Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 08:37

au rioau rio

Bonjour à tous…

Une douce pensée pour ceux qui ont quelqu’un qui souffre à leurs côtés sans pouvoir y faire quoi que ce soit, et ceux qui doivent user leur quotidien à courir dans les hôpitaux pour visiter ceux qu’ils aiment….

Je ne veux pas ni vous attrister, ni vous faire peur, je souhaite seulement qu’aucun de vous ne soit dans cette situation et que vous vous réjouissiez de ne pas y être !

Curieux :

Hier matin j’étais complètement à la ramasse. Mal partout et à demi endormie, je suivais et faisais ce que je devais, sans pratiquement parler, comme un robot, incapable de me réjouir.

Il est vrai que nous n’avions pas déjeuné à cause de la prise de sang, mais je n’étais pas affamée non plus ! Ensuite nous avions acheté des croissants au Leclerc donc j’avais mangé et pourtant cette sensation dépressive persistait !

Cela m’a presque inquiétée d’être dans cet état !

Malgré mon abrutissement, je n’ai pas pu ne pas admirer le paysage le matin. C’était magique ! La lumière un peu pale venait en biais et soulignait les tranches d’arbres de la montagne, faisant des plans découpés comme des pop-up, ces découpages pliages en relief. Et d’entre ces tranches de verdures de nuances différentes selon les espèces, s’élevaient des buées qui montaient doucement vivantes, légèrement grisées contre les arbres et devenant blanches et joyeuses en se contrastant sur le ciel plus sombre. De temps à autre une lueur de poisson frais pêché brillait de toutes les écailles d’ardoises d’une maison enfoncée discrètement dans les futaies.

Comme j’aimerais savoir vous redonner ces images à partager ! Il y avait tant de paix, de douceur dans cette lumière tendre, caressante, pleine d’espérance… de beau temps sans doute ? Hélas, cela n’a pas duré longtemps… Mais c’est peut-être justement la rareté, la  brièveté d’un tel spectacle qui nous en donne sa valeur !

 

Nous avons fait nos achats de plantes, nous sommes rentrés il était temps de déjeuner et nous sommes allés sur le canapé, selon notre habitude, pour boire le café. La Télé marchait, film incompréhensible que mon état n’arrangeait pas, j’ai piqué du nez et me suis endormie sur l’épaule de Michel. Pour une fois il ne m’a pas touché le nez, selon son habitude, en me demandant : « Tu dors ? » ce, bien sûr pour m’en empêcher. En effet lui-même dormait  déjà ! Maintenant il fait des petits sommes ainsi après le déjeuner. Ma tête est tombée, rassurez-vous elle n’a pas roulé sur le plancher ! Mais elle a glissé de l’épaule de Michel ce qui m’a réveillée en sursaut ! Inquiète d’avoir dormi longtemps je regarde la pendule…Mais non , même pas dix minutes… Et pourtant …J’étais fraîche comme un gardon !!!! Bon, pas à me regarder ! Mais si me restaient quelques douleurs, la « pêche » était revenue, vaillante à retourner au boulot ! INCROYABLE la différence entre avant et après ces quelques minutes seulement.

Après la matinée qui retenait ses larmes, l’après –midi fut sauvage de vent et de pluie. J’ai dû me changer deux fois entièrement, manteaux compris, tant j’étais trempée.

Mais mes betteraves et mes poireaux sont en terre !

Bon, une pause maintenant en attendant que le soleil réchauffe les sillons et que j’aille semer les haricots, après la Saint Didier toujours, ensuite juste surveillance et nettoyage pendant quelques semaines.

 

Mais qui parle de repos, dès le réveil voilà que s’ouvre un nouveau problème d’eau !

Je rejoins Michel et vous laisse profiter de cette journée bien à l’abri dans les vertes lueurs de l’herbe qui pousse à toute vitesse !

Je vous embrasse tous bien fort !

LN

Partager cet article

Repost 0
Published by helenedurio.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

gi 19/05/2017 11:37

C'est vrai et c'est incroyable comme peuvent ns requinquer quelques minutes de sommeil .
Mais pr le moment ns, ns sommes plutôt ds le creux de la vague et croyant que nos maux de gorge allaient passer, ça a empiré !!! aussi j'ai fait venir le Dr qui ns a marqué un traitement de choc, il m'a demandé si je voulais les antibiotiques et piqures mais comme j'arrive mal à me les faire et que je n'ai pas envie que Jacquies me les fasse, quoiqu'il s'en tire bien j'ai choisi les comprimés et je vais me trainer à la pharmacie cette AMidi après la sieste et j'en profiterais pr acheter de la salade car hier mon aide ménagère était malade et n'ai pas venue et comme je ne voulais pas une autre qui ne connait pas mes choix, alors c'est long et je suis tellement fatiguée !! on y ira lundi avec celle qui vient me faire le ménage.
Je vois que malgré la pluie tes plantations avancent et je souhaite que tu recueille beaucoup du fruit de ton labeur.
Il fait froid ce matin et il y a du vent mais du soleil...
Bonne journée. Bisous. Gi et bon courage.

Présentation

  • : Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • Le blog de helenedurio.over-blog.com
  • : ttextes , histoires, peintures et photos du quotidien isolé en montagne Correzienne
  • Contact

Recherche