ! Du coup nous avons appuyé tout autour avec douceur et prudence, et je me demande où il avait tout cela car avec ses grosses joues poilues on ne voyait pas d’enflure ! L’horreur ! Est-ce que cela va guérir sans autres soins ?

Du coup nous nous inquiétons de devoir l’emmener chez le vétérinaire ! Ce n’est pas notre chat ! Et quand nous aurons payé, une fois de plus, pour cette réparation, il repartira se battre et reviendra se faire soigner chez nous ! Encore et encore ?

Pour « tenter ! » ( car rien n’est gagné, nous l’avons vu ici), de l’empêcher de se faire esquinter par les rivaux  il faudrait le faire opérer. Mais le nôtre est mort des suites de l’opération qui lui avait provoqué ce cancer des organes mâles de je ne sais quoi ! Et de plus, faire opérer ce chat et prendre le risque de le voir mourir quelques semaines ou mois plus tard alors qu’il n’est pas à nous !!! Ses propriétaires le gardent peut-être comme étalon !!!!

Mais comment rester indifférents et ne rien faire, chasser ce chat qui demande de l’aide ? On ne peut pas !!!!

Nous v’là beaux !!!

 

Dans l’émission de Ruguier, la seule par laquelle je peux essayer de comprendre un tout petit peu de l’actualité avec un contact peut-être moins formaté avec les « acteurs » politiques, j’ai rencontré deux personnes intéressantes.

D’abord ce Monsieur Philippe Croizon, amputé des bras et des jambes, qui a fait ces exploits sportifs incroyables en natation puis le Paris-Dakar dernièrement. Il a une telle force de caractère, une telle détermination d’affronter les difficultés et de dépasser le sort dont il était accablé ! Quelle leçon !

De plus il a dit, dans une défense flamboyante des handicapés, quelque chose qui m’a frappée car je n’avais jamais fait le compte :

Un assistant de vie dans une école pour un  enfant handicapé afin qu’il puisse suivre une scolarité normale, puisse vivre à égalité des autres malgré son infortune, faire des études et puisse rester quelqu’un à part entière avec plus tard une profession, un salaire, une famille, et parmi eux certains apporteront des avances dans la connaissance, des progrès dans notre existence, Et cet assistant de vie coûte 800 euros par mois.

Au lieu de cela il n’y a pas d’assistants de vie, les enfants handicapés sont privés de vie sociale, d’éducation, risquent de végéter dans une misère physique et morale, et on leur versera à vie 700 euros par mois plus tard pour qu’ils se tiennent tranquilles et puissent survivre.

Mais bon sang ! Le compte n’est pas juste ! Mettez les 700, bon un peu plus, 800 euros à l’ENFANT pour son éducation et qu’il puisse défendre sa vie lui-même plus tard en humain réussi et fier, normal et participant au succès de son pays!!!

 

Vous savez que je ne suis pas à l’aise avec la politique. Je suis incapable de déterminer ce que peut fait telle personne une fois au gouvernement, deviner quel est le moins menteur, le moins intéressé par le pactole, savoir si ces solutions sont tout simplement possibles ou pour nous mettre de la poudre aux yeux. Pendant des années j’ai tout simplement voté pour le parti qui me semblait le plus en équilibre par rapport à mes convictions, mais plus cela va et moins les partis correspondent vraiment à ce que j’en attends. Déçue et « redéçues », je suis de plus en plus perplexe et je pense n’être pas la seule.

Du coup j’essaie de suivre cela, mais d’assez loin je le reconnais, consciente de mon incapacité de jugement.

Parfois je me demande comment de telles personnes peuvent même prétendre à ce poste si lourd, parce que officiellement malhonnêtes, ou parce que évidemment quelque peu dérangés dans leur tête !

Surprise donc, Rama Yade se présente à l’élection pour la présidence ! Et j’ai écouté …

Et elle m’a impressionnée. Par sa classe, par sa clarté, par son approche très différente de ce que serait son travail et sa façon d’aborder les difficultés, et ce que j’ai entendu me plaisait beaucoup. Je  ne suis pas si naïve de ne pas voir qu’un candidat quel qu’il soit ne soit pas là pour nous dire ce que NOUS attendons ! Mais si elle a calculé ses sorties précédentes pour en arriver là, c’est déjà un sacré stratège ! Il faut que je trouve traces de son programme déjà pour voir plus loin… Mais ce n’est pas à ignorer, ça j’en suis certaine. Et j’aime le fait qu’elle dise « ce n’est pas moi qui apporterai toutes les solutions, mais vous… » car je suis persuadée que « tant vaut le chef tant vaut la troupe » et comme a dit M.Tapi , hélas je ne connais pas la phrase exacte mais que son intelligence est de savoir trouver les gens qui ont l’intelligence dont il a besoin.

Maintenant quel est le plus menteur de tous ???? That is the question !

 

En attendant la semaine commence, elle sera chargée, alors respirez un grand coup et EN AVANT !!!!

Je vous envoie moult bisous rigolos sonnant comme des grelots à cueillir aux larmes du brouillard !

LN

J’espère ne pas avoir laissé trop de fautes, je n’ai pas le temps de relire suffisamment de fois comme je fais d’habitude…Et ce qui ne m’empêchait pas d’en faire tout de même je suppose !

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 08:42

degel en CorrezeDégel en Corrèze.Photo.

J'aime beaucoup cette photo non travaillée, cette douceur humide est bien sensible...

Bon dimanche les amis !!!

Et qui dit dimanche, dit…C’est bien GI : petites granules ahaha !

Dimanche humide pour l’instant sans pluie…Mais le jour n’est pas encore réellement levé.

Quel samedi bien occupé ! Mais ça y est, les viandes sont congelées, ou crues ou cuites, les os grattés, la part des poules et la nôtre sont réservées, les bouillons sauvegardés.

Ensuite je suis allée à mon abondant courrier mail, j’ai répondu à presque tout le monde.

Les petits ennuis continuent.
Côté Michel cela continue à s’améliorer  doucement. Mais il a la voix cassée sans être particulièrement enrhumé…Demain il verra avec son médecin, d’autant plus qu’il s’inquiète de perdre du poids et pourtant il mange trois fois plus que moi. Il se dépense physiquement plus que moi aussi, il est vrai.

Quant à moi, Je mâchais tranquillement une petite bouchée de pain tartinée de chavroux et saupoudrée de levure alimentaire à mon petit déjeuner quand j’ai entendu un violent CRACK dans ma mâchoire accompagné d’une très vive douleur. Que pouvait-il bien y avoir dans « mon » pain qui m’ait piqué aussi fort ? Je passe la langue, je ne sens rien de suspect en dehors de cette peine. Mais quand j’ai voulu fermer la bouche sur ma dent, Aïe ça ne va pas !

-« Chéri je crois que j’ai un problème ! »

Je ne savais pas quoi mais je savais que cela allait m’empoisonner l’existence !

En prenant la précaution de ne pas toucher l’endroit j’ai attendu que cela se calme un peu, puis je suis allée voir dans la glace, et quand j’ai touché légèrement avec mon doigt j’ai compris, et ma douleur, et la suite des embêtements, la dent s’est carrément cassée en deux dans le sens de la longueur, verticalement. Flute de zut de crotte et pire !

Evidemment c’est celle qui m’avait fait l’infection et qui avait été réparée ! Aucune critique envers ma dentiste, on ne retape pas un vieux mur sans risque de voir d’autres pierres s’écrouler !

La douleur est supportable du moment que je n‘y touche pas…à suivre mardi….

Et j’avais perdu mon chiffon. Où peut bien être ce chiffon ? Je l’avais à la main il y a deux minutes !!! Je cherche partout, j’essaie de ne plus y penser, et j’y reviens, ce n’est pas possible il ne peut pas être loin, je ne suis pas sortie de la maison ! Cela me taraude, je ne pense plus qu’à cela. Je m’en fiche du chiffon, j’en ai plein, mais c’est le fait de ne pas savoir ce que j’en ai fait qui m’use ! J’ai cherché dans tous les endroits possibles et imaginables…

Donc… Il est dans un endroit impossible ! C’est logique ! Alors j’ai pensé vous téléphoner pour savoir si vous l’auriez vu, puisque cela est impossible !

Heureusement pour vous, je l’ai retrouvé, posé dans le creux d’un panier pour libérer ma main afin d’attraper un bocal. Il n’avait évidemment aucune raison d’être là et il ne pouvait se voir facilement !

Cela nous arrive à tous, mais que c’est énervant ahahah Et en même temps j’ai regardé, mais je n’ai toujours pas retrouvé mon cher couteau ! ahahah

Avez-vous vu l’interview de Claude Sarraute ? J’ai toujours admiré la liberté de cette femme. Elle est vraie et sans complexe d’aucune sorte, disant toujours ce qu’elle pense avec humour et jamais aucune méchanceté. Elle a 90 ans et croyez-moi sa tête n’est pas en grève !!! Elle a écrit un bouquin sur son âge, sur les problèmes et avantages de la vieillesse et les choses les pires elle les raconte en riant, sans drame…

Elle est inscrite au programme de « mourir dans la dignité » ainsi elle sait que quand elle aura décidé de partir elle aura juste à appeler le service qui viendra lui faire une piqure de délivrance. Et grâce à cela, ce que j’ai toujours pensé, elle recule l’évènement… « Allez encore un moment… ». La confiance de savoir que quand on ne voudra plus supporter, on pourra partir, donne le courage d’avancer encore. Un jour elle était à l’hôpital et ne voulait pas rester là et y mourir. Elle a signé une décharge et elle est partie. Rentrée chez elle, elle a appelé le service pour en finir. La messagerie du  téléphone lui a répondu : « nous sommes absents le dimanche veuillez rappeler lundi » et le lundi elle s’est rendu compte qu’elle pouvait attendre encore un petit peu….

Je ne conseillerai pas la vie qu’elle a menée, pas toujours très « morale », mais pourtant elle ne semble pas avoir fait de tort à qui que ce soit tout en vivant sa vie en toute liberté de ses propres choix.

Là-dessus je vous laisse vivre votre dimanche en toute tranquillité, reposez-vous ou /et amusez-vous mais que cette journée ne soit pas perdue !

Je vous envoie mille baisers à attraper au fil du vent, mais si vous préférez ne pas sortir avec vos filets à papillons, je vous en glisse dans ce mail !

LN

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 09:09

KALEIDOSCOPE 07-04-02-105

kaleidoscope-07-04-02-105

Bonsoir à tous !

Quel vent hier! Le sol était jonché de branches et surtout de celles de sapins, d’abord parce que nous en avons beaucoup, mais ensuite parce qu’avec les aiguilles permanentes ils offrent plus de prise au vent ! En échange il faisait moins froid.

Nous avons été obligés de débrancher pas mal de matériel car le vent faisait sauter le courant et, particulièrement pour les installations électroniques, cela les énerve et les fait bouder !

Le soir je suis venue le rallumer, mais la messagerie de s’ouvrait pas….D’une part le temps que la box rattrape le fil, mais aussi parce que la connexion était soufflée plus loin que chez nous !

Mais nous avons réussi à faire notre marché et, en attendant de voir ce que j’ai bien pu oublier d’essentiel, nous semblons être parés pour un prochain siège neigeux si cela arrive. Seule angoisse, c’est que Lundi Michel doit aller voir le médecin pour son renouvellement d’ordonnance et qu’il devra revenir dans la nuit…J’espère que la route sera bonne…. Mardi dentiste mais si je ne peux y aller, ce n’est pas grave.

Ce matin il pleut, Patapouf est rentré trempé, puant, hurlant en cadence qu’il avait faim. Sitôt fini de bavarder avec vous je vais aller désinfecter sa plaie.

Je vais illustrer ce jour avec un petit kaléidoscope. Je n’ai plus l’outil, il faut que je regarde si je peux en télécharger un gratuit car c’est très amusant à fabriquer en superposant plein d’images, puis on coupe, on ajoute sans trop savoir où on va, c’est la surprise ! Celui-ci me fait penser à un lustre de l’ancien temps…Disons celui de mes grand parents peut-être, avec les lampes tulipes…

J’ai dans la tête « le sire de Framboisy » vieille chanson que Michel a retrouvée dans sa mémoire. Mais il ne connaissait pas le titre, que le tralalala et une ligne. Je suis allée sur Internet, j’ai cherché en mettant ce bout de vers et tralalala, et j’ai trouvé les paroles. Ça m’émerveille et c’est ainsi que Michel se retrouve avec plein d’anciennes chansons que je ne connaissais pas moi-même. Environnement différent mais surtout 5 ans de décalage ce qui fait un créneau important en chansons !

Cette ancienne chanson de fin de banquet qui fait chanter tout le monde par répétition de vers, a toutes ses rimes en i, facile à retenir !

A propos de Michel, ce n’est pas fini bien sûr mais son bras va de mieux en mieux. Par contre il a gagné une voix de « mélécasse » ! Un bon prétexte pour avoir du miel ahahah !!!

Aujourd’hui j’ai plein de cuisine et de congélations à préparer, je me sens un peu débordée, et je vois plein de courriers à répondre, j’ai bien peur de ne pas pouvoir tout faire aujourd’hui, pardonnez- moi si vous n’avez pas de réponse immédiate, je fais du mieux que je peux, promis…

Mais je tiens à vous dire tout de même que je pense bien à vous de toute mon amitié et vous souhaite un week-end agréable !

Bon samedi à tous, il pleut et les routes se lavent !!!!

LN

 

Partager cet article
Repost0